#Rugby – Nationale / Mohamed Kribache (Bourgoin) : «C’était un match à double tranchant!»

Le talonneur du CSBJ est revenu au micro de Fred Charvet sur la victoire (22-9) face au RC Aubenas Vals lors de la 14eme journée de Nationale. Les Berjalliens se sont donné une bouffée d’air frais lors de ce match entre concurrents au maintien et débute 2022 sous de meilleures auspices que 2021.

Crédit photo CSBJ Officiel – Christophe Joigneau

On est avec Mohamed Kribache après cette victoire tellement importante pour le CSBJ. Ce dernier avait plutôt bien démarré, on a senti que c’était plus compliqué après mais on a retrouvé un Nicolas Cachet qui a permis d’arriver à cette victoire ?

 

C’était un match à double tranchant. On savait qu’Aubenas arrivait pour nous faire déjouer et c’est ce qu’ils ont fait, ils ont livré un gros match. Mais on était quand même sûr de nous, de ce qu’on avait travaillé toute la semaine et je pense que le travail que nous ont donné le staff et l’encadrement ont payé sur cette rencontre. On sait très bien qu’un premier match de reprise après les Fêtes, c’est tout le temps compliqué mais là, physiquement, on se sentait bien, le travail a payé. Mais, comme on le dit, on vient de tellement loin qu’on ne peut pas se réjouir de ça, on va bosser encore et essayer de progresser à chaque sortie sur les prochains matchs.

 

Il y avait des conditions difficiles, c’était un rugby d’hiver et on a retrouvé une très grosse mêlée berjalienne qui a mis son homologue en difficulté ? 

 

C’est ça, ça a tout le temps été l’ADN  de Bourgoin et il faut que ça le reste. C’est tellement important pour le staff, pour les supporters, pour le club, on baigne dedans et pour moi qui suis là depuis 15 ans, la mêlée a tout le temps été importante pour le club. Il est sûr que l’on est satisfait de notre prestation de ce soir mais comme je vous l’ai dit, on ne va pas se prendre pour n’importe qui. On est encore très loin de nos objectifs, on va construire petit à petit mais ce qui est beau ce soir, là où je suis fier des mecs, c’est qu’on aurait pu lâcher car les gars d’Aubenas n’étaient jamais loin. On aurait pu lâcher et laisser des points mais tous les points vont compter et là, on a été solidaire ensemble jusqu’au bout et ça, c’est le gros point positif. 

 

Ça permet de se projeter sereinement vers Tarbes et ensuite vers Dijon qui sera un gros rendez-vous pour le maintien ? 

 

Je pense que tous les matchs sont importants et on va jouer tous ceux qui nous restent à la vie à la mort. On a fait les cons en première partie de saison, nous, les joueurs, on a vraiment fait les cons donc maintenant, on sait dans quelle situation on a mis le club. Franchement, le président ne méritait pas une équipe qui fasse des prestations comme ça en début de saison. On se l’est mis dans la tête, on est motivé, on va jouer tous les matchs à fond et on fera les comptes à la fin mais là, vraiment, on n’a plus le droit de lâcher aucun match. On est obligé de respecter tout le monde et de nous respecter nous en étant des chiens sur tous les matchs. 

 

Merci, bonne continuation et bonne année ! 

 

Meilleurs vœux à tout le monde et au plaisir de se revoir rapidement

Propos recueillis par Fred Charvet

Article en partenariat avec :

http://debardautomobiles.com
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://roux-carrosserie.fr
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://les-freres-lecointre.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s