#Rugby – Nationale / Mathieu Bonello (Albi) : «On est à la place que l’on mérite!»

En collaboration avec nos partenaires du comité d’animation du SCA, retrouvez la conférence de presse du manager jaune et noir, Mathieu Bonello en amont du derby occitan face à Blagnac (J14) qui viendra ponctué l’année 2022 au Stadium Municipal.

Crédit photo Jacques Massine – Le #MagSport

C’est un derby qui s’annonce ce week-end. Vous avez fini la phase aller, quel premier bilan tires-tu de cette dernière et comment est-ce que vous vous projetez sur le prochain match ?

 

La phase aller s’est terminée le week-end dernier sur une bonne note. Je l’ai trouvée intéressante, très intéressante, les joueurs ont répondu présents, se sont créés une histoire et ça a donné de bons résultats même si, bien sûr, on veut toujours faire mieux mais c’est une très bonne phase aller que l’on a faite. Elle aurait pu être excellente mais je crois qu’il ne faut pas non plus être très gourmand, il faut accepter notre destinée et notre chemin mais je trouve la phase aller très positive. 

Est-ce que tu as été surpris du faible niveau de jeu ou d’engagement de la part de Cognac-Saint Jean d’Angély ? 

 

Je ne me permets pas de parler des autres. Ils sont dans une situation compliquée et on sait tous que, quand on est en bas de classement, on doute et que ce n’est pas facile. Nous, on a joué un match de rugby avec beaucoup de respect et c’est ça qui est important. 

On voit que Blagnac est une équipe qui va en embêter pas mal d’autres et qui est pour l’instant dans les 6. Comment est-ce que tu appréhendes cette réception ? 

 

Pour nous, c’est un match de plus, c’est au Stadium et c’est le dernier match de l’année. Aujourd’hui, on se focalise sur nous depuis quelques temps et quelques mois et on est quand même assez clair avec ce qu’on veut faire nous. Il est sûr que ce sera une belle équipe qu’on aura en face de nous samedi puisqu’ils font de supers résultats. 

Comment a-t-on retrouvé l’équipe lundi après le match un peu facile ? Est-ce que ce n’est pas un peu dangereux d’aborder un nouveau match qui va être beaucoup plus compliqué ? 

 

Bien sûr mais je crois qu’il faut être capable de switcher vite. On sait l’adversaire que l’on a ce week-end qui est un très, très bon adversaire et qui a fait beaucoup de résultats positifs à l’extérieur donc on sait à quoi s’attendre sur le niveau de l’équipe. Maintenant, il est certain que quand tu joues un match où tu mets un peu de points, il faut savoir vite basculer mais c’est ce qu’on a fait depuis lundi. Les joueurs ont respecté le cadre, ont joué de la 1ère à la 80e et c’est une bonne chose mais c’est forcé et obligé qu’il va falloir vite se reconcentrer. 

Au niveau de l’effectif, on a vu Lucas Guillaume qui est sorti assez tôt. Est-ce qu’il y a de nouveaux blessés ou des joueurs qui vont re-rentrer sur ce match ? 

 

On va voir, on va tester, on ne prendra pas de risque sur les joueurs blessés mais il y a en a qui vont se tester en cours de semaine. On ne prendra pas de risque mais c’était de petits bobos. 

Lucas Sperandio n’est plus sur les feuilles de match, est-ce qu’il est blessé lui aussi ? 

 

Tant qu’il ne parle pas français, il ne joue pas (rires). Je plaisante parce qu’il parle très bien français, de mieux en mieux, il était blessé après un petit souci lors du match de Valence-Romans donc il a manqué un bloc et il revient dans le groupe, il va postuler pour le match. Mais, comme je l’ai dit, je ne prendrai pas de risque à la moindre blessure, si le mec n’est pas à 100%. 

Tu disais que tu attendais peut-être un cadeau au pied du sapin au niveau d’une éventuelle recrue. Est-ce que c’est faisable ? 

 

On cherche toujours. Le club nous permet de pouvoir nous renforcer mais on n’a pas encore trouvé le joueur qui pourrait nous amener de la plus-value. Aujourd’hui, en termes de nombre, j’ai un bon effectif même s’il y a de la casse, bien sûr qu’on est un peu juste à certains postes par rapport aux blessures mais, si on doit prendre quelqu’un, c’est parce qu’il va nous amener quelque chose. On ne veut pas prendre quelqu’un juste pour prendre quelqu’un et ne le prendre que pour le nombre mais, si on a l’opportunité, il est sûr qu’on le fera et les joueurs sont aussi au courant de ça. 

