#Rugby – Fed1 / J.Marot (Beaune) : «Il faut juste qu’on se concentre sur nous.»

Jérémy Marot, le centre du CS Beaune, après une défaite sur les terres mâconnaises 19 à 13, nous a livré ses sensations teintées de déception mais loin de verser dans l’abattement à l’aube du derby bourguignon face au Stade Dijonnais.

Jérémy, on a l’impression que vous avez un peu payé une mauvaise entame de match ? 

 

Oui, on paye une première mi-temps où on est sur nos défauts un peu chroniques. On plaque trop haut, on ne fait pas tomber assez vite, on perd les impacts avec quelques erreurs, quelques pénalités et on se retrouve derrière au score à la mi-temps. En deuxième mi-temps, on se reprend beaucoup sur l’agressivité et tout ça mais après, c’est en en conquête où ça devient très compliqué. On a très peu de touches, très peu de mêlées. Le rugby sans ballon, c’est compliqué. 

 

Alors que, jusque-là, vous étiez plutôt très, très bien au niveau des fautes, les arbitres vous pénalisaient très peu, depuis deux rencontres, on a l’impression que les vieux travers sont revenus et que le CS Beaune est énormément sanctionné. A tort ou à raison à ton avis ? 

 

Non, on est juste une équipe qui, comme je l’ai dit, a subi en première mi-temps. Et forcément, quand on subit, c’est toujours l’équipe qui avance qui est récompensée. Nous, on fait l’inverse donc on se fait pénaliser. Pour l’instant, il n’y a pas à chercher ou à se mettre sur le dos de n’importe qui d’autre, c’est juste nous qui devons nous remettre dans le bon sens. Sur la deuxième mi-temps, il y a des bonnes choses, il faut qu’on la regarde car, au score sur cette période, on gagne et c’est nous qui marquons l’essai. 

 

Au niveau de la possession, Mâcon l’a beaucoup eu, notamment en première mi-temps pour les raisons que tu viens d’évoquer. Mais est-ce que tu crois que vous leur avez rendu le ballon trop facilement ? 

 

De toute façon, on était contrés en conquête. Mêlées et touches, on était contrés et en plus, derrière, on fait trop d’erreurs de main. On a eu beaucoup de mal à enchaîner deux ou trois temps de jeu donc forcément, à partir de là, Mâcon ont été plus pragmatiques. Avec les ballons, ils nous ont occupés. Nous, on est resté dans l’optique de jouer mais, encore une fois, sans les ballons, c’est compliqué. 

 

Il va y avoir un gros, gros match, un gros, gros défi la semaine prochaine contre Dijon, Dijon qui lui aussi a perdu à Vienne aujourd’hui. Quel va être l’état d’esprit pour aborder ce match ? 

 

Il faut juste qu’on remette les choses dans le bon sens, les priorités, les qualités. La performance, on peut la faire, on l’a faite contre Chambéry avec beaucoup d’agressivité. On sait qu’on a le jeu, il faut juste qu’on se concentre sur nous et non sur l’adversaire, qu’on fasse notre jeu. Si on met tous les ingrédients dans le bon sens, il n’y aura aucun souci. 

 

Et justement, comment aller les chercher, ces petits ingrédients qui, actuellement, font défaut ? 

 

Travailler fort la semaine aux entraînements et être une vraie équipe solidaire de A à Z. Continuer de s’encourager et il n’y a pas de raison que ça n’aille pas. 

 

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s