#Rugby – Nationale / Julien Seron (Narbonne) : «Ce match doit nous servir de base de travail!»

Le Manager du RC Narbonne est revenu à quelques heures de recevoir Suresnes, sur la défaite à Bourgoin (26-15) de ses hommes lors de la seconde journée de Nationale. Julien Seron estime que la joute de Rajon face à une des équipes les plus performantes du championnat, sera une excellente base de travail pour voir les oranges et noirs progresser et appréhender la suite de la compétition.

Crédit photo ACP – Le #MagSport

Quel est ton regard sur ce match et cette défaite ?

 

Je pense qu’on est tombé sur une équipe clairement meilleure que nous. Bourgoin a été plus dominant sur les collision et ses animations offensives, plus pressant et plus agressif mais pour autant, on a pas à rougir de l’investissement qu’on y a mis. On s’est vraiment employé défensivement et, comme je l’ai dit aux joueurs, on a fait preuve de faiblesses sur des points techniques, mauvaises passes, mauvais jeu au pied, manque de précision par moment sur nos lancements de jeu. On voit que, quand on fait les choses avec précision, on marque des essais mais ça, ça doit tenir tout un match donc, on a fait preuve de fébrilité offensivement. Il y a certes eu un déficit de puissance mais qu’on a comblé par l’agressivité et je ne suis ni frustré ni déçu par l’investissement car j’attendais qu’on s’emploie comme ça, je suis juste déçu du manque de précision. C’est aussi le début de saison, on a beaucoup de nouveaux joueurs, on a besoin de se trouver et de se roder et, comme je l’ai dit aux joueurs, gardons la tête haute car on ne s’est vraiment pas enlevé du milieu. Ce match doit nous servir de bonne base de travail sur les lacunes offensives, techniques et sur la fébrilité que l’on a pu avoir. Ce match doit nous servir pour corriger cela.

Kane a eu du mal à régler la mire ? 

 

Oui mais aussi, et une fois de plus, on est toujours sur la même chose à savoir la précision. Je ne veux pas accabler les buteurs car on sait qu’il y a des jours avec et des jours sans, pour lui, ça a été un jour sans mais cumulé à l’imprécision de nos joueurs à certains moments, forcément, ça n’aide pas. Il y a des jeux au pied pas précis sur les tirs au but mais aussi dans le jeu courant, des ballons rendus directement en touche, des passes un peu derrière … il y a eu quelques approximations qui ont fait qu’on n’a pas réussi à aller chez eux et à scorer donc c’est préjudiciable. 

Il y a quand même des satisfactions avec les rentrées comme Tom Chauvet à l’ouverture ou le remplacement de Paul Auradou à l’arrière ? On l’a vu avec les lancements de jeu qui ont suivi

 

Ce n’est pas le fait qu’eux soient rentrés, c’est qu’on a été plus précis collectivement. Effectivement, Tom fait une bonne rentrée tout comme Paul à l’arrière mais le rugby est collectif, ce ne sont pas deux joueurs qui ont déverrouillé une situation. Par contre, tout le monde autour de ces joueurs a été plus précis.

Propos recueillis par Fred Charvet

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s