#Cyclisme/ Firmin Barreto nous a quittés.

Une figure emblématique du cyclisme ariégeois vient de s’échapper. Firmin Barreto, portugais de naissance, ariégeois de cœur et d’adoption , fût un immense champion cycliste des années 50 et 60. Il laissera le souvenir d’un homme souriant, jovial, blagueur, farceur mais toujours charmeur et élégant sur le vélo comme en dehors.

(crédit photo DDM)

Naissance au Portugal, reconnaissance en France.

Il est né en 1933 en terre lusitanienne. A 18 ans, il enfourche un vélo et toute sa vie sera guidée par la « bicicleta » . Trois ans après, il dispute une première course sénior à 21 ans. il prend la deuxième place. Ensuite, Il remporte toutes les autres courses durant cette première saison En 1958, à tout juste 25 ans il quitte sa terre natale pour rejoindre la France. Il est employé dans le bâtiment en tant que peintre, puis connaîtra les heures de gloire du textile lavelanetien dans une usine. Il rencontre Geneviève avec qui il aura 5 enfants: deux filles Valérie, Marie-Christine, et trois garçons, Vincent, Philippe et Christian tous cyclistes amateurs.

Firmin Barreto est avant tout un homme plein de bonté et de générosité. Mais sur un vélo, sa pointe de vitesse et sa hargne ne laisseront que peu de chances à ses adversaires. Il fût coureur indépendant à la fin des années 50 et au début des années 60, c’est à dire pas tout à fait professionnel mais bien plus qu’un amateur.

https://debardautomobiles.com

Sa carrière se stoppera subitement après un accident… Mais la passion est plus forte que tout. En 1976, il décide de reprendre une licence en vétéran. Un retour marqué par 16 bouquets et 20 places de 2ème.Au total sa carrière sera enrichie de plus de 200 victoires, dont un bon nombre au sprint comme cette victoire devant Manuel Manzano qui deviendra un équipier apprécié de Bahamontes et Poulidor, lors de la Nocturne de Castelnaudary en 1959.

Au milieu des Coppi, Anquetil, Darrigade…

Avant son départ du Portugal, Firmin Baretto était souvent cité comme un outsider pour la victoire dans le Tour du Portugal; il croisera le fer avec Ribeiro Da Silva, Alves Barbosa, Carlos Carvalho. Sa pointe de vitesse lui permet aussi de se frotter sur piste à Miguel Poblet , Fernando Terruzzi et Rik Van Stenbergen.
Puis à son arrivée en France, la catégorie des indépendants permettra à Firmin Barreto de se faire une réputation de routier sprinter redoutable.

Il participe aux 3 heures de Pamiers au milieu des Fausto et Serse Coppi, Fédérico Bahamontès, André et Roger Darrigade, Manuel Manzano, Robert Chapatte, Jean Graczyk et de Jacques Dupont un autre ariégeois, champion olympique du kilomètre en 1948 à Londres et champion de France sur route en 1954.

Mais l’anecdote la plus savoureuse concernant Firmin Baretto, reste sa participation au Bol d’Or des Monedières (Corrèze), un critérium d’après Tour de France qui mettait en concurrence les professionnels et les indépendants.En 1959, Firmin Barreto vole de victoire en victoire. Il est invité à se mesurer aux meilleurs; Alors que le speaker égrenne au public massé sur la ligne de départ, les palmarès des stars du peloton comme Ercole Baldini, Henry Anglade, Jacques Anquetil, Rick Van Looy, André Darrigade, ou encore Gérard Saint (futur vainqueur de cette édition), le speaker présente « Frimin Barreto et son vélo « 

La remarque peu aimable est de trop pour l’ariégeois, qui lors du premier passage sur la ligne d’un circuit de 20 km à parcourir 7 fois, se fera un plaisir de sprinter pour la première prime de la journée. Il dominera avec aisance, les professionnels tout fraîchement sortis du Tour de France , comme Joseph