#Rugby – Fed1 / L.Magnaval (Albi) : «On engrange de la confiance.»

Retrouvez la réaction à chaud de Laurent Magnaval, demi de mêlée du Sporting Club Albigeois, a l’issue de la belle victoire des jaunes et noirs (48-21) en pays bigourdan face au Stade Bagnèrais.
Crédit photo DDM / Emilie Cayre
Laurent un match de filous, un match de roublards, un peu un match pour Laurent Magnaval ? 
Je ne sais, surtout un match pour le SCA donc, c’est cool. Finir avant les fêtes avec 5 points, c’est top, on fait un bon bloc. 
Deux essais aussi pour toi. Ca agrémente, c’est la cerise sur le gâteau ? 
Oui, au final, c’est sûr que ça agrémente mais je viens conclure le travail collectif. Evidemment que ça fait plaisir mais ça ne vient que conclure le travail collectif donc, c’est plutôt bien. C’est bien pour le SCA, c’est bien pour l’équipe, c’est bien pour tout le monde. On est sur un bon bilan, on finit avant les fêtes avec une défaite qui e²
Le premier essai est sur une offrande de Benoît Sicard. C’est vraiment un geste d’amitié ? 
Complètement. D’ailleurs, je l’ai bien remercié et je pense qu’il va falloir que je lui paye des coups ce soir. 
Ah oui, tu peux
Oui, je suis obligé. Mais du coup, c’est top. 
Tu nous connais au Mag Sport, on aime bien voir la petite bête, le petit détail. En défense, ça a quand même été un peu plus laxe que d’habitude. Ca tamponnait moins fort que contre Tarbes ? 
C’est vrai qu’en étant perfectionnistes, si on veut trouver quelque chose à trouver, c’est vrai que défensivement, ce n’était pas notre meilleur match. On a très bien animé offensivement et du coup, peut-être qu’inconsciemment, on s’est un peu relâché et qu’il y avait un peu plus de largesses défensives. Ca ne nous porte pas préjudice ce soir mais c’est vrai que c’est un axe sur lequel il faut faire attention, notamment sur les prochains matchs. Mais pour le moment, ce qui est sûr, c’est qu’on voulait absolument gagner. Les 5 points, c’est très bien aussi, on les avait dans un coin de la tête et, avec humilité, c’était surtout gagner. C’est fait, on passe les vacances au chaud, c’est top. 
Et puis, axe positif, c’est que jusqu’à présent, on voyait qu’à l’extérieur, il y avait parfois de petits fantômes psychologiques au Sporting, Il arrivait facilement de douter, on l’avait vu à Pamiers et surtout à Saint-Sulpice-sur-Lèze, avec des moments où ça doutait un peu. Là, on a l’impression que vous n’avez jamais douté, même quand ils sont revenus à 6 points ? 
Moi, je ne suis pas forcément d’accord avec toi sur Pamiers parce qu’au final, c’était quand même un match construit dans l’ensemble et il y avait une belle opposition. C’est plus vrai sur Saint-Sulpice avec des conditions difficiles. En tous cas, on est sur une bonne dynamique avec un groupe qui vit bien, qui tourne et avec tout le monde qui joue. De sortie en sortie, tout le monde fait le taff et au final, c’est qu’il y a une bonne émulation et que c’est top. On est sur une bonne dynamique, on engrange de la confiance, tant mieux. Il faut bien jauger le curseur entre confiance et manque d’humilité. Ca va certainement être le travail des coachs de maintenir ça tout au long de la saison mais, pour le moment en tous cas, c’est un bilan satisfaisant à la trêve de Noël. 
Et puis, comme le disait Henry Broncan après le match contre Tarbes, l’impression que l’on a avec ce Sportif Club Albigeois c’est qu’on enlève un élément, on le remplace par un petit jeune, c’est que rien ne change. C’est un groupe, ce n’est pas une impression d’individualités, c’est vraiment un groupe. On le voit avec Thomas Breton, il est rentré, on aurait dit que ça faisait deux ans qu’il jouait avec vous ? 
C’est clair, complètement. Avec la dynamique positive et pris dans un effectif qui fonctionne bien, je pense que c’est plus facile pour tout le monde et c’est une bonne chose. Pourvu que ça dure parce qu’en tous cas, c’est bien pour tout le monde. 
On t’a vu aussi maintenant prendre beaucoup plus de responsabilités. On te voit beaucoup parler, on t’a vu à un moment venir discuter avec le staff, échanger au bout de dix minutes pour donner tes impressions. On a le sentiment que cette saison, tu es vraiment empli dans ton rôle de demi-de-mêlée et de leader ? 
Je ne sais pas. En tous cas, je prends plaisir à être sur le terrain, j’essaie d’apporter modestement ce que je peux apporter. Donc, je fais les choses naturellement et du coup, c’est cool. Ce qui est sûr, c’est qu’on se partage pas mal de temps de jeu avec Martin, on prend plaisir à jouer tous les deux, ça se passe plutôt bien à chaque fois donc c’est une très bonne chose, sans se poser de questions, en faisant les choses simplement. 
Pour laver l’affront de l’année dernière où, on s’en souvient, à la reprise à Nafarroa, vous aviez pris une douche très, très froide, le but est de montrer un beau visage contre Oloron à la maison et de repartir en 2020 plein fer ? 
Exactement, tu as tout résumé. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s