#Rugby – Nationale / César Damiani (Hyères) : «On essaye d’être une place forte du rugby varois!»

César Damiani voit se dresser sur sa route ce samedi, un club qui a compté dans sa carrière professionnelle : Le Sporting Club Albigeois. Durant 6 saisons, le seconde ligne du RCHCC a porter les couleurs jaunes et noires du SCA en Pro D2 devenant un des cadres du vestiaire tarnais. Arrivé en 2019 du côté du Stade Veran, «le grand César» a vu le club varois s’installer dans le paysage fédéral et gravir les échelons. Après deux revers lors de ce début de championnat, les promus du RCHCC tout comme César Damiani, veulent frapper un grand coup devant leur public pour la réception d’Albi.

Hyères-Carqueiranne Vs Albi une rencontre à suivre en direct sur Le #MagSport via LFM 81 dès 14h50

Crédit photo Lea Jaime Ponares

Pour toi, c’est quand même un match qui revêt une importance particulière. Tu vas recroiser un club qui a beaucoup compté pour toi dans ta carrière, le Sporting Club Albigeois ? 

 

Je suis super content de jouer contre Albi, c’est un club qui m’est cher. J’y ai passé 6 belles années et je suis très heureux de les revoir. 

Un club que tu connais bien mais avec un effectif, à l’exception de Vincent Callas qui ne jouera malheureusement pas pour cause de blessure, que tu ne vas pas beaucoup reconnaître puisqu’il y a eu beaucoup de mouvements depuis que tu es parti il y a six ans ? 

 

Il y a eu beaucoup de mouvements, oui. Je connais aussi Gilen Queheille qui a fait la dernière année à Albi quand j’étais présent mais ça a beaucoup bougé. Je sais que le club est resté famille et je les retrouve quand même dans ces valeurs-là. 

Avant de parler de ce match entre Hyères et Albi, on va commencer par ta boîte à souvenirs à Albi. Quels sont tes plus beaux souvenirs en jaune et noir ? 

 

Un souvenir que j’ai justement partagé avec Vincent, la qualification pour les demi-finales sur le dernier match de l’année à la maison. On devait gagner avec le bonus contre Pau pour ensuite aller faire une demi-finale à Mont-de-Marsan, ça, c’est un très grand souvenir à Albi. 

Pour toi, le moment le plus  » émotions  » sera surtout le match retour à Albi où tu vas retrouver les supporters et plein de personnes que tu connais et avec qui tu as passé de bons moments ? 

 

J’ai gardé beaucoup d’attaches, des amis pour la plupart. Je prendrai plaisir à revoir et à recôtoyer les supporters car ça a vraiment été une aide précieuse pendant 6 ans. Il y a vraiment beaucoup de personnes que j’apprécie et je me languis vraiment de venir en Janvier au Stadium. 

On va maintenant parler de ton club actuel, le RC Hyères-Carqueiranne La Crau, pour ta 3e saison dans le Var. Parle nous de ce club qui est un peu le club qui monte dans le giron fédéral

 

C’est un club qui a mis le temps pour annoncer ses ambitions et qui a fait les choses petit à petit, autant sur les infrastructures que sur les joueurs. Il a progressivement construit un club de niveau Nationale, on essaye non pas de venir titiller tout le monde car il y a de la marge mais d’être une place forte du rugby varois.

Bien que vous ayez un statut de promu, vous êtes quand même un club expérimenté dans l’effectif car il y a plein de joueurs comme toi qui ont connu les strates au-dessus et la Pro D2 ?

 

On a des joueurs qui sont directement venus de Top 14 dans notre club. On a un pilier tongien, il y a Lachie Munro qui a fait presque 300 matchs au niveau professionnel. On essaye d’apporter notre expérience, il y a de bons joueurs sortis des espoirs de Toulon ou d’autres clubs de la région. La mayonnaise a bien pris cet été, on n’en a pas encore été payé mais on espère que ça arrivera très rapidement. 

Vous avez aussi une dynamique puisque vous avez fait une magnifique saison l’année dernière. Il a juste manqué le petit bout de bois à la fin mais cette saison de l’an dernier a dû mettre tout le groupe dans une dynamique ? 

 

On a fait une superbe saison mais on a aussi créé beaucoup d’amitié et d’affinités entre nous. L’ossature du groupe de l’année dernière est restée donc on se trouve bien sur le terrain et avec l’apport de 2, 3 recrues super importantes, on a un effectif pour jouer un rôle dans cette Nationale cette saison. 

Raconte-nous tes premiers pas en Nationale car c’est une division que tu découvres. Tu avais connu la Pro D2, le rugby pro et un peu la Fédérale 1 et maintenant la Nationale, qui est quand même épaisse comme division ? 

 

C’est vraiment l’antichambre de la Pro D2, on voit que 80% des joueurs sont passés par la Pro D2 ou qui, de par leur niveau, peuvent y prétendre. Ça tape fort, on a pu le voir dans le premier match contre Bourgoin puis la semaine dernière à Suresnes où ça a encore tapé très fort sur ce synthétique. On va voir ce que l’on vaut et ce que ça donne contre Albi, qui est l’une des têtes d’affiche de ce championnat. 

Deux premiers matchs face à Bourgoin et Suresnes où l’on peut peut-être parler de regrets car il y avait éventuellement la place de faire autre chose ? 

 

Oui, il y avait la place. On a fait une bonne heure de jeu contre Bourgoin avant d’avoir une fin de match assez compliquée où on manque de maîtrise. Sur le 2e match à Suresnes, on fait une très belle première mi-temps, on mène d’une dizaine de points à la pause puis, on se relâche un peu en début de 2e période. En faisant quelques fautes, on a joué en infériorité numérique avec deux cartons jaunes donc là, on a pris un peu la marée et ça a été très compliqué de revenir au score avant la fin du match. 

Un regard sur l’adversaire du week-end, ce Sporting Club Albigeois  » new look  » ? Que redoutez-vous le plus du Sporting ? 

 

La conquête, ils ont une très bonne conquête. Ils sont très efficaces et rapides sur les ballons de turn-over, ils ont quelques individualités qui sont de très bon niveau, qui ont le niveau Pro D2, donc on se méfie énormément de cette équipe. 

Il y a obligation pour vous de faire un résultat car vous êtes à domicile, c’est le 3e match et maintenant, il faut engranger des points et mettre la marche avant ? 

 

Avant tout, c’est parce qu’on est à la maison et que toutes les équipes veulent rester invaincues à domicile. Pour nous, c’est compliqué parce qu’on a perdu contre Bourgoin mais on veut déjà lever les bras dimanche à la fin du match. Ce serait important d’avoir la première victoire de la saison pour ensuite la lancer et se payer car on a beaucoup travaillé depuis la reprise en Juillet et ça serait bien de se payer. 

 

On te souhaite un bon match face à tes ex-coéquipiers du Sporting Club Albigeois et surtout une belle saison avec le RCHCC

 

Merci

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s