#Rugby – Nationale / Fabrice Estebanez (USBPA) : «Albi c’est le chasseur de gros!»

Le manager de l’USBPA Fabrice Estebanez après la défaite 15 à 9 face au Sporting Club Albigeois, nous a accordé un entretien pour débriefé cette 11eme journée et nous donner son sentiment sur la prestation de ses hommes tout comme de son adversaire d’un soir, sans oublier de se projeter sur la réception de Valence Romans Drôme Rugby ce vendredi.

Crédit photo Pierre Bras

A la fin du match, on a vu que vous aviez beaucoup de frustration car vous n’êtes pas passé loin d’aller chercher quelque chose d’autre à Albi ?

 

Oui, on est frustré mais ce sont des matchs où on rentre dans l’hiver et où on sait que c’est un peu une guerre des tranchées. Ça se joue sur des détails, une mauvaise couverture, un en-avant là-bas qui nous font un 50 / 22, deux chasses jeu au pied où on doit juste plaquer et sortir le mec et on ne le fait pas. Ça se joue  à des détails mais, en tous cas, Albi n’a pas volé sa victoire. 

L’en-avant sur la dernière action est un peu rédhibitoire car vous aviez peut-être quelque chose d’autre à faire ? 

 

On vient trop peu ici en 2e mi-temps. Il n’y a pas d’occasions dans ce match-là et quand on les a, il faut être efficace et les mettre au fond. 

Est-ce qu’on peut parler d’un petit coup d’arrêt ou d’un bon point de bonus défensif pris ici à Albi ? 

 

Non, ce n’est pas un coup d’arrêt car je pense que les garçons se sont envoyés, on n’a pas pris d’essai. Albi a déjà fait tomber les deux gros, c’est le chasseur de gros et ce n’est pas pour rien qu’ils sont aujourd’hui dans le haut du classement.

Qu’est-ce qu’il a manqué à Bourg-en-Bresse pour faire la différence ?

 

Il a manqué d’un peu de maîtrise sur le peu de ballons que l’on a en zone de marque. On a eu deux pénaltouches mais aussi cette première action en 1ère mi-temps où je pense que, si Thibaut (Perrette) prend le ballon, il y a essai derrière. Ce sont des matchs qui se jouent à des détails, on sait qu’à l’extérieur, on a très peu d’actions et très peu de moments pour score et aujourd’hui, on n’a pas été efficace dans ces moments-là. 

On sait qu’Albi est redoutable sur les mauls et les groupés pénétrants mais vous avez quand même réussi à bien endiguer ce secteur-là ? 

 

C’est quelque chose de positif aujourd’hui, quelque chose où ils s’appuient beaucoup. Les garçons ont bien défendu ce registre-là et il y a eu des choses positives, après, est-ce qu’on a cru à la fin au fait de pouvoir faire quelque chose ? Ce n’est pas un coup d’arrêt, on prend quand même un point de bonus ici, Albi a fait ce qu’il fallait pour remporter ce match. La semaine prochaine, on a un gros match qui arrive à Verchère et on va maintenant se focaliser dessus. 

Sur le premier maul d’Albi, vous avez fait une défense fantôme. Pourquoi ce choix ? 

 

C’est aussi pour varier, on sait qu’ils sont forts et costauds là-dedans et on a essayé de varier mais ça n’a pas marché puisqu’on prend une pénalité. Les garçons ont mis de l’engagement, notre défense a été plutôt efficace puisqu’on a été breaké qu’une fois, il y a peut-être la longueur du jeu au pied qui a été meilleure de la part des Albigeois. 

Et peut-être aussi la touche où ils ont un peu dominé ? 

 

C’est sûr. On perd 4 ballons en 1ère mi-temps, on a une touche qui n’est pas droite en 2e période mais j’avais aussi injecté de jeunes joueurs qui ont répondu présents. On sait que ces jeunes joueurs feront des erreurs mais ils se sont quand même mis au diapason sur l’engagement et je ne leur en veux pas, au contraire, ce sont des matchs comme ça qui vont les faire grandir. 

Pour faire une petite boutade, il ne fait pas bon venir à Albi en leader ? 

 

C’est vrai que les Albigeois sont intraitables chez eux, notamment avec les équipes qui sont sur le haut de tableau pour l’instant. Aujourd’hui, ils sont aussi dans le haut de tableau et ce n’est pas par hasard. 

Maintenant, focus sur le derby face à Valence-Romans où, là-aussi, ça va taper très fort ? 

 

Ça va être un autre adversaire, une autre équipe qui est peut-être un peu plus costaud physiquement et qui met peut-être un peu plus de volume de jeu. On a un bloc qui est difficile puisqu’on joue toutes les équipes qui sont en haut mais c’est bien car au moins, on pourra se juger à la fin de ce bloc. 

Un véritable révélateur ? 

 

Oui, révélateur car, aujourd’hui, c’est peut-être l’équipe qui est la plus complète dans tous les secteurs donc on s’attend à un gros défi à Verchère vendredi.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s