#Rugby – Fed1 / J.Wanin (SC Albi) : « on a réussi à mettre en place notre jeu »

Retrouvez la réaction de Jeremy Wanin , coach adjoint du Sporting Club Albigeois , à l’issue de la victoire de ses hommes (33-22) face au Blagnac Rugby. Dans cette joute amicale entre équipe de fédérale 1 , l’entraîneur des lignes arrières à relever de nombreux enseignements pour le futur. Un résultat qui permet de lancer la série de trois match amicaux du SCA , avant l’entame du championnat.

On est avec Jérémy Wanin, coach des lignes arrières du Sporting Club Albigeois. Jérémy, premier match amical qui se termine avec un joli score pour le Sporting Club Albigeois. Comme on le sait, ces matches amicaux, c’est surtout pour tirer quelques petits enseignements. Quels sont les enseignements primordiaux que tu as tirés de cette première rencontre contre le Blagnac Rugby ? 


Premier match comme tu dis, premier match de préparation. Il tardait depuis le 1er Juillet aux joueurs et au staff de faire un petit état des lieux, de là où en étaient les joueurs individuellement mais aussi collectivement sur le projet. C’est ce qui a été fait aujourd’hui. Les enseignements qu’on peut tirer de ce match, ils sont que, quand on a réussi à mettre en place notre jeu, à sortir des ballons dans de bonnes conditions, on a réussi à faire des mouvements d’envergure et des mouvements plutôt intéressants. Défensivement, il y a aussi des choses intéressantes même si on a eu un peu de mal à se mettre dans le match en début de première mi-temps, à circuler autour des rucks notamment. Il faut souligner Blagnac qui a mis du volume de jeu ce qui nous a permis aussi physiquement de continuer à travailler. Maintenant, ça reste un match de préparation. Il faut savoir raison gardée et se projeter parce-que le plus important, c’est le 7 Septembre et le championnat qui va démarrer. 


Et puis souvent, ces matches de préparation permettent aussi de lancer dans le grand bain, ou le petit bain, de jeunes espoirs. On avait vu Paul Farret il y a deux ans tirer son épingle du jeu, Simon Veyrac l’année dernière. Là, cette année, il y a quelques petits jeunes qui ont tiré leur épingle du jeu de ce match ? 


Oui, c’était bien. Tout le monde a réussi à se fondre dans le collectif. Je ne vais pas les nommer personnellement mais les jeunes ont réussi à assumer leurs statuts de jeunes joueurs qui montent en équipe première et en équipe pro. Donc, c’est de bon augure pour la suite et on aura certainement des jeune à l’image de Paul il y a deux ans, à l’image de Simon  l’année dernière qui vont tirer leur épingle du jeu et venir avec nous sur ce championnat qui va démarrer très bientôt. 


Blagnac était aujourd’hui l’adversaire d’un jour sur un match amical mais ça va être l’adversaire d’une saison sur la phase régulière. Qu’a t-elle montré cette équipe de Blagnac ? Qu’est-ce qu’on peut en retenir ? 


On a vu une équipe assez complète quand même, qui nous a posé des difficultés en conquête sur la première mi-temps notamment. On a vu une équipe aussi qui était plutôt à l’aise avec le ballon, qui n’hésite pas à déplacer le ballon, qui arrive à jouer dans la défense avec des passes supplémentaires. On sent quand même un petit état d’esprit toulousain dans cette équipe de Blagnac. Après, on ne va pas se fixer sur ce match amical pour préparer le match de championnat, ce sera un tout autre contexte et un tout autre match. Ce n’est pas une équipe qui est arrivée en demi-finale l’an dernier par hasard donc il va falloir se méfier grandement de cette belle équipe de Blagnac.


Alors, les 20 premières minutes ont été un peu compliquées. Un démarrage diesel, on va dire, pour finir en trombe pour le Sporting Club Albigeois. Comment expliques-tu ce démarrage un peu diesel ? 


Tu sais, ce sont les premiers contacts réels, c’est le vent aussi. C’est un match de préparation, on dit qu’il faut jouer les ballons mais, stratégiquement, on hésite parce qu’il y avait du vent qui soufflait fort. Donc, c’était un peu compliqué de rentrer directement dans le vif du sujet avec ces conditions. Mais les joueurs après, au fur et à mesure du match, au fur et à mesure de la première mi-temps, ont su prendre les choses en main, mettre la main sur le ballon et terminer 10 bonnes dernières minutes de qualité avec un essai. Je pense qu’on aurait pu concrétiser d’autres actions en arrivant proches de leur ligne. 

 

Puis, on a vu la seconde mi-temps,  le début de seconde mi-temps. Tu nous parlais des grandes marées que tu appelais de tes vœux pour cette saison, là, les 20 premières minutes de la seconde mi-temps, c’était la grande marée jaune et noire. Ils ont été acculés dans leurs 22. On a vu que la profondeur de banc albigeoise a fait la différence ? 


Oui, après, j’ai trouvé beaucoup de sérénité dans la seconde mi-temps, beaucoup d’application sur des choses simples. Et puis derrière, ça s’est ouvert des opportunités qu’on a su exploiter de bonne manière puisqu’on a marqué des essais mais on n’a pas réussi à bien finir le match puisqu’on prend deux essais en fin de match. On n’a pas très bien démarré, pas très bien fini le match non plus. Après, heureusement qu’il y a des choses à travailler parce-que si on était parfaits sur le premier match de préparation … Enfin, ce n’est pas aujourd’hui qu’il faut être prêts, c’est le 7 Septembre qu’il faudra être prêts. 


Pour finir, prochain objectif. Maintenant, Lavaur, second match amical, à la maison, certes au stade Mazicou mais à la maison à Albi. Quel va être le credo pour ce match ? Quelle va être la consigne ? 


On va être dans la continuité au niveau de l’effectif de ce match de préparation donc, dans la continuité de faire tourner les joueurs, de donner du temps de jeu à certains joueurs. Ils vont avoir quelques jours de repos là puisqu’on avait calé quelques jours de repos juste après ce match. Ils vont être remis rapidement dans le bain puisqu’ils vont reprendre deux jours avant ce match. Et puis, on va être dans la continuité, ça va rester un match de préparation pour être prêts, encore une fois, pour démarrer ce championnat. 


On va finir avec une question humour. Les deux dernières saisons avaient commencé avec des défaites face à Aurillac et face à Cognac. Cette année, il y a une victoire. Peut-être que l’epilogue de la saison se terminera autrement ? 


C’est toi qui l’as dit! (Rires)

Propos recueillis par Loïc Colombié

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s