#Rugby – Fed1 / Alain Roumegoux (Pdt Albi) : « Passer les étapes, les unes après les autres. »

Le président du Sporting Club Albigeois, Alain Roumegoux, est revenu à l’occasion de la présentation officielle des joueurs, sur l’ambition d’accéder à la ProD2 pour une troisième saison consécutive. Le président des jaunes et noirs, empreint de modestie, est revenu sur une intersaison qui au vue des péripéties de l’exercice précèdent et de la mobilisation populaire, pourrait donner un sérieux supplément d’âmes.
Alain Roumégoux, on part pour une une nouvelle saison, avec une présentation dans la convivialité avec tous les supporters jaunes et noirs au soutien pour porter le Sporting vers ses ambitions. C’est un départ qui pouvait être souhaité et souhaitable, on va dire ? 
Bien sûr oui, souhaitable. Après, c’est vrai qu’on a retrouvé un engouement qu’on avait perdu depuis deux ans qu’on est descendus en Fédérale. Et aujourd’hui, ça fait plaisir : on a eu le soutien des partenaires suite à la lettre, au courrier qu’on leur avait annoncé, le soutien des supporters, les abonnés, on a déjà dépassé l’année passée. Voilà, ça fait vraiment plaisir de retrouver cet engouement qu’on avait en Pro D2. Alors, bien sûr, c’est lié aux performances de l’équipe mais aussi un peu peut-être par rapport à une certaine injustice lors d’une demi-finale. 
Et puis aussi au charisme et à l’état d’esprit collectif qui est né autour d’Arnaud Méla et de cette équipe ? Ca fait deux ans qu’ils vivent ensemble pour essayer de décrocher la Pro D2. On sent que, derrière, il y a un groupe sportif qui est né, qui pousse aussi pour créer cette dynamique, cet engouement ? 
Il a fait un groupe c’est à dire que, sa devise, c’est d’avoir des bons joueurs, de les faire jouer mais aussi, il recherche l’état d’esprit, la solidarité surtout entre eux. Le plus important pour nous justement, du fait de continuer, c’était de conserver l’essentiel de l’effectif. Comme on conserve 80, 85% de l’effectif donc on a l’osmose du club, on est sur la continuité et ça va nous aider pour la suite. 
Alors, on l’a vu, vous parliez de soutien. Mais il y a aussi un soutien fort, on les a vus aujourd’hui à cette présentation, c’est la mairie d’Albi avec Stéphanie Guiraud-Chaumeil et Michel Franck. Ils l’ont dit dans leurs discours, ils vont vivre pendant une semaine en jaune puisque le Tour de France va faire une grosse escale en terre albigeoise et en terre tarnaise. Et après, le reste de la saison en jaune et noir. Pour revenir à du sérieux, ce soutien financier, moral et affectif de la mairie d’Albi, c’est quand même un des moteurs essentiels du fait que le Sporting perdure en professionnel, en Fédérale 1 et avec des ambitions intactes ? 
C’est la mairie, ils soutiennent leurs clubs. C’est vrai que pour eux, on est un club important. Je dirais qu’ils ont même su nous remotiver pour continuer l’aventure mais il n’y a pas que la mairie. On a l’ensemble des partenaires.
Le conseil départemental
Aussi mais surtout les gros partenaires qu’on avait, style Leclerc ou d’autres. C’est l’ensemble de tout ça qui a fait qu’on a pu finaliser la saison et qu’on avait des projets pour la prochaine saison. Donc voilà, on a besoin de tous. Mais c’est vrai que la pierre angulaire, ça a été la mairie.
Oui, parce que ce n’est pas neutre, le soutien financier avec un supplément de 400 000€ d’une collectivité. Ce ne sont pas toutes les collectivités qui font cet effort. C’est vraiment quand même qu’Albi a un ADN rugby ? 
Un ADN rugby mais il est clair que, l’objectif, c’est pas de rester en Fédérale, ça pourra pas durer. L’objectif, c’est vraiment, ils nous ont aidés pour remonter et redonner cet engouement à Albi où on puisse voir, à tous les matches à Albi, 4 à 5 000 personnes à chaque fois. L’objectif, il est là : c’est valoriser Albi pour la ville et pour le club et qu’on soit tous ensemble derrière le club pour le faire évoluer. 
