#Rugby – Nationale / Le débrief, les résultats et les classements J16.

Cette 16e journée de Nationale a laissé la part belle aux victoires à domicile, notamment pour les leaders du championnat, un championnat qui se ressert de plus en plus vers le haut. Bien malin celui qui pourra dire qui se retrouvera dans les 6 à la fin de la saison régulière.

On vous dit tout

Avec deux défaites depuis le début des phases retour, Bourg-en-Bresse se devait de marquer les esprits avec la réception de Cognac-Saint Jean d’Angély, malheureusement victime de son statut de lanterne rouge à 0 victoire. Si les Bressans l’ont emporté avec le BO, la prestation ne marquera pas les esprits, la faute à une première mi-temps ratée. L’UCS a joué crânement sa chance et a posé de nombreux problèmes à l’USBPA sans pour autant parvenir à ramener le moindre point.

La palme du suspens du week-end revient à la rencontre à Trélut de Tarbes contre Blagnac. Si les Caouecs ont pris le match par le bon bout, profitant de l’indiscipline locale, c’est aux forceps que le Stado revient dans la partie et le pied de Fuertes leur permet de virer en tête à la mi-temps. S’en suivra un chassé-croisé essais / pénalités entre les deux équipes mais c’est bien Blagnac qui vire en tête à la 67e. Un essai de pénalité à la 80eet voilà les acteurs qui se séparent sur un score de parité et un match nul qui a sûrement fait pousser un ouf de soulagement aux Tarbais et un grrrr de frustration aux Blagnacais qui ont bien failli réaliser le coup parfait à l’extérieur.

Pour garder confiance et espoir de qualification directe en demi-finale, le VRDR se devait de s’imposer à domiciles contre Rennes, actuellement relégable. Ce fut chose faite mais ce fut aussi loin, loin d’être simple tant les Rennais se sont montrés accrocheurs et peuvent se féliciter d’avoir ramené un point de BD de la Drôme. Avec 17-0 pour les locaux à la mi-temps, on pensait que ces derniers allaient dérouler et empocher les 5 points mais que nenni. Les 20 dernières minutes sont à mettre au crédit du REC qui sont revenus pleine bourre pour arracher un point. Devoir accompli pour le VRDR tandis que les Rennais regretteront certainement de n’avoir pas pu jouer plus tôt.

Pour Albi, il y avait objectif points mais également objectif dynamique pour cette rencontre au Stadium face à Hyères-Carqueiranne La Crau. De la dynamique, il en a un peu manqué en 1èrepériode ce qui a permis au RCHCC de coller aux basques des Albigeois et de profiter de leur indiscipline pour coller au score 9-6 à la mi-temps. Mais la machine jaune et noire s’est mise en branle à la reprise et, sous un froid polaire, a su être pragmatique et réaliste pour se mettre à l’abri par deux essais. Il manquera un 3e pour que la fête soit complète mais l’essentiel est assuré. Quant aux Hyérois, l’apprentissage continue mais il flotte quand même une bonne odeur de maintien.

Narbonne est en pleine bourre en ce moment et le fait savoir ! Après Bourgoin la semaine dernière, c’est Suresnes qui vient d’en faire les frais et chez eux de surcroît. Les visiteurs prennent le lead sur essai dès la 7e minute mais les débats s’équilibrent au cours de la 1ère période, Narbonne virant en tête grâce à un drop opportuniste. La reprise est orange à 100% avec deux essais en 20 minutes suivie d’une rébellion suresnoise de courte durée, le RCN ajoutant deux banderilles dans les 5 dernières minutes. Voilà une sacrée bonne opération pour les Narbonnais qui repartent victorieux des Hauts de Seine avec 5 points en poche et surtout, 13 points pris sur 15 possibles en 3 rencontres et les voilà aux portes de la qualif, devancés par Bourgoin à la différence de points. Pour Suresnes, il va falloir redresser la tête et la défense après 2 défaites consécutives mais surtout 76 points encaissés en 2 matchs.

Si Bourgoin s’est fait peur en 1ère période face à un Nice qui attaqué tambour battant, il a eu la patience d’attendre de pouvoir mettre son jeu en place, stratégie qui s’est révélée payante à la fin. Un essai transformé en toute fin de 1ère mi-temps permet aux locaux de passer devant et de rattaquer ensuite la 2e avec toute la confiance possible. Un puis deux puis trois essais plus tard, avec des Niçois trop souvent à la faute, et voici le CSBJ qui entrevoit le BO. Malheureusement pour eux, Nice se réveille et attaque la ligne adverse à fond les ballons. Ils se voient alors récompensés d’un essai de pénalité, insuffisant pour revenir dans le BD mais qui prive les Berjalliens des 5 points. Bilan, un Bourgoin qui reste bien installé dans le Top 6 même si ça revient très fort derrière et un Nice qui ne sort pas du bas de classement et qui voit s’éloigner ses espoirs de qualif de week-end en week-end.

Dax reste inarrêtable et pourtant Chambéry a chèrement vendu sa peau sur ses terres savoyardes. Grâce à une pénalité inscrite sur le gong de la 1ère mi-temps, les éléphants pouvaient se féliciter d’être devant à la pause en ayant inscrit le seul essai des 40 premières minutes. Mais depuis quelques matchs, l’USD nous montre sa confiance et sa sérénité surtout sur les fins de rencontre et cette rencontre face au SOC n’a pas fait exception à la (nouvelle) règle. Une pénalité puis un essai et voici les Dacquois qui tiennent la score final à la 68e malgré les derniers assauts de Chambé. Et voilà 4 points de plus dans l’escarcelle dacquoise, un point de BD mérité pour les locaux et la confirmation que Dax impressionne de plus en plus. 

Les résultats

Le classement

Le classement britannique

Demandez le programme (sous réserve de changements)

La rédaction

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s