#Rugby – Fed1 / N.Metge (Narbonne) : «Les équipes qui sortiront de la poule 2 auront une préparation intéressante.»

Nicolas Metge, de passage à Albi au « centre Sartorius » tenu par son ami et ancien coéquipier au Sporting Club Albigeois, Raphaël Mérancienne, nous a accordé une interview ce vendredi. Pour l’ancien joueur du SU Agen et actuel du RC Narbonne, poser ses valises en pays audois est une forme de rebond dans une jeune carrière qui est allé à 100 milles à l’heure. A l’image des ambitions de son club , Nicolas Metge est bercé par l’ambition naturelle du compétiteur qu’il est , mais tout autant atténué par le réalisme contextuel d’une structure en totale résurrection. En définitive Nicolas Metge et le RCN veulent rien s’interdire, tout en ne promettant pas l’impossible.

 

 

Nicolas, pour les amateurs de foot, il y a avait cet été le transfert de Neymar. Pour les amateurs de Fédérale 1, il y avait le transfert de Nicolas Metge. On t’a suivi un peu, tu devais signer au Bassin d’Arcachon, maintenant, tu te retrouves à Narbonne chez un des favoris à la remontée en Pro D2. Est-ce que tu peux un peu nous expliquer ce qui s’est passé avec ce transfert avorté au Bassin d’Arcachon ? 

 

Quand j’ai fini mon année avec  le club d’Agen, je n’ai pas forcément retrouvé de club avec qui ça le faisait. Je voulais retrouver du plaisir parce-que je fais quand même ça parce-que ça me plaît. Et le jour où ça ne plaira plus, j’arrêterai sans hésiter. Au Bassin, je m’étais entendu avec Vincent Manta, le coach de là-bas que je connais de plus jeune, qui me permettait de m’entraîner avec eux et de garder la forme. Si jamais je retrouvais un club professionnel qui venait me trouver, j’avais la possibilité de signer ailleurs. Ça, c’était ce qu’on s’était dit depuis le début. Finalement, Narbonne est arrivé et j’ai remercié Vincent pour son accueil et toute l’équipe, car c’était quelque chose qui était important pour moi. Donc, je suis parti du côté de Narbonne et aujourd’hui, ça se passe plutôt bien. 

 

Narbonne, c’est un mythe qui renaît de ses cendres. Il y a un gros projet autour de Patrick Pezery, qu’on a eu en interview il y a quelques mois. Que penses-tu de ce projet narbonnais ? C’est vraiment un projet à long terme avec une ambition ferme et définitive de monter en Pro D2 ou, comme ton coach, tu nous diras que vous allez attendre de voir avant de fanfaronner que vous voulez monter en Pro D2 ? 

 

Voilà, tu ne me l’aurais pas dit, je t’en aurais parlé. Nous, on fait ce choix, enfin les présidents et les dirigeants, de construire une équipe, quelque chose de stable. Les trois dernières années étaient assez compliquées et assez mouvementées pour Narbonne. Ils ont voulu reprendre des bases assez solides, ils ont voulu reprendre un projet de jeu qui collait. Pour ça, ils ont aussi récupéré Patrick qui est un excellent coach et qui, justement, sait nous donner le sens des priorités. Ne pas brûler les étapes, c’est quand même la base chez lui. On démarre par le travail et ensuite, on verra ce qu’il se passe. 

 

Il y a eu pas de mal de recrutements, il y a eu un gros turn-over cet été avec des recrues de renoms. Beaucoup de monde ont commencé à vous critiquer un peu à Narbonne en disant  » c’est une armée mexicaine « . Mais, je pense que, si l’alchimie prend bien, vous risquez d’être redoutables en fin de saison parce qu’il y a quand même de la qualité dans l’effectif ? 

 

Il y a de la qualité dans l’effectif, il y a quelques joueurs connus et qui ont évolué à très, très bon niveau. Il y a aussi pas mal de jeunes et des jeunes avec énormément de potentiels donc c’est quelque chose sur quoi le club s’appuie et c’est important. Je pense qu’aujourd’hui, la formation reste quand même la base et qu’il faut la remettre au centre des débats. On travaille ensemble, on essaie de faire les choses correctement et ensuite oui, si tout prend bien et qu’on arrive à se régler et à se trouver sur le terrain, ça peut être quelque chose de sympa sur la fin de saison. 

