#Rugby – Fed1 : Bustos Moyano ne viendra pas à Albi.

L’arrière/buteur international argentin , artisan de la montée de l’Aviron Bayonnais en Top14, ne foulera pas la pelouse du stadium cette saison 2019-2020. Le club de la préfecture tarnaise tenait la corde avec l’ Anglet Olympique pour s’adjoindre les services de celui que son ex coach, Vincent Etcheto surnommait : « Le Tiger Woods du Rugby ». Mais un imprévu de dernière minute, vient de clore des négociations qui étaient pourtant bien avancées. Focus .

Martin Bustos Moyano ne sera pas albigeois / Crédit photo Tribune Sport

Martin Bustos Moyano, le héros de la dernière finale de PROD2 (Brive – Bayonne), était depuis de longues semaines, susurrée dans ce bastion de l’ovalie du Sud Ouest , comme la future idole du peuple jaune et noir. Arnaud Méla, le manager du SCA, était en contact très avancé, avec le « puma » depuis trois grosses semaines et comptait sur le serial buteur de l’aviron pour ajouter une corde à son arc. Car, depuis le départ de Mathieu Peluchon pour Cognac/Saint-Jean D’Angely, le profil d’arrière buteur, n’avait pas été totalement retrouvé, et ce, malgré les prestations XXL de Benjamin Caminati dans un registre différent. Bien que ce dernier, tout comme Jeremy Russel et Kevin Boulogne soit loin d’être maladroit face aux perches, l’arrivée de l’argentin aurait donné une force de frappe supplémentaire au club albigeois. En outre, le Sporting Club Albigeois, surfant actuellement sur une sympathie populaire, découlant de l’épilogue de la saison précédente, l’arrivée de ce joueur d’expérience aurait donné une dynamique nouvelle et un lustre certain, à un recrutement jugé par les suiveurs comme malin mais à fort potentiel (les expérimentés Petre et Escur, étant accompagnés des jeunes et prometteurs Chocou,Delserre, El Gouhl,Foures et Nevers).

Martin Bustos Moyano dans son exercice de prédilection / Crédit photo Ikon Sport

Mais le plus Basque des Argentins, qui était aussi courtisé par Anglet, vient de clore les débats de façon radicale . A écouter Arnaud Méla, joint hier soir par téléphone, la déception et l’amertume étaient perceptibles, prouvant tout l’intérêt que portait le manager albigeois, à l’ex joueur de Montpellier, ainsi que l’avancée des négociations. Alors qu’à Albi, on pensait tenir un nouveau « Gros Poisson » après Maxime Escur et Benjamin Petre, Martin Bustos Moyano a signifié aux dirigeants Albigeois qu’il comptait se faire opérer du poignet. Pour celui qui avait déclaré, « vouloir réfléchir en famille sur son avenir », cette opération sonnera-t-elle le clap de fin? Pas nécessairement pour certaines sources, qui le voient jouer la saison prochaine , ou pourquoi pas en joker médical au cours d’une saison 2019-2020 « coupe du monde » qui engendrera son jeu de chaises musicales habituel. Cette décision vient donc clore les débats et mettre un terme à un dossier, qu’ Arnaud Méla avait érigé en priorité . Pour preuve, l’ex briviste avait même demandé à certains suiveurs dans le secret des dieux , de ne pas évoquer cette piste , pour avancer masqué de la concurrence et en toute sérénité. Le très prometteur Geoffrey Delserre s’étant fait une entorse du genou, Maxime Escur se faisant opérer d’une hernie inguinale, Lucas Vaccaro ayant subi une opération de l’épaule et Sabri El Ghoul reprenant en douceur, le staff Albigeois ne pouvait se permettre d’engager un nouveau joueur « éclopé « .

L’effectif 2019-2020 albigeois lors de la présentation officielle / Crédit Photo Le #MagSport – RadioAlbiges

La non-venue de Martin Javier Bustos Moyano, rebat les cartes du mercato jaune et noir indéniablement . Arnaud Méla, aurait abandonné les pistes Jaun Kotze (Beaune) et Burton Francis (Grenoble) pour se rabattre sur « un jeune arrière plein de potentiel  » avec, qui sait, la main heureuse comme avec Thomas Lacelle il y a deux ans de cela. A priori Kévin Boulogne, qui voyait cette quête d’un nouveau buteur (Arrière /Ouvreur), un brin comme une remise en question de ses qualités intrinsèques, butera avec son compère Jeremy Russel. En contre-partie, la défection de l’international Argentin de l’AB, ouvre des perspectives : celle de l’enveloppe mercato. Le « Sporting » ayant cassé la tirelire pour attirer, l’élégant « Bustos », le refus de ce dernier permet d’entrevoir des marges de manœuvres pour la cellule recrutement. Le manager Bigourdan du SCA, va donc échanger avec son président Alain Roumegoux et ses deux Vice-présidents Emanuel Lacombe et Jean Pierre Faure dans l’optique de recruter un « seconde latte » pouvant évoluer en 3eme ligne. Car en seconde ligne, les départs de Jérôme Dufour ( Aurillac) et Russlan Boukerou (Retraite) ne sont actuellement compensés, uniquement que par l’arrivée de Sabri El Ghoul (Soyaux). Concernant le « jeune arrière » un nom ne devrait pas tarder à sortir , quant au seconde ligne, cela dépendra de la raison financière. Le Sporting qui s’est sauvé, grâce à l’aide substantielle de la municipalité d’Albi et de partenaires historiques , ne pouvant pas faire des folies, Arnaud Méla s’en retrouve à faire un grand écart géant entre ambitions sportives et réalité budgétaire. Pour preuve, Alain Roumegoux, le Président du SCA, lors de la présentation de l’effectif, n’a pas hésité à re mobiliser les foules pour abonder à la cagnotte populaire mise en place par les supporters. Mais malgré cela, le club de la cité épiscopale, dans sa volonté de voguer ver la ProD2, et face à des bannières adverses qui s’arment de véritables armadas (Dijon,Cognac, Niort,Narbonne ou encore Nice), devrait refaire tonner par deux fois le « canon transfert », avant de se mettre en ordre de marche pour cette bataille navale géante que nous promet la fédérale 1.

Loïc Colombié

Site en Partenariat avec:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s