#SportStory / « Coco » Gomez : dandy et pilote  de moto- cross.

Natif de Saint-Juéry, Jean Claude dit « Coco » Gomez fût un des plus grands champions de moto cross de sa génération. Il a marqué de son empreinte le moto-cross français des années 70/80 avec son éternel sourire et sa gueule d’ange, qui lui donnait un air de Roger Federer.

Connu pour ses fulgurants départs et son style de pilotage atypique, il avait les bras écartés et les jambes très resserrés sur le réservoir de sa moto, nous revenons en quelques lignes sur une carrière qui a débuté en 1972 pour finir en 1985.

Une famille de crossmen

Le père de cette dynastie, Raphael Gomez, fut pilote de moto cross et faisait équipe avec  René Penne , Jacques Mélous ou René Combes.  Puis son frère poussé par le papa a tenté (en vain) une carrière de pilote, mais c’est « Coco » qui deviendra la gloire de la famille Gomez laquelle a consacré une grande partie de sa vie au moto-cross, mais aussi au trial. Les Saint-Juériens se souviennent tous avoir entendus  le bruit du moteur et l’odeur du carburant lorsque  « Coco » s’entrainait sur les contreforts du Tarn au cœur même de Saint-Juéry, entre chemins des Fontaines, de Lagar et de la Salaberde, non loin des anciennes usines de limes et râpes qui firent le bonheur industriel de la Ville. Puis, il revenait, régler sa moto rue Fort dans la maison familiale, et une fois les réglages effectués, il repartait  s’entrainer. Ce va et vient incessant a rythmé la vie des habitants du quartier de la Mouyssetié.

 

Une carrière longue aux performances constantes. 

Sa carrière débute en 1972 sur une machine barcelonaise de la marque Montesa  puis il signera avec le concurrent espagnol Bultaco (1973-1975), passera une saison sur Ossa (1976)  avant de faire les beaux jours des allemands de Maîco ( 1978-1979 puis 1981-1982) et Yamaha (1980 et de 1983 à 1985).

Il a couru plusieurs championnats de France en 250 Junior et 250 inter avec une 3ème place aux Championnats de France 1975  mais sa carrière se fera surtout en 500 inter, il terminera 2ème en 1978, 1983, 1985 et 3ème en 1979.

Le moto-cross connaissait ses heures de gloire en France, avec des champions comme les frères Fura, Zimmerman, Bruno, Baron, Nowak, Péan et  les frères Vimond.

Dans notre région, les compétions  se déroulaient à Gaillac-Toulza, Lavaur, Crespinet, Lacapelle Marival. Laguépie et Castelnau de Lévis organisaient des Grands Prix de France pour le compte du Championnat du Monde de la discipline.

En 1982, il enlèvera sur le circuit de Laguépie le Trophée des As en devançant les stars mondiales de la discipline Everts, Fura, Hudson, Geboers et devant 15 000 spectateurs. (voir la photo ci-dessous).

En 1980, sa carrière et sa vie de sportif de haut niveau a été chamboulée par la mort accidentelle de « Bibi » Terroitin avec qui il partageait sa passion et aussi le maillot de l’équipe de France  de moto-cross.

 

L’anecdote de sa carrière 

1981 a plutôt été une année de malchance pour ‘’Coco’’ Gomez. 

Seconde manche à Iffendic en Bretagne, Coco est bien placé lorsqu’il casse sa roue avant. Il fait signe à son mécano qui fonce en chercher une autre, stoppe au tour suivant et change sa roue. Lorsqu’il repart, tout le monde est bien loin. A l’arrivée, Coco est toutefois septième, marquant quatre points au championnat.

Jean-Claude « Coco » Gomez au centre de la photo avec Daniel Péan et le regretté  Michel Ollier. 

 

 

« Coco » Gomez et sa célèbre Maîco. Cette marque aujourd’hui disparue avait mis au point un moteur 2 temps  très performant, et une suspension à long débattement. La fourche avant en particulier avait des tubes plongeurs qui pouvaient descendre au-delà de l’axe de roue déporté en avant du fourreau.

Le Borgne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s