Et puis, il y a une dynamique de supporters avec cette cagnotte qui a été mise en place par le comité d’animations des supporters qui organise, en coordination avec la SASP aujourd’hui, cette soirée. C’est quelque chose qui est retrouvé pour le SCA ou bien, c’est encore à travailler ? Il y a eu, sous l’ère Béchu, une dynamique qui était incommensurable. Qu’est ce qui pourrait être repris, de cette ère là, pour le ramener et rallumer cette flamme qui manque un peu au Sporting dans le creux de la saison ? En plein hiver, on l’a vu, des fois le Stadium sonnait un peu creux. Il manque peut-être encore une petite flamme pour que cet engouement, cette adhésion populaire se ré-enchante ? 
D’abord, je tiens à remercier les supporters pour la cagnotte qu’ils ont fait. J’invite les personnes qui ne l’ont pas encore fait, ils peuvent mettre pas grand chose mais ils vont sur le site du Sporting et ils verront sur quoi aller pour mettre une petite aumône à la cagnotte. Après, retrouver l’engouement de l’ère Béchu, il ne faut pas oublier que, l’ère Béchu, c’était l’accession en Pro D2, c’était l’accession en Top 14, c’était un niveau nettement supérieur. 
Je parle du début, même quand il y a eu accession en Pro D2, il y a eu un engouement, il y avait une ? derrière
Oui mais, en Fédérale, c’était à peu près le même niveau. Quand on a fait les phases finales, moi, j’y étais, j’ai vécu les 3 phases finales. On en avait fait 3, malheureusement, qu’on n’a jamais gagnées. Ca démarrait là et après ça prend de plus en plus d’ampleur. Si on fait une bonne année, aussi performante que la fin de la saison, je crois qu’on retrouvera l’engouement et le public. 
Alors, vous parliez de titres. L’armoire aux trophées au SCA est désespérément vide à part le Challenge Français mais ce n’est pas le titre le plus glorieux. Cette saison, ça va faire parti des objectifs ? Déjà, la Pro D2, on le sait, c’est économique, c’est salutaire pour le SCA mais, remplir l’armoire aux trophées, ce fameux bouclier que vous nous aviez promis il y a deux ans, c’est quelque chose qui vous tient à cœur ? C’est un rêve mais les rêves peuvent devenir des réalités des fois. 
J’avais un rêve, je l’avais annoncé il y a deux ans. Mais bon, ce n’est pas pour moi, c’est pour le club. Il faut dire qu’on a un club qui a 112 ans d’existence, qui a fait beaucoup de finales, qui n’a jamais ramené de bouclier. 
Le Clermont du Sud-Ouest
Voilà (rires). Après, la première étape, c’est finir premier de poule et on verra en fin de saison. Il faut passer les étapes les unes après les autres. 
Quels vont être les mots d’ordre, en quelques phrases, du SCA pour cette saison 2019-2020 ? 
Continuer sur ce qu’on a montré en fin de saison dernière, l’équipe qui amène de l’engouement et qui donne tout ce qu’elle peut pour aller le plus haut possible. On peut demander aussi aux supporters de bien les soutenir parce-que les joueurs ont besoin des supporters et tout le monde en a besoin. Donc l’objectif, bien sûr, c’est de faire une belle prestation comme on a fini la saison. 
Dernière petite question bonus : on peut s’attendre à une petite surprise en terme de recrutement ? Un dernier nom qui se rajoute pour donner encore plus d’éclat au recrutement du SCA ? 
Alors, le recrutement est bouclé mais on a encore une opportunité de récupérer un joueur. C’est pas fait, c’est pas négocié encore. On cherche plutôt un buteur.
Il reste un bas de laine pour aller recruter une dernière petite plus-value ? 
Bas de laine, je sais pas. On a recruté à ce jour moins de joueurs que ceux qui ne sont partis. On a encore une carte à jouer, mais, si cela ne fonctionne pas, on restera sur l’équipe actuelle.
Merci président Roumégoux. Comme vous le dîtes, rendez-vous au Vigan à la fin de la saison ? 
Voilà, tout à fait, à bientôt ! 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s