#Rugby – Fed1 / E.Quiniou (Chambéry) : «Il faut qu’on ait des certitudes.»

Le match entre le Stade et Dijonnais et le SO Chambéry est le choc de ce week-end, en poule 1 de Fédérale 1. On est donc allé à la rencontre d’Étienne Quiniou le demi Chambérien, pour qu’il nous livre ses impressions d’avant-Match et son analyse du début de saison des éléphants .

 

Crédit photo Philippe Gervasoni

 

Etienne, on t’avait eu en avant-saison et tu nous avais annoncé la couleur : Chambéry visait les 2/3 premières places. On peut dire pour le moment que tout est coché puisque Chambéry est 3e de cette poule 1 de Fédérale 1. Mais, il a fallu s’employer, surtout avec quelques petits soubresauts ? 

 

Oui, on a bien commencé la saison en allant gagner à Issoire puis après, on a confirmé par une victoire bonifiée contre Drancy à la maison. Ce qui est plus embêtant, c’est qu’on perd à la toute fin de match à Suresnes alors qu’il y avait vraiment moyen de repartir avec la victoire et on a aussi perdu en suivant à Beaune. Donc, on s’est un petit peu compliqué la tâche en perdant ces matches-là. On avait un match  » couperet  » à gagner contre Vienne, c’est chose faîte et dans des conditions pas évidentes où on prend très rapidement un carton rouge. On a aussi été amené à évoluer à 13 à cause de cartons pendant 30 minutes. 

 

Nous, à Radio Albigès le Mag Sport, pendant l’une de nos retransmissions, on faisait le live text des déroulés des scores en Fédérale 1. Quand on a vu que Chambéry était à 14 contre 15, on a tous parié que c’était fichu pour vous. Comment avez-vous fait pour sortir un peu la tête de l’eau et arriver à renverser l’ordre établi ? 

 

Déjà, on fait une entame de match moyenne où, à 15 contre 15, on est globalement dominé. Et après, on prend ce carton rouge puis des cartons jaunes et finalement, on a réussi à se sublimer en jouant davantage les uns pour les autres et en rattrapant davantage les erreurs des uns pour les autres. Ce qui fait qu’au bout du compte, on n’a pas forcément remarqué qu’on était à 14, à part qu’on doit plus couvrir le terrain. Mais, on a fait une heure globalement très positive contre Vienne. Bien sûr, il y a des choses à revoir, on a des secteurs à corriger mais ça a vraiment été une heure qui a été positive donc, de la 20e jusqu’à la fin du match. 

 

Tu nous le disais dans tes propos initiaux, un de vos regrets, à toi et tes coéquipiers, c’est la défaite à Beaune en Côte d’Or. Ça tombe bien, la Côte d’Or, vous y retournez aujourd’hui pour le choc de la poule 1 entre Dijon, second, et Chambéry, 3e. Ça peut indéniablement être un des tournois de la saison pour le SOC ? 

 

Un des regrets, c’était de perdre à Beaune mais c’était aussi de perdre contre Suresnes. Maintenant, je pense qu’il faut qu’on aille de l’avant et on a vraiment un très test aujourd’hui contre Dijon sur une équipe qui, mis à part la première journée, n’a obtenu que des victoires et notamment des victoires assez probantes, en empochant 3 bonus offensifs et une victoire à Suresnes 37 à 23 donc assez confortable. Dijon, c’est un vrai test, une belle équipe, complète dans toutes ses lignes donc on va s’étalonner face à l’un des gros de la poule. 

 

Et puis, c’est une équipe qui a l’air de monter en puissance ? Il y a eu un départ diésel et puis, petit à petit, ça a l’air de revenir dans les créneaux de la saison dernière ? 

 

Qui monte en puissance, oui et non. C’est une équipe qui est dans la continuité, toujours avec le même staff qui, déjà l’an dernier dans notre poule, a fini dans les deux premiers, qui a terminé 2e et qui a notamment pas mal embêté Albi en quart de finale. 

 

Oui, tu prêches un convaincu

 

Ils se sont renforcés qualitativement et quantitativement donc après, il n’y a pas de secret. C’est une belle machine, bien huilée et ce n’est pas étonnant de les voir dans le Top 2 à l’heure actuelle parce-que c’est une équipe complète, bonne devant, bonne derrière. A nous de trouver les failles pour les embêter et essayer de faire un coup là-bas. 