Au-delà de l’objectif d’être dans les 6 à la fin de la phase régulière, est-ce que vous vous êtes fixés d’autres objectifs sur cette phase retour ? 

 

Non, on se fixe déjà d’être dans les 6 et on sait que ça va être dur. On voit que dans les équipes, personne ne lâche, il y a des équipes de très, très bon niveau et personne ne lâche donc nous, on a pour objectif d’être dans les 6. 

Ce week-end vous a aussi permis de recoller au trio de tête qui s’était un peu échappé. Même si vous regardez match après match, c’est toujours bien d’avoir recollé au bon wagon ? 

 

Je te rejoins avec beaucoup d’honnêteté en disant que le staff, les entraîneurs et certains joueurs, je le sais, regardent peu le classement. On fait notre route et la Nationale est tellement élevée qu’il y aura toujours des surprises le week-end et on pourra regarder le classement quand on sera à 4 / 5 / 6 matchs de la fin qui sera vraiment la ligne droite. Là, il y en a qui s’échappent ou qui calent ou qui reviennent dans la course donc je crois qu’il faut être modéré et qu’il fallait l’être au moins jusqu’à cette phase aller. Elle s’est terminée samedi dernier, on est aujourd’hui 4e du classement et souvent, on te dit qu’à mi-parcours, tu peux déjà savoir où te situer. On a joué toutes les équipes, je crois que, pour l’instant, on est à la place que l’on mérite et si on a la chance de grappiller une place, on le fera mais, en tous cas, on fera tout pour être dans les 6, c’est certain.

On s’aperçoit aussi que vous avez utilisé pas mal de joueurs entre les blessures et les roulements. C’est quand même aussi intéressant d’avoir un effectif qui s’élargit ? 

 

C’est la très bonne chose de ces derniers mois et demi. On a eu énormément de casse à un moment donné, il y a toujours du turn-over chez les joueurs, des nouveaux ou autres mais en fait, l’équipe continue à gagner donc ça montre mon choix et ça leur permet à eux de se booster avec la concurrence. On sait que ce n’est pas l’entraîneur qui booste le niveau de chaque joueur, c’est la concurrence qui te fait être meilleur et quand tu as des entraîneurs qui osent changer, bouger comme on le fait avec Alex, ça permet aux joueurs d’être meilleurs et de se pousser à être bons pour être sur le terrain et ça, c’est un véritable confort. Aujourd’hui, on ne l’a pas trop parce qu’on avait de la casse mais quand les gens vont revenir petit à petit, on aura quand même une profondeur même si on sait que ça casse tous les week-end en Nationale. Ce sont certains aujourd’hui, demain, ce seront d’autres mais en tous cas, moi, je suis convaincu que pour faire une saison en Nationale, il te faut de la profondeur de banc car elle est longue ou qu’on refait un bloc de 5 matchs, on a fait 4 matchs puis 5 et de nouveau, on en refait 5. C’est le dernier puisqu’après on part sur un rythme de 3 matchs, une pause, etc puis on refera un bloc de 4 à la fin mais il faudra avoir de l’effectif ce qui, pour moi, sera l’une des clés de la réussite de la saison à savoir comment on sera vers Février ou Mars avec l’effectif que l’on aura à notre disposition. 

Que penses-tu du repositionnement de Charly Trussardi à l’aile ? 

 

On est très content, il a dépanné et nous, on pense aussi qu’il a un avenir à ce poste-là. Comme il avait moins de temps de jeu à son poste, on l’a préparé pour celui d’ailier et il s’en sort plutôt bien donc on est très content de ses performances. C’est pareil, ça permettra de se tirer la bourre entre les ailiers quand tout le monde sera de retour donc tant mieux, c’est une bonne chose. 

On ne le reverra pas à la mêlée ? 

 

Si, il joue aux deux postes mais c’est vrai qu’aujourd’hui, moi je le trouve performant à l’aile. 

Par rapport au match de Blagnac qui arrive, est-ce qu’il y a un secteur particulier sur lequel il faut faire particulièrement attention ? Ils sont quand même relativement difficiles à jouer

 

C’est une équipe très difficile à jouer mais on rentre à peine dans la semaine de préparation donc on verra plus dans les jours qui arrivent. Il est sûr que c’est une équipe qui est vachement dure à manipuler, on le sait en voyant tous leurs résultats y compris à l’extérieur, ils font une super saison donc il faudra que l’on se prépare à un gros match.

Propos recueillis par Pierre Bras et Alain Murat.

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s