#Rugby – Nationale / Mathieu Bonello : «Il y a des choses qui me dérangent profondément au Stadium!»

Ce samedi, lors de la reprise du championnat de Nationale face à Dijon, le Sporting Club Albigeois, a été auteur d’une première mi-temps mêlant précipitations dans l’animation offensive, indiscipline et déchet technique permettant à des dijonnais,accrocheurs, vaillants et survoltés de rentrer au vestiaire avec 3 points d’avance (10-13). Aux yeux de la tribune honneur du Stadium s’en était trop et des sifflets (fort prématuré) ont accompagné le retour au vestiaire des jaunes et noirs. Cette réaction épidermique a eut le don d’agacer vivement le manager du SC Albi, Mathieu Bonello qui a poussé un coup de gueule à l’issue de la rencontre. Triant le grain de l’ivraie entre une tribune populaire Jo Mir supportrice, passionnée et connaisseuse à une tribune honneur spectatrice et «exigeante », l’ex talon de Castres a pris comme exemple le public de son ancien club qui soutien son équipe dans les hauts et les bas vaille qui vaille. Conscient de la prestation moyenne de ses joueurs mais satisfait du résultat comptable (Victoire 19-13), le coach albigeois en a appelé à l’unité, tout en soulignant la bonne opération des jaunes et noirs au classement. Albi a opérer une reprise mi figue mi raisin avant le choc en terre massicoise la semaine prochaine, mais le technicien tarnais a souligné la grande valeur des bourguignons qui pour lui mérite amplement mieux dans cette division.

Pour ce match de reprise, on s’attendait à un match guet-apens, compliqué, un match d’hommes et on a été servi ?

 

Oui, on a été servi. On a fait une très, très mauvaise première mi-temps et on a été meilleurs en 2e, comme les matchs de reprise qui sont difficiles chez toi et que tu dois gagner et où l’adversaire n’a rien à perdre. On s’est un peu retrouvé sur les fondamentaux à la fin mais on ne retiendra que la victoire. 

 

On va dire qu’il y a eu de bonnes intentions dans les 10 premières minutes mais on a l’impression que vous vous êtes un peu précipités et que vous avez voulu mettre la charrue avant les bœufs ? 

 

La charrue avant les bœufs mais aussi le déchet technique, on a 20 pertes de balle ! Techniquement, il faut s’appliquer, être concentré, ce sont des matchs de reprise, on a moins l’habitude mais ce soir, on retiendra les 4 points. Il y a des choses qui me dérangent profondément au Stadium, l’équipe a mal tourné en 1ère mi-temps, elle a montré en seconde, j’avais dit que l’objectif était une équipe avec de l’âme, elle en a montré aujourd’hui. On a beaucoup de casse, beaucoup de mecs malades ou autres et il faut quand même féliciter l’équipe et les 26 joueurs, les 23 qui étaient sur la feuille et les 26 qui étaient là. Ils se sont donné les moyens de remporter les 4 points et ces 4 points sont le bon côté.

http://debardautomobiles.com

On a l’impression que d’un côté du Stadium, vers la tribune honneur, il y a des vents contraires. C’est ça qui te dérange ?

 

Oui, bien sûr. Cela fait six mois que je ne parle de rien car on le méritait sur les 2 matchs que l’on a perdus à la maison. La tribune Jo Mir est exceptionnelle, elle pousse toujours, elle encourage mais la tribune d’honneur, ça me dérange. Ça me dérange quand on n’est pas derrière l’équipe, ce n’est pas que quand ça va, on ne mettra pas 40 points à tout le monde à la maison, on a besoin d’eux et on fera les comptes à la fin. Qu’ils nous sifflent à la fin, il n’y a pas de souci mais les joueurs ont besoin d’eux, ça commence à déranger et ça me dérange en premier lieu. Quand ils ne mouillent pas le maillot, je veux bien, il n’y a pas de problème mais là, ce n’est pas qu’ils ne mouillaient pas le maillot, c’est qu’ils n’étaient pas en réussite technique. C’était un match de reprise et je pense qu’on peut quand même être un peu indulgent dans la vie, tout le monde ne fait pas que de bonnes choses et j’aimerai que la tribune d’honneur se mette au diapason du stade et de notre équipe. On a besoin de tout le monde donc ça commence à profondément me déranger. 

 

On a vu de belles choses, des jeunes qui prennent leurs responsabilités, entre autres Théo Vidal. A 20 ans, une pénalité de la gagne à 40 mètres face aux perches avec 60 minutes dans les pattes, il faut avoir les épaules très larges ? 

 

C’est bien. J’ai envie de dire qu’il le mérite, il gagne du temps de jeu parce qu’il fait de bonnes performances. Il fait 100% au pied aujourd’hui, c’est un joueur qui a de l’avenir, qui a du caractère et du charisme et ça se voit. Plus il a du temps de jeu, plus il s’affirme, plus il est à l’aise dans l’équipe et ça, c’est aussi bien pour l’avenir du club mais il y en a d’autres, il a également de la concurrence. En tous cas, je sais qu’on peut compter sur lui, c’est vrai que la semaine dernière a été un peu compliqué pour lui mais c’est une nouvelle saison, il le prend et franchement, c’est tout à son mérite. Il faut le féliciter. 

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Dans les bons points, il y a aussi l’agressivité. On a vu Dimitri Tchapnga, il valait mieux le regarder dans les tribunes qu’être en face ? 

 

J’ai trouvé qu’on avait eu un peu de mal au début et puis, plus le match avançait, plus on a été agressif. On a été sérieux, exigeant également dans le duel et la collision, comme on dit maintenant mais il nous a quand même fallu 40 minutes pour être mieux. Ce soir, on va être satisfait des 4 points, la semaine a été compliquée avec les incertains et le reste donc c’est très bien que l’on ait gagné ce soir. 

 

On avait parlé de Dijon en avant-match et on t’a vu féliciter le staff dijonnais car eux aussi ont fait une partie de braves ? 

 

Bien sûr et je connais Benjamin. Je trouve qu’ils ont fait une grosse partie, ils font du bon boulot, j’avais dit avant le match que je trouvais que c’était une grosse équipe et je savais pourquoi donc je ne me suis pas trompé. C’est vrai qu’ils ont fait une belle partie, ils méritent de ramener quelque chose mais j’ai trouvé qu’on avait fait ce qu’il fallait en 2e mi-temps en étant solides sur les fondamentaux. 

http://les-freres-lecointre.fr

Il va maintenant falloir aller voyager à Massy, Massy qui s’est fait accrocher par Blagnac. On va dire qu’il y a 1-1 balle au centre car et Massy et Albi ont peut-être laissé de l’influx et quelques plumes dans ces deux joutes ? 

 

Non, je crois que ce sont les matchs de reprise, c’est difficile. On n’est pas au niveau de Massy, je crois qu’ils en sont à 12 victoires donc c’est l’ogre de la poule, ils battent tout le monde, chez eux, à l’extérieur, partout. Ils sont au-dessus et, en tous cas, ce n’est pas un match que nous avons coché parce qu’on verra. On va faire une bonne semaine de travail et on verra aussi les mecs que l’on a de disponibles pour y aller. 

 

L’essentiel aussi est que, même dans l’adversité, Albi reste dans le haut du tableau ? 

 

C’est ça, ce qui est bien, c’est que tu es toujours dans les premières places. Celui-là était important à gagner, il ne nous reste que 5 réceptions au Stadium donc il faut engranger des points à la maison car je pense que si on le fait, on ne sera pas loin. 

http://roux-carrosserie.fr

On va mettre une petite pièce : si vous êtes sifflés à chaque mi-temps, vous allez bientôt regretter le huis-clos ? 

 

C’est vrai (sourire). Non, je me dis qu’ils avaient besoin de rugby, ils sont en manque et donc que leur analyse n’est pas forcément la meilleure. Je les excuse mais il faut que l’on soit à l’unisson, que l’on fasse une unité et c’est important pour la vie de l’équipe, la vie de groupe, la vie du club. C’est important mais en tous cas, je pense qu’on essaie d’instaurer une dynamique avec le staff et j’aimerai que tout le monde pousse dans ce sens-là sinon ça ne sert à rien de venir au stade. Tu as le droit de dire des choses mais tu n’as pas le droit de le dire comme ça, j’avais dit il y a deux, trois mois quand on avait perdu sèchement et qu’on était resté aux vestiaires qu’on le méritait, il n’y a pas de problème, je sais analyser. Là, je trouve que c’est dur sur cette première journée car on est juste pratiquement à égalité avec trois points d’écart, je trouve quand même que c’est dur. Donc, quand je disais que c’était presque le Vélodrome, j’ai l’impression que ça l’ait un peu et ça me fait moyennement rire. Je demande à tout le monde d’être uni avec l’équipe et on fera les comptes à la fin. 

 

Pour finir sur les analogies avec la conférence de presse d’avant-match, on parlait du match du CO qui, à 24-3, avait réussi à renverser la température. Ils ont aussi réussi à la faire car à 24-3, Pierre Fabre les a soutenus et ne les a pas sifflés ? 

 

C’est exactement ça. Vous l’avez vu, j’en ai encore eu des échos et s’ils n’ont pas le public, je ne suis pas sûr … Comme je l’avais dit, il faut faire une identité à savoir que nous, nous sommes à Albi, j’ai connu des ambiances de dingue ici et franchement, je demande aux supporters de totalement pousser avec l’équipe. Ce n’est pas tous, il ne faut pas que tout le monde prenne la mouche mais moi, je trouve qu’ils sont difficiles et qu’on a besoin du public pour gagner les matchs. On a besoin du public, on en a besoin, sans eux, on n’y arrivera pas, ne serait-ce qu’à gagner des matchs à la maison, je ne parlerai de rien d’autre. On doit être uni et on fera les comptes à la fin, tu reparles de Castres mais je sais que le public y pousse terrible, ça donne aussi de l’envie aux joueurs et de la gniaque. Donc, je demanderai que l’on soit beaucoup plus investi et à l’unisson avec l’équipe. 

 

Comme on dit, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire mais ce soir, il y a eu du péril donc on peut être fier de cette victoire ? 

 

Fiers de cette victoire et des 4 points. Bravo à Dijon mais bravo à nous d’avoir réussi à renverser la vapeur, ces 4 points vont compter.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Article en partenariat avec

https://www.facebook.com/religionrugbyalbi/
http://aristow.com
https://www.eurinvest.fr/wave-park
http://debardautomobiles.com
http://lagencerie.fr

2 commentaires sur “#Rugby – Nationale / Mathieu Bonello : «Il y a des choses qui me dérangent profondément au Stadium!»

  1. Une fois encore, et c’est déjà une fois de trop, et cette fois-ci pas d’excuses, c’est dans les travées de « Jo Mir ». Quelle honte, c’est impardonnable. Au lieu de siffler bêtement, qu’ils encouragent, cela changera sûrement la donne et le résultat, ou alors, qu’ils nous montrent sur la pelouse ce qu’ils sont censés faire mieux.
    Je me demande, simple interrogation personnelle, si celui qui a eu l’idée d’offrir 5 places par abonnement a eu raison…qu’il réfléchisse à deux fois avant de recommencer !!!

    J’aime

  2. Je viens de lire le billet de Didier Carrière , sur le comportement très sportifs de trois ou quatre énergumènes « spécialistes du rugby » qui se sont crus autoriser de siffler nos joueurs à la mi-temps, et donc que d’autres
    « spécialistes de la même espèce » de la tribune Jo Mir ont cru bon d’ânonner en écho à ceux d’en face.
    Je suppose même genre de « spectateurs invités », mais certainement pas supporters !!!

    J’aime

Répondre à Jean Raymond GARCIA Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s