 

Il y a un joueur que vous craignez en particulier plus qu’un autre côté dijonnais ? L’année dernière, on sait qu’il y avait le facteur X Jules Soulan. Pour vous, cette année, qui est l’arme fatale de Dijon ? 

 

C’est un peu bateau ce que je vais dire mais, ils sont franchement complets. Ils n’ont pas forcément d’individualités, de facteur X comme pouvait l’être leur demi d’ouverture l’an dernier, Jules Soulan, ou leur demi de mêlée aussi, Thibault Dufau qui sont partis tous les deux en Pro D2. C’est une équipe qui s’est renforcée intelligemment, qui a apporté beaucoup de plus-value et qui a su garder la plupart de ses cadres mis à part sa charnière et leurs deux ailiers finisseurs. 

 

On t’entendait parler des deux défaites à Suresnes et à Beaune. Ces deux équipes ont un point commun, elles jouaient l’année dernière le maintien. Cette année, ça va jouer beaucoup plus haut. Ce sont des équipes casse pattes ? Je pense qu’il n’y a pas que Suresnes qui va s’entraver ou se prendre les pieds dans le tapis beaunois ou suresnois 

 

Ce sont deux équipes qui sont plutôt habituées maintenant à jouer en Fédérale 1. Suresnes, cela plusieurs années qu’ils sont en Fédérale 1, ils se sont bien renforcés, notamment dans le pack. Et Beaune, c’est pareil. C’est une équipe qui est compacte, qui joue vraiment un jeu type de Fédérale 1 avec en plus des joueurs très performants derrière à l’image de leur ailier Qadiri et de leur demi d’ouverture Kotze. Donc, je pense que ce sont des équipes qui, maintenant, vont plus jouer le milieu de tableau que le maintien.  Milieu de tableau voire haut de tableau, après, je ne sais pas leurs ambitions. Je pense que Suresnes a des ambitions assez élevées pour jouer le haut du tableau. 

 

Comme tu le disais, ce match contre Dijon va être un des révélateurs des ambitions chambériennes, voire où vous en êtes à un quart de ce début de saison. Par contre, s’annonce très rapidement derrière un nouveau bloc. Quels vont être les ambitions, les objectifs pour le bloc qui suit ? 

 

Honnêtement, on n’a pas encore parlé du prochain bloc, en sachant qu’il faut bien terminer ce bloc pour finir sur une bonne note. Après, quand viendra le moment de parler du bloc suivant, on en parlera mais on sait déjà qu’on a le derby contre Rumilly tout de suite à la rentrée et on ira à Massy après. Donc, ce ne sera pas un bloc facile mais on s’attelle à bien finir ce bloc là et à ramener quelque chose de Dijon. Ce serait vraiment positif. 

 

En clair, sans trop nous le dire, tu es en train de nous expliquer que vous rentrez vraiment dans un moment charnière de la saison de Chambéry où vous allez devoir vous révéler ? Il n’y aura plus de parachute derrière ? 

 

Maintenant, quasiment toutes les équipes se connaissent et ont pu se jauger sur les 3, 4 premiers matches. On est, comme tu le dis, au quart de la saison, et là, il faut qu’on ait des certitudes. Et je pense que c’est vraiment important qu’on fasse quelque chose à Dijon. Ce serait bien sur le plan comptable mais aussi psychologique où, je pense que faire quelque chose là-bas serait tout bonus. 

 

On va finir par la dernière question, la question un peu décalée Radio-Albigès Le Mag Sport. S tu avais à l’ancienne une maxime, un mot, une phrase à accrocher dans les vestiaires pour motiver tes coéquipiers, ce serait lequel pour ce match face à Dijon ? 

 

Ça, je ne sais pas. Je ne suis pas superstitieux pour écrire des trucs comme ça. J’espère avant tout qu’on fera un bon match et qu’on pourra être fier de ce qu’on aura accompli. Et j’espère qu’on pourra revenir avec la victoire. Maxime ou pas, je n’en connais pas trop mais oui, ça serait bien qu’on ramène quelque chose de là-bas

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Plus d’informations dans le #MagSport – RadioAlbiges du 18 octobre 2019 : https://hearthis.at/radio.albiges/le-magsport18102019-version-podcast/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s