#Football – US Albi (R1) / Laurent Lejeune : « Jamais je ne lâcherai le club en rase campagne! »

Hier (mardi 26 mars) nous vous annoncions que Laurent Lejeune et son comité directeur , faute de candidats crédibles , continuaient l’aventure à la tête du club centenaire. Le président de l’USA, comme à son habitude, s’est confié à notre rédaction pour nous donner les éléments d’analyses, d’une décision qui permet au club de sortir temporairement d’une impasse.

Crédit photo US Albi

Laurent Lejeune, vous avez annoncé hier par un communiqué de presse, l’annulation de l’assemblée générale extraordinaire du 29 mars, et que vous et votre comité directeur restiez aux manettes de l’USA. Quels sont les éléments de motivation de cette décision?

Comme tout le monde le sait, j’ai un attachement fort à l’US Albi, et je ne souhaite pas abandonner le club. Jamais je ne lâcherai le club en rase campagne. Je ne suis pas homme à fuir mes responsabilités. J’avais pris la décision de démissionner , car je sentais une situation bloquée. Je voulais au delà de ma personne, laisser la place aux bonnes volontés extérieures de pouvoir s’exprimer, dans le but de dégager de nouvelles perspectives et de nouveaux horizons. Force est de constater que beaucoup de monde a son avis sur la situation de l’US Albi, mais quand il est question de mettre les mains dans le pétrin , les mêmes se débinent. Nous avions fixé une dead line au 25 mars pour qu’une nouvelle équipe s’investisse et amène du sang neuf. Mais vu que personne ne se bouscule au portillon, le comité directeur et moi même, allons assumer le mandat qui nous a été confié jusqu’au 30 juin 2019.

Vous n’avez eu aucune touche avec de nouveaux investisseurs durant ces 15 derniers jours?

Concernant les investisseurs locaux beaucoup d’intentions mais très peu d’actes! En contre-partie je dois vous avouer que nous avons eu un contact avec un investisseur externe à l’agglomération albigeoise, qui suit de très près la situation à l’US Albi. Il n’est pas prêt encore à franchir le pas, et attend de voir la tournure de la situation. Mais cela prouve comme je l’ai souvent dit que l’USA rayonne au delà du département, et fait parti des clubs qui comptent en Occitanie.

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur ce probable futur investisseur?

Pour le moment non, car rien n’est fait ni acté. Je ne veux pas m’avancer tant qu’il y a rien de concret. Mais je peux seulement vous dire qu’il est issu du monde de la finance.

Quel est la position de la municipalité et du conseil départemental sur la situation du club?

Actuellement, on a pas trop de visibilité concernant la position de la mairie, mais il va de soit que malgré nos divergences personnelles, on doit avancer main dans la main dans l’intérêt commun du club. Certains échos qui me reviennent me laisse à penser que Mme le Maire (Stéphanie Guiraud-Chaumeil) ne nous laissera pas tomber. Je sais qu’elle (Mme le Maire) veut aussi donner un coup de main financier au SCA (Club de Rugby professionnel évoluant en Fédérale 1) qui est la locomotive sportive Albigeoise. Cela est une bonne chose car si le SCA remonte en ProD2, cela créera une dynamique positive pour l’ensemble du sport local, et par ruissellement pour l’US Albi aussi. Concernant le Conseil Départemental il nous soutienne via des subventions mais il est parfois difficile d’entrer en contact avec eux….

Vous continuez à la tête de la barque US Albi dans un but de limiter la casse, mais comment allez-vous faire pour parvenir à boucler la saison avec l’équipe fanion (R1) qui est un des premiers postes de dépenses?

Concernant l’équipe 1 senior, je ne vous cache pas qu’il demeure certaines incertitudes encore. Mais je tiens tout d’abord à souligner et féliciter joueurs et staff qui croient au projet de club par amour du maillot. Leur performance à Saint Estève (Victoire 1-0) est une bouffée d’oxygène dans une période où les bonnes nouvelles ne sont pas légions. Il est sur,maintenant que les joueurs ne disposent plus de primes et de défraiements: On voit un noyau dur se dessiner qui est prêt à se battre pour le club au delà des considérations financières. Je les en remercie! Pour ceux qui ont profité d’un long déplacement (A saint-Estève) pour quitter le navire, je ne leur en veux pas, mais force est de constater qu’il ne se battaient pas pour le blason de l’US Albi, mais plutôt pour un chèque à la fin du mois. Sportivement rien n’est encore joué, et financièrement nous tenterons de tout faire pour boucler la saison avec l’équipe première.

Pour conclure Président Lejeune, comment aller vous faire pour joindre les deux bouts, et pensez vous arriver à relever le défi ?

Certains s’en sont étonnés, mais les membres du comité directeur ont donné de leurs deniers personnels pour tenter d’épurer au maximum la situation. Je ne vous cache pas que cela n’a pas suffit, mais cela démontre notre volonté de se battre envers et contre tout au sauvetage du club. La situation reste critique, pour exemple un de nos minibus est « en carafe » et nous n’avons pas engagé les réparations, par peur de ne pas pouvoir les honorer. Mais si nous avons décidé de poursuivre à la tête du club c’est pour deux raisons: La première étant que personne n’a voulu reprendre sérieusement le flambeau et la seconde étant que nous nous battrons jusqu’au bout pour que perdure l’histoire de notre club centenaire!

Propos recueillis par : Loïc Colombié

Un commentaire sur “#Football – US Albi (R1) / Laurent Lejeune : « Jamais je ne lâcherai le club en rase campagne! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s