 

Cette poule 2, on le sait, c’est  » la poule de la mort « . Maintenant que tu as commencé à jouer presque toutes les équipes, il te manque deux clubs à affronter, qu’est-ce que tu en penses ? C’est vraiment si épais que ça ? 

 

C’est costaud parce-que, pour certains, la Fédérale 1 reste de le Fédérale. Mais aujourd’hui, il y a des équipes, et pas que dans notre poule, il y a Albi, il y a Blagnac, Cognac, Saint-Jean-de-Luz, Massy … Il y a beaucoup, beaucoup de clubs qui prétendent à la montée. Nous, il se trouve que dans notre poule, on a Bourgoin, on a Bourg, Nice, tout le côté est un petit peu, qui jouent très bien au rugby. C’est bien, moi, je pense que c’est une bonne chose. Quoiqu’il arrive, l’équipe ou les équipes qui sortiront de cette poule auront eu une préparation intéressante pour démarrer des phases finales. Il y a eu quand même de gros matchs et même les équipes que l’on voit et qui sont plus vers le bas du tableau sont des équipes très accrocheuses et qui ne lâchent rien. 

 

Bourg-en-Bresse fait souvent office d’épouvantail pour la remontée en Pro D2. Toi qui les as joués, c’est vraiment une grosse machine ou alors c’est faillible ? On a vu à Châteaurenard qu’ils pouvaient se prendre les pieds dans le tapis. Est-ce que ce n’est pas, peut-être, une équipe un peu surcotée vu qu’elle descend de Pro D2 ? 

 

Non, je ne pourrai pas dire que ce n’est pas une grosse équipe ou une grosse écurie. Bourg-en-Bresse, c’est très solide, ça joue très bien au rugby. Ils nous ont mis à mal quand ils sont venus chez nous. Après, dans cette poule et comme ailleurs je pense, si tu ne restes pas concentré ou si tu te laisses un petit peu tirer par le maillot, que tu t’échauffes un petit peu dans les rucks ou que tu perdes l’objectif de vu, tu peux vite faire un faux pas. Et c’est ce qui s’est passé pour eux à Châteaurenard et ça peut très bien nous arriver à nous-aussi si on ne fait pas attention. Mais, Bourg-en-Bresse est bien sûr dans les favoris pour remonter en Pro D2. 

 

On sait quand même que tu as été un joueur du SportingClub Albigeois. J’imagine que tu dois aussi avoir un œil attentif sur le parcours d’Albi. Tu as sûrement aussi suivi l’épilogue de la saison passée. Qu’est-ce que tu penses de ce dernier et de ce début de saison de l’un de vos concurrents pour le Jean-Prat et les play-offs, Albi ? 

 

On ne va pas trop revenir sur ce qui s’est passé pour eux pour cette fin de saison. Oui, pour moi, c’était carrément un vol sur le dernier match parce qu’il y a eu des erreurs d »arbitrage. Tout le monde l’a vu, je pense que l’arbitre lui-même s’en est rendu compte ensuite. Après, ça arrive, il y a des fois où tu es arbitré correctement, des fois non. 

 

Tu me rassures, comme tous les Albigeois, tu avais les  » grelots  » ? 

 

Oui, mais si tu es supérieur voire très supérieur, le match, tu le gagnes. L’arbitrage, ce n’est pas non plus ce qui fait basculer la rencontre. Là, pour le coup, ça a fait polémique un petit peu. Mais Albi méritait sûrement la montée et, comme tous les prétendants à la montée, ils se retrouvent avec de gros écarts au score dans leur poule. J’ai regardé un petit peu, contre Graulhet, même Blagnac qui affichait second de tête, il y a quand même 30 points de mis. Après, il y a aussi le faux-pas à Saint-Sulpice donc, je pense qu’ils ont leur chance comme toutes les autres têtes de poule. Il faudra être sérieux et faire le moins de faux-pas possible. 

 

Un come-back au Stadium avec Narbonne pour un play-off de Jean-Prat, j’imagine que tu signes de suite ? 

 

Je ne sais pas contre qui ça sera. Si jamais ça arrive, et j’espère que ça va arriver, si c’est contre Albi, je serai ravi. 

 

 Propos recueillis par Loïc Colombié

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s