#Rugby – Nationale / S.Veyrac (Albi) : «On sait qu’on n’a pas été bons,on n’a pas besoin de nous mettre la tête sous l’eau encore plus!»

Le jeune 3eme ligne est revenu lors de la conférence de presse hebdomadaire du Sporting Club Albigeois, avec courage et objectivité sur la déroute face a Soyaux Angoulême (10-30). Mais ce pur produit de la formation albigeoise a tenu à faire par de son agacement face à des sifflets venant de La Tribune d’honneur à la mi-temps de ce match. Pour celui qui côtoie le Stadium depuis son enfance, ce coup de sang d’un public jaune et noir certes déçu par la prestation produite face aux Charentais, n’a pas aidé à relever la tête. Mais comme sur un terrain Simon Veyrac ne lache rien et se remet au travail, avec un point de mire collectif : le périlleux déplacement hivernal en terre Berjallienne. A Rajon, face à un mythe du rugby Français, le SCA va tenter d’amorcer un relance et s’évertuer à retrouver l’ADN du club : le combat et la Solidarité.

Bourgoin Vs Albi une rencontre à suivre en direct des 18h15 sur « Le #MagSport Web TV / Radio »

Crédit photo Pierre Bras


On imagine qu’il y a de la frustration mais peut-être faut-il l’évacuer en se projetant sur Bourgoin ? 

 

SV : Tout à fait. On va à Bourgoin sans pression, on sort d’une prestation un peu honteuse de notre part et maintenant, il faut que l’on se ressaisisse et qu’on se retrouve sur les phases de combat. De toute façon, c’est la base du rugby et après, si on met le combat et tout le reste, je pense qu’on ne sera pas loin. On verra mais il est sûr que nous, joueurs, il faut que l’on se retrouve entre nous. 

 

C’est un match d’hiver et on sait que dans ces circonstances, le terrain ne ment pas ? 

 

SV : C’est ça, ça va passer par les gros et on sait que Bourgoin, c’est costaud devant donc à nous de faire le taf. 

http://debardautomobiles.com

Samedi, on a entendu des sifflets à la mi-temps et j’imagine que ça vous a pris aux tripes et au cœur, à vous les joueurs, car ce n’est pas neutre quand un public siffle. Ça doit vous peiner, vous toucher et un peu vous piquer dans la chair ? 

 

SV : Forcément, sur le moment, ça fait bizarre, pour moi, personnellement, c’est la première fois que je me fais siffler au Stadium. On a regardé le match et avec du recul, certes on peut être déçu mais il faut qu’on ait le Stadium derrière nous, même si on perd de 20 points. Nous les premiers, on sait qu’on n’a pas été bons et on n’a pas besoin de nous mettre la tête sous l’eau encore plus donc, on demande juste qu’ils nous soutiennent jusqu’au bout. On fera les comptes à la fin et à la fin, ils pourront nous critiquer, il n’y aura pas de souci.

 

On connaît le public albigeois et si vous mouillez le maillot à Bourgoin, que vous allez vous y filer, la réconciliation sera là au bout de 80 minutes ? 

 

SV : Bien sûr, on va s’y filer pendant 80 minutes voire plus et on verra à la fin. Je te le dis, on y va sans pression et il faut que l’on donne tout, il faut que l’on se retrouve, qu’on se rachète de ce match.

https://www.eurinvest.fr/sites/prod/files/pdf/plaquette-WP-albi-web.pdf

On parlait de Benji Caminati en conférence de presse avec ton manager . Quand un joueur est visé, comme vous l’avez vécu, comment dans le groupe vivez-vous qu’un copain, un frère d’armes, soit un peu comme Paris sous les bombes ?

 

SV : Comme tu le dis, c’est un frère d’armes donc forcément, ça nous prend à la gorge et on n’aime pas ça. On sait qu’il faut qu’on s’améliore pour ça et ce week-end, on a manqué de solidarité dans tous les compartiments, dans le jeu et en-dehors. Ça a été la première et la dernière fois, il ne faut plus que ça arrive. 

