#Rugby – Nationale / Romain Guyot (Chambéry) : «Il est l’heure de remettre les pendules à l’heure!»

Romain Guyot, le 2e ligne du SO Chambéry en amont de la 19e journée de Nationale qui voit les Albigeois débarquer en terre savoyarde, nous a accordé un entretien pour faire un point sur la situation aux pieds des Alpes. L’ex joueur de Carcassonne et Pamiers est revenu sur cette première saison chez les éléphants chambériens et sur la nécessité du SOC de réenclencher une dynamique positive lors de la dernière ligne droite des phases régulières.

Chambéry Vs Albi une rencontre de la 19eme journée de Nationale à suivre en direct radio dès 14h45 sur le #MagSport by LFM81

Pour le SOC, il est l’heure de réenclencher la dynamique ? 

 

Il est l’heure de remettre les pendules à l’heure, oui. On a un passage un peu difficile où on a commencé par des matchs que l’on devait peut-être remporter ou du moins faire quelque chose et on est passé à côté. La confiance a baissé et là, on est un peu dans une spirale négative donc il va falloir vite se reprendre.

 

Heureusement que, comme tout bon montagnard, vous aviez fait des provisions avant l’hiver ? 

 

Exactement, heureusement qu’il y a eu cette première partie de saison où on n’a pas démérité et on a fait une très bonne entame. Des passages à vide, ça arrive à toutes les équipes, c’est arrivé à Valence-Romans, à Soyaux-Angoulême mais maintenant, il faut savoir se relever, relever la tête et repartir de l’avant. 

http://debardautomobiles.com

Le match à l’extérieur à Albi ressemblait à un virage, à une croisée des chemins de votre championnat. Si le destin fait un clin d’œil, ça peut être à nouveau une croisée des chemins pour un retour victorieux du SOC ? 

 

Tout à fait. A l’aller, on a cette rencontre où on accroche quasiment jusqu’à la fin du match avec la possibilité de le gagner mais, au final, on perd ce ballon et on prend un essai, on revient avec 0 point et on laisse le bonus à Albi. C’est vrai que là, si le match se passe bien pour nous, il y a possibilité d’entrevoir une bonne fin de saison même si tout n’est pas défini mais il y a quand même moyen de faire une bonne fin de saison. 

 

Ces play-offs consacreraient la naissance d’un nouveau groupe à Chambéry ? 

On a cet objectif des play-offs et on va tout faire pour y arriver. Le groupe est nouveau, il a quasiment été remanié à 50% l’année dernière donc on voit qu’on est capable de faire de belles choses et que le groupe est quand même soudé. Maintenant, on verra bien si on est soudé dans les matchs qui vont arriver et si on est capable de se relever de ce qui se passe en ce moment. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Cela fait aujourd’hui quasiment 8 mois que tu es en terre savoyarde. Tu peux nous décrire l’ADN et les spécificités de ce club ? 

 

Ça se passe très bien entre les joueurs, tout a été fait en début de saison pour que la mayonnaise prenne. On a eu des activités annexes et plein de choses à faire pour que tout prenne bien ensemble au niveau des joueurs et même du staff. Du coup, comparé à des clubs comme Blagnac, on a la chance d’être des joueurs professionnels donc d’avoir entraînement tous les jours. Tout est mis à disposition pour que l’on soit performant, on a des récups qui sont mises en place, des soins kinés quasiment tous les deux jours au stade, des entraînements où on bosse bien. On est une équipe qui, bien sûr, a été remaniée et qui, du coup, doit trouver ses repères mais ces derniers ont quand même été bien trouvés pour le moment et on verra à la fin de la saison comment ça va se terminer en espérant que ça finisse bien pour nous. 

 

Maintenant, il ne manque plus que le nouveau stade pour voir et ambitionner encore plus haut ? 

 

Le nouveau stade va bientôt arriver, il avance bien. C’est vrai que, quand il sera là, ça fera encore plus de choses mises à disposition pour les joueurs mais c’est un collectif, les joueurs et le stade, ça fait beaucoup et en même temps, pas grand-chose au final. Ce sont les joueurs qui sont sur le terrain, on aura le stade pour l’année prochaine donc à voir à partir de là comment ça se passera. On sait que si on fait une bonne saison cette année, qu’on arrive à atteindre les play-offs et si les contrats sont remplis, c’est comme pour tout, ça amènera de nouvelles choses, de nouvelles têtes, peut-être de nouveaux partenaires, plein de nouvelles choses qui ne peuvent que permettre au club d’évoluer. 

On va parler de toi. L’année dernière, tu étais en Fédérale 1 à Pamiers où tu n’avais pu jouer que trois rencontres. Ça n’a pas un peu piqué à l’intersaison lorsqu’il a fallu remettre la machine en marche ? 

 

Ça a bien piqué et, en plus, on avait déjà eu une saison Covid avec les espoirs de Carcassonne l’année d’avant. On est reparti sur une prépa d’été, trois matchs et on retombe dans le Covid. J’ai essayé de m’entretenir comme je pouvais avec les moyens que j’avais sur Pamiers mais c’est vrai que ce n’est pas simple et que ça ne vaut pas un rythme de match. Quand je suis arrivé ici, la plupart des joueurs avaient joué non pas une saison complète bien sûr car il y avait eu le Covid mais ils avaient fini la saison par des matchs de championnat et ils avaient gardé le rythme. Mais avec le travail, ça revient quand même assez vite. 

 

Malgré cela, tu fais une bonne petite saison. Tu as réussi à re-rentrer dans le bain ? 

 

On me fait confiance, j’essaye d’être bon sur le terrain et je prends ce qu’il y a à prendre. C’est vrai que j’enchaîne bien les matchs mais on sait très bien comment ça peut se passer, ça peut aller très vite dans un sens comme dans l’autre. A moi de rester concentré, de continuer à travailler et à essayer d’être performant pour rester dans ce groupe. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

On le sait, Albi, l’adversaire de ce dimanche, a une touche très performante. Pour toi qui joues 2e ligne, ça doit te mettre un peu en appétit d’avoir  » du level  » en face ? 

 

C’est vrai que sur ces matchs comme ça avec la touche d’Albi ou celle de Valence-Romans, ce sont des touches quand même bien réputées. On a bien bossé pour ça cette semaine, on sait ce qui nous attend et que, dans les phases de touche / mêlée puis dans les phases de combat, c’est vraiment solide. C’est un plaisir de jouer des matchs comme ça, on sait que la touche est un peu un jeu d’échecs donc on va jouer et essayer déjà de remporter ce domaine-là. 

 

Quel sera le mot d’ordre pour cette rencontre ?

 

Ça va être le combat. On sait que, quand on est dans une mauvaise passe, la seule manière de relever la tête est d’être présent dans le combat et après, le jeu en découlera derrière. En plus, on joue contre une équipe très, très solide que ce soit devant ou derrière, on l’avait vu au match aller et c’est quand même très dense. Donc, le combat en priorité et derrière, on sait jouer au rugby, ce n’est pas un souci. 

https://tradastra.com/religionrugby-albi

Petit clin d’œil aux anciens partenaires de Pamiers et de Carcassonne ? 

 

Je leur souhaite une bonne fin de saison, avec la place dans le top 6 pour Carcassonne et la montée en nationale 2 pour Pamiers

Et, qui sait, peut-être retrouver Pamiers l’année prochaine en Nationale 1 ? 

 

Ils font une bonne petite saison mais ça reste compliqué, la poule d’en face est lourde avec Hyères-Carqueiranne et les autres, c’est du très lourd. Je leur souhaite déjà la Nationale 2 et ensuite, petit à petit, il y a tout ce qu’il faut là-bas pour monter quelque chose de beau. 

Chambéry Vs Albi une rencontre de la 19eme journée de Nationale à suivre en direct radio dès 14h45 sur le #MagSport by LFM81

Propos recueillis par Loïc Colombié

 

Article en partenariat avec :

https://www.les-freres-lecointre.fr
http://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s