#Rugby – Fed1 / M.Gau (UCS) : «La Fed1 c’est bien plus costaud que ce que je pensais! »

Maxime Gau nous a livré son sentiment, suite à la défaite (40-9) de l’union Cognac/Saint-Jean d’Angely, lors de l’ultime match de préparation face au Sporting Club Albigeois. L’ancien jaune et noir revient aussi sur ses premièrs pas en fédérale 1. Entretien :

Alors, ce match ? Pas trop dur de se remettre en cannes ? 

 

Dur, dur parce qu’on a repris il n’y a pas si longtemps que çà et là il faisait chaud donc, ça a tapé un peu. 

 

Il faisait 34° en début du match, c’était dur. 

 

Ça s’est ressenti dès qu’on est sortis des vestiaires et qu’on est partis à l’échauffement. Un peu compliqué. 

 

Juste avant, avec Sabri Gmir, je mettais un peu l’accent sur les rucks que vous avez bien gagnés en première mi-temps mais, en seconde, ça a été défaillant

 

Il y a eu pas mal d’autres choses qui ont été défaillantes mais c’est vrai que les rucks ont été particulièrement chahutés en seconde mi-temps ce qui nous a pas permis de mettre plus de vitesse que cela à notre jeu et du coup de ne jamais pouvoir breaker la ligne adverse. 

 

Et sur la mêlée, ça a plutôt été équilibré entre les deux équipes ? 

 

Je crois qu’on a eu une pénalité chacun. Ça a été assez équilibré sur le secteur de la mêlée. 

 

Ce n’est pas ce match qui vous a permis de tirer des enseignements, au moins sur ce secteur ? 

 

Oui, on va dire là-dessus. On va déjà se contenter de cela et c’est déjà pas mal. 

 

Quelles perspectives alors ? Il vous manque un match amical à faire ? 

 

Non, on a fini, c’était le dernier. On attaque le championnat la semaine prochaine à la maison. 

 

Le score est un peu lourd. Que va vous dire Christophe ce soir ? 

 

Qu’en première mi-temps, on s’est accrochés et qu’on a réussi à sortir proprement de notre camp. Et qu’en deuxième, du fait des rucks pas très propres, on se mettait du coup tout le temps dans la pression et que ça a fini par devenir compliqué. 

 

Toi qui a connu Top 14, Pro D2, surtout le Top 14 ces dernières années, comment vois-tu le niveau de la Fédérale 1 aujourd’hui ? 

 

Franchement, c’est bien plus costaud que ce que je pensais. Cajoue forcément moins vite mais je suis franchement assez étonné. 

Propos recueillis par Didier Revellat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s