#Rugby – Fed1 / S.Gmir (UCS) : «Se servir de ce match là pour se remettre les pieds sur terre »

Retrouvez la réaction de l’international tunisien, Sabri Gmir, à l’issue de la défaite de l’Union Cognac/Saint-Jean d’Angely face au Sporting Club Albigeois (40-9) lors de l’ultime match de préparation. L’ailier Cognaçais et ex biterrois ne s’affole pas pour la suite , mais pense que cette défaite servira de piqûre de rappel avant la reprise du championnat. Entretien :

On est avec Sabri Gmir au sortir de ce match amical entre Cognac et Albi. Sabri, une première mi-temps réussie et une seconde un peu catastrophe ? 

 

Oui, je pense qu’en première mi-temps, on était bien dans le match, on a bien enchaîné, on était bien en défense. Après, en deuxième mi-temps, on a un peu lâché et on prend un essai, puis deux. On commence à faire des fautes et on prend un carton puis un deuxième et c’est là le plus compliqué en fait. 

 

Est-ce un manque de préparation ? En première mi-temps, vous gagnez la bataille des rucks avec des albigeois beaucoup sanctionnés. Vous récupérez plein de ballons, vous dominez bien territorialement mais ça ne marque pas. 

 

Non, ce n’est pas une question de manque de préparation. Je pense que la journée a été un peu longue mais on ne peut pas se cacher derrière ça. Après, on a beaucoup de jeunes, on a beaucoup d’arrivées aussi. Les matches amicaux sont faits pour ça, pour préparer la semaine prochaine. Ca va être un gros match chez nous et je pense qu’on va faire le boulot. On va se servir de ce match là pour se remettre les pieds sur terre et se mettre au travail. On va regarder la vidéo, comme ça, on peut se mettre dès lundi au boulot et voir ce qu’on a fait de bien et de moins bien. Il faut travailler. 

 

Mathieu (PELUCHON) me disait qu’il vous manquait au moins 5 personnes ce soir, 5 joueurs assez importants. 

 

 Oui, il manque 4 joueurs importants mais on ne peut pas se cacher derrière ça. Peut-être que pendant la saison, on aura des mecs qui ne seront pas là, on va avoir des blessés. Il faudra être prêt à toute surprise. Là, aujourd’hui, on était là en première mi-temps, en seconde mi-temps, on n’était pas présents. Je pense que moi comme l’équipe, on doit se remettre en question. Il faut se mettre au boulot et faire de notre mieux. 

Propos recueillis par Didier Revellat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s