#Rugby – Nationale / Charly Trussardi (Albi) : «Des matchs comme ça nous aident, ça va finir de former un groupe compétitif.»

Le Sporting Club Albigeois a retrouvé le chemin des terrains, vendredi dernier, pour son premier match amical face au SC Pamiers (Fédérale1). Les pensionnaires de Nationale dans une rencontre marquée par l’étouffante chaleur qui régnait sur la préfecture tarnaise ont participé à une large revue d’effectif. Mais dans ce match de pré-saison très décousu, où le rythme et les automatismes n’étaient pas encore au rendez vous, les Albigeois ont eu à faire à une vaillante et pugnace équipe ariégeoise qui ne s’est incliné que 24-12 (malgré les 2 divisions qui les séparent). Pour Charly Trussardi, le 1/2 de mêlée jaune et noir qui a opéré sa rentré au Stadium lors du 2eme acte, ce genre de joute doit surtout servir à finir de consolider un groupe grandement remanié à l’intersaison. A quelques heures d’affronter Béziers (Pro D2) ce mercredi à 18h30 (à Camarès dans l’Aveyron), le SCA poursuit son rodage d’avant saison, mais va devoir mettre de l’huile dans les rouages pour se voir fin prêt a l’entame du championnat, le 3 septembre chez les voisins occitan du Blagnac Rugby.

Crédit photo Pierre Bras

Avec cette chaleur, sous 38°, ça ne doit pas être simple pour un premier match de préparation ?

 

C’est chaque année comme ça, les premiers matchs sous la chaleur sont compliqués. C’est dur mais on est bien préparé physiquement et c’est ce qu’on travaille, on fait beaucoup de boulot donc c’est bien, c’est positif. 

 

Il y a eu une grande revue d’effectif. J’imagine que vous deviez être dans les starting-blocks car, à force de faire du foncier et de la prépa, à un moment donné, quand on est joueur de rugby, on veut toucher du ballon ? 

 

Ça fait un peu plus de deux mois que l’on n’a pas joué donc on attend que ça. C’est notre boulot, notre passion, on adore ça. 

Un petit regard sur ce match ?

 

Je dirais une bonne base de travail avec beaucoup, beaucoup de travail. Il faut un premier match, même s’il est toujours compliqué, on se découvre, ça aide à découvrir beaucoup de joueurs et à se découvrir entre nous donc ça aide beaucoup et c’est bien. 

 

Un nouvel effectif avec beaucoup de nouveaux joueurs. L’amalgame a bien pris pendant Saint-Lary et pendant le stage commando au 8e RPIMA ? 

 

C’est un très bon groupe, on s’entend très bien. On a réussi à créer quelque chose depuis le début et je pense que des matchs comme ça nous aident encore plus, ça va finir de former un groupe compétitif.

Prochain match dans l’Aveyron à Camarès, à la fraîche avec 25° annoncés mais par contre, face à Béziers, un adversaire qui est quand même un cran au-dessus ? 

 

C’est bien, ça va nous forcer à élever notre niveau et on en a besoin car aujourd’hui, on n’y est pas. C’est le premier, ce n’est pas alarmant mais ça va nous aider à augmenter le niveau. 

 

Et toi, personnellement, tu te sens en cannes ? 

 

Physiquement, j’ai encore beaucoup de boulot, c’est compliqué (rires).

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s