#Rugby – Fed1/ SCA Vs RNR: L’HEURE DE LA REVANCHE A SONNE POUR LES CATHARES ALBIGEOIS

Entre Rouen et Albi, l’histoire rugbystique est courte mais qu’est-ce qu’elle est riche en émotions et rebondissements. C’est donc les Rouennais qui « mènent » par 4 à 1 les confrontations entre les deux clubs.

Et pourtant, quand on comparait le statut des deux équipes à l’aube de la saison 2017/18 de feu la Fédérale 1 Elite, sans vouloir être médisant, on aurait parié sur deux victoires albigeoises en phase régulière surtout que lors de la première rencontre, Albi avait gagné à l’extérieur.

On saura plus tard à la fin du bal que ce serait la seule sur quatre matchs.

Nous voilà donc le 26 Novembre 2017, dans le stade Jean Mermoz aux allures vieillottes, c’est un Rouen Normandie Rugby (succédant au Stade Rouennais) qui accueille le Sporting Club Albigeois fraichement relégué de ProD2, Albi qui doit venir chercher une victoire car avec deux défaites à la maison devant Bourg en Bresse et Aix en Provence, pour pouvoir raccrocher les wagons avec la tête de poule.

La première mi-temps se résumera à un gros combat d’avants et de conquête où les Albigeois contrarièrent fortement les lancés Rouennais, les tarnais grâce à un essai de Vergnaudtransformé et une pénalité de Bisman mènent 10-6. La seconde mi-temps donnera lieu à un scénario digne d’Hitchcock, alors que Romain Barthelémy avait passé un drop et Thibault Bisman deux pénalités permettant aux visiteurs de mener 19-16 après un essai transformé normand, les locaux poussaient allant de pénal-touche en pénal-touche, se cassaient les dents sur la défense albigeoise, c’est alors que surgit Gabin Villière cadrant son vis-à-vis et inscrivant l’essai de la gagne enfin, ce que tout le public rouennais croyait, d’autant plus que Henry transformait(23-19) .

La 80ème minute bien sonnée, Albi exécutait un renvoi court qu’il récupérait, après quelques temps de jeu, Romain Barthelemy tapait au pied pour Saïmoni Nabaro qui s’affalait dans l’en-but après qu’un normand ait raté le ballon. Albi remportait donc la mise 27-23 et revenait dans la course aux premières places.

Le match retour ne laissera pas un souvenir impérissable dans les travées du Stadium, les Albigeois empruntés et tombant les ballons comme jamais, il n’en fallait pas plus pour que les hommes de Richard Hill construisent patiemment leur victoire.

D’abord par deux essais transformés en 1ère mi-temps contre une pénalité de Mathieu Peluchon, en 2ème, malgré le soutien maigrelet du vent, Albi ne parviendra pas à redresser la barre, pis encaissera un troisième essai avant de réduire la marque sur un essai de pénalité, 27-10 pour Rouen et les rêves de 1èreplace envolés.

Comme Albi avait perdu le dernier match à Strasbourg, c’est donc Bourg en Bresse qui soufflait la deuxième place qualificative et obtenait le droit de rencontrer Tarbes promis aux albigeois.

Le 05 Mai 2018, toute la Normandie et son peuple ont mis les petits plats dans les grands, pensez-vous, le Champion de France Amateur en titre était qualifié pour les phases finales d’accession en ProD2 et recevait un Albi candidat à la remontada immédiate.

C’est au stade Diochon antre du foot rouennais qu’avait lieu la rencontre non télévisée mais diffusée sur les ondes de Radio Albigés, grande première radiophonique à ce niveau, un certain Benoît Sicart aux commentaires lui permettant de rester en contact avec le groupe qu’il avait quitté blessé avantStrasbourg .

Le match aller de ½ finale fut âpre, les hommes des présidentsLouvel et Leroy ne voulant pas céder un mètre de terrain et surtout laver l’affront du match aller de phase régulière. En face d’eux des Albigeois face à leur destin qui leur offrait une première cartouche pour remonter immédiatement.

Le match fut d’une intensité proche ou même égale des matches de ProD2 et les deux équipes se rendaient coup pour coup et c’est Albi qui menait aux points 9-6 durant la première manche.

La deuxième mi-temps verra des locaux plus entreprenants, enchaînant les temps forts, obtenant l’égalisation à la 45ème sur pénalité. Fort de leur meilleure entame et cherchant une pénal-touche plutôt que capitaliser de nouveau, les Normands accentuant leur pression inscriront logiquement le premier essai du match par Gabin Villière transformé en coin par Luke Cozens.

Pas le temps de gamberger pour Albi, Nistor après une chevauchée de près de 40 mètres, mis sur orbite par « Tux » Vasuinubu qui explosa son vis-à-vis, Vlad ira au milieu des poteaux, essai bonifié par la transformation de Mathieu Peluchon. A la 69ème, Mathieu Peluchon en bonne position rate l’occasion de faire passer Albi devant au score, et son homologue normand fera de même deux minutes plus tard.

En toute fin de match, Rouen aura la balle de match au bout du bout et la convertira donnant trois points d’avance pour le match retour.

11 Mai 2018, le stadium se remplit petit à petit pour atteindre quasiment 5000 spectateurs pour ce match capital pour les tarnais, pas de faux fuyants les Albigeois doivent s’employer à passer l’obstacle viking pour avoir le droit de disputer le match de la montée.

Etait-ce l’enjeu, la pression sur les épaules tarnaises, une équipe rouennaise attentiste, toujours est-il qu’à la 24èmeminute, aucun point ne fut marqué.

C’est Rouen qui déflora le score 1 minute plus tard sur sa deuxième tentative, puis profitant des maladresses locales, les normands marqueront un essai par Arscott pour mener ainsi 8-0 à la 31ème.

Malgré ce coup du sort, l’artilleur local Mathieu Peluchonpassera une pénalité juste avant la mi-temps, donc 8-3 pour Rouen et 8 points de retard pour les Albigeois.

La fine gâchette grâce à une meilleure entame ajoutera 2 pénalités et Albi pour la première fois du match passe devant 9-8 à la 47ème. Mais Rouen ne s’en laisse pas conter et passe à son tour 2 pénalités qui lui donne à nouveau 5 points d’avance.

Mathieu Peluchon de nouveau ¼ d’heure avant la fin redonne l’espoir au peuple Jaune et Noir en ramenant les siens à deux longueurs (12-14).

Les dix dernières minutes verront les locaux se casser les dents sur le drakkar normand, malgré de grosses séquences à deux voire un mètre de la ligne d’en-but, hélas notre perce muraille Tunu Tavalea sorti sur saignement un peu plus tôt et un autre grand absent (Boukerou) manqueront grandement au SCA, car quand il s’agit de perforer, ces deux-là auraient surement pu forcer le verrou.

Fin du bal, les Rouennais verront la finale contre Bourg en Bresse, mais comme ce sont des gentlemans, ils nous offrent cette année la revanche, sauf que ce coup-ci le gagnant des ½ finales aura les deux pieds en ProD2.

Récapitulatif :

26/11/17 Rouen – Albi 23-26

08/04/18 Albi – Rouen 10-27

Phases finales : 

05/05/18 Rouen – Albi 19-16

11/05/18 Albi – Rouen 12-14

Didier Revellat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s