 

Bourgoin est une équipe qui est costaud, dans le combat, qui chacaille dans les rucks, c’est le genre de défi qui doit te plaire ? 

 

SV : On le sait tous (rires). Surtout en Décembre où ça va jouer dans les mauls, les mêlées, les rucks, la conquête et derrière, s’ils ont quelques ballons, il faudra qu’ils soient bons, très bons. 

https://www.eurinvest.fr/sites/prod/files/pdf/plaquette-WP-albi-web.pdf

Parlons également un peu de toi. Tu es arrivé en équipe première à peu près en même temps qu’Arthur Castant et chemin faisant, vous vous y faites votre petite place. Comme on dit en Bourgogne, tu étais le petiot de l’équipe et maintenant, tu es quasiment un meuble ? 

 

SV : Un meuble, je ne sais pas mais en tous cas, j’ai du temps de jeu cette année et ça me fait plaisir. A moi de le rendre sur le terrain et après, on verra bien, tant que je prends du plaisir et que je joue, tout va bien. 

 

Etre un enfant du cru et du sérail jaune et noir n’est-il pas une pression supplémentaire ? Tu es un peu le petit du village, le petit canton ? 

 

SV : Non, pas du tout. C’est une fierté car au final, quand tu es arrivé ici étant jeune, ton premier objectif était déjà de jouer en jeunes puis, au fur et à mesure du temps, tu te dis  » pourquoi pas, pourquoi pas, pourquoi pas  » et quand tu as le maillot entre les mains et que tu le portes, à toi de tout donner pour t’en donner les moyens. 

http://roux-carrosserie.fr

Tu as déjà joué à Rajon l’année dernière. Quand on rentre dans ce stade, on sent quand même quelque chose de particulier ? 

 

SV : L’année dernière, on avait joué sous Covid donc il n’y avait pas de spectateur. Je t’avoue qu’il faut demander aux anciens qui ont joué dans un stade plein mais on sait que Rajon, c’est particulier. C’est un peu un stade à l’anglaise, les spectateurs sont au bord des tribunes et ça pousse très fort. 

 

Le match d’après est contre Tarbes. On peut aussi compter sur une équipe jaune et noire qui va vouloir montrer à son public ce qu’elle a dans le ventre et dans les tripes ? 

 

SV : Oui mais tout d’abord, on va jouer le match de Bourgoin et après on verra Tarbes, chaque chose en son temps.

Propos recueillis par Loic Colombié

Bourgoin Vs Albi une rencontre à suivre en direct des 18h15 sur « Le #MagSport Web TV / Radio »

Bourgoin Vs Albi une rencontre à suivre en direct des 18h15 sur « Le #MagSport Web TV / Radio »

Article en partenariat avec :

http://les-freres-lecointre.fr
http://debardautomobiles.com

Un commentaire sur “#Rugby – Nationale / S.Veyrac (Albi) : «On sait qu’on n’a pas été bons,on n’a pas besoin de nous mettre la tête sous l’eau encore plus!»

  1. ah enfin un article sur ce dernier match , et d’abord une rectification , ce n’est pas le stadium qui a sifflé nos joueurs à la mi-temps, je suppose que tu le sais bien Loïc, ce sont les « invités » de la tribune présidentielle, ceux qui ont certainement eu des invitations avec bracelet pour aller sous le chapiteau ,avant le match, à la mi-temps et aprés le match , bien à l’abri et au chaud, boire des bulles, du blanc, du jaune ou autre , et qui pour une grande partie n’en ont rien à foutre du rugby, d’ailleurs j’en retrouve trés peu en déplacement pour ne pas dire aucun !!!
    la tribune Jo Mir , a assisté au même match qu’en face, et personne chez nous n’a sifflé nos joueurs, on était par contre déçu et désolé de la tournure que prenait la partie, et à la fin on les a applaudi , peut être un peu moins fort que d’habitude et agité l’écharpe du SCA un peu moins vigoureusement (moi).
    toi qui cotoie trés souvent notre équipe (staff, joueurs, bénévoles) dis leur qu’on est toujours là et qu’on sera toujours là,
    allez le SCA
    Garcia JR

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s