#Foot – R3 / J.Fochesato (Lavaur) « Lavaur doit vite retrouver le niveau qu’il avait avant »

Leaders de leur poule H de Régional 3, Jeson Fochesato et ses coéquipiers tiennent l’allure pour atteindre leur objectif : la montée. Mais face à une adversité pressente, les Tarnais n’auront pas le droit à l’erreur s’ils veulent valider ce ticket pour la Régional 2.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_0684.jpg

Vous êtes revenus à vos racines au Lavaur FC. Comment se passe ledit retour ?

J’étais à Lavaur quand j’étais plus jeune. Je suis parti à St Sulpice avant de revenir cette année à Lavaur. Je connais déjà plusieurs joueurs qui sont ici et ont joué avec moi à St Sulpice. J’avais envie de retrouver une ambiance conviviale que je retrouve cette année à Lavaur. D’un point de vu sportif, tout se passe bien : j’ai du temps de jeu, on est premiers avec un objectif de montée clairement affiché cette année.

Effectivement Lavaur fait un très bon début de saison. La rivalité suit derrière avec Rangueil, Espoir Foot et Negrepelisse. La montée sera acharnée jusqu’au money-time !

Oui, on se rend compte aujourd’hui avec la victoire d’Espoir Foot, qui revient dans la course, que nous sommes cinq équipes à pouvoir prétendre à cette montée. La période mars-avril sera pour nous primordiale avec un calendrier très chargé. On verra à partir de là comment on se positionne. Mais voilà, nos ambitions sont affichées. On espère avoir cette première place à la fin de la saison. Après la saison est longue est compliquée. Il y a des blessés, des suspendus. Il faudra faire avec et faire le nécessaire pour arriver en tête de notre poule. Mais on sait que ça sera compliqué avec cinq concurrents directs.

Vous-même, avec votre retour à Lavaur, vous avez pas mal de temps de jeu comme vous dites. Quel regard portez-vous sur votre début de saison personnel ?

D’un point de vu personnel, je suis satisfait. Je joue à un poste de piston que j’affectionne particulièrement. J’adore apporter offensivement. J’ai mis quelques buts cette année donc j’arrive à être décisif. C’est le plus important pour que l’équipe puisse avancer. Niveau temps de jeu, le coach me fait confiance. J’essaye de lui renvoyer la pareille. Tout se passe bien.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_0686.jpg

On le voit depuis quelques saisons, Lavaur veut retoucher à sa gloire d’antan. J’imagine que vous, joueur formé au biberon du LFC, c’est un projet qui doit vous porter à cœur !

Forcément, quand j’étais jeune, on voyait cette équipe jouer en DH et avoir un niveau plus élevé que ce qu’on a actuellement. Pour moi, Lavaur n’a rien à faire à ce niveau-là et doit vite retrouver le niveau qu’il avait auparavant. R2 pour commencer et pourquoi pas la R1. Mais bon , on va commencer par essayer de monter cette année pour consolider le club et arriver à plus long terme à faire monter le club au niveau R1, pourquoi pas.

Vous évoquiez vos souvenirs de Lavaur en DH, depuis le foot a évolué avec davantage de communication, de sponsoring, de diplômes. Est-ce que clairement Lavaur a ce qu’il faut pour prétendre à ce désir que vous évoquez de R1 ?

Oui, je pense que le club s’est suffisamment structuré avec le président qui est arrivé il y a quelques années et qui met tout en œuvre d’un point de vue extra sportif pour que nous les joueurs nous soyons bien avec un bon fonctionnement autour du club. L’entraîneur, Vincent Breffel, est en train de passer ses diplômes. Donc je pense que oui, tout est mis en œuvre pour que le club aille plus haut et s’élève à nouveau pour représenter le football Tarnais.

Vous sortez de la trêve de Noël, j’imagine qu’elle doit faire du bien après quatre gros mois de compétition et pas mal de casse dans votre équipe.

Nous n’avons pas été trop épargnés par les blessures en effet. La trêve a fait du bien pour reposer les corps. Personnellement, je n’ai pas eu de souci physique particulier donc ça va. Mais cette trêve nous a permis de revenir plus fort avec un effectif plus en nombre pour attaquer cette deuxième partie de saison et bien la terminer.

https://www.debardautomobiles.com/

Vous reprenez dans dix jours contre la lanterne rouge. Ça a tout d’un match piège pour la reprise cette réception de l’Avenir Lavitois !

Oui c’est sûr qu’il ne faudra pas prendre ce match à la légère. Nous devrons bien nous préparer. La réception de Lavit sera importante pour continuer à aller vers le haut et préparer après les prochains matchs qui seront déterminants. Nous avons un déplacement à Espoir Foot aussi. Comme je le disais, mars-avril sera déterminant et si nous pouvions aborder cette période en étant premiers, on serait plus sereins.

Face à une telle adversité, qu’est-ce qui vous permettrait de faire la différence pour franchir en premiers la ligne d’arrivée ?

On a une mentalité qui nous a permis de gagner les matchs dans les derniers instants. Notamment contre Rangueil où ça a été compliqué. On est menés chez nous et l’équipe arrive à faire le nécessaire. C’était compliqué, pourtant on a dominé quasiment toute la deuxième mi-temps. Après, malheureusement, on prend un but sur une erreur défensive et on a eu la force de revenir dans les dernières minutes. Pareil à Castelnau où on gagne 4-3 sur un des derniers ballons. Ce qui fera la différence, ça sera notre force collective et le mental qu’on va mettre à chaque rencontre pour la gagner.

Quand on évoque justement cette victoire contre Rangueil. Même si leur coach n’a pas affiché les ambitions de montée, ils sont seconds et sont clairement un rival pour le moment. Le fait d’avoir gagné à la dernière minute, on pourrait presque penser qu’il s’agit de la chance du champion !

Alors, la chance du champion, je l’espère, on verra en fin de saison ce qu’il en est. Mais il est vrai que cette équipe nous a posé beaucoup de problèmes. On a eu la chance de les recevoir en premiers. Après au retour chez eux, on s’attend à un match compliqué sur un synthétique qu’ils maîtrisent. Nous avons plutôt l’avantage de jouer sur un terrain en herbe. Ça nous a peut-être aider comme l’a dit le coach de Rangueil où il avait des blessés contre nous ce soir-là. Après, on ira comme chaque match pour le gagner et on verra où ils seront et où nous nous situons avant d’aborder ce match.

Et au niveau de Lavaur, le synthétique pourrait-il être un atout pour l’avenir même si aujourd’hui la pelouse de Lavaur est plutôt qualitative ?

Ce serait un atout, notamment en temps d’hiver où plusieurs équipes ne peuvent pas s’entraîner. Après, je trouve que le terrain à Lavaur est parfaitement entretenu et nous n’avons jamais eu à nous plaindre de la qualité du terrain. La mairie et le club s’en occupent très bien. Pour nous, c’est une chance. Le synthétique pourrait nous avantager pour des entraînements et pour prendre encore plus soin du terrain d’honneur. Mais nous n’avons pas à nous plaindre sur ce point-là.

Propos recueillis par N.Portillo

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est aristow-logo-1551248597.png
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_1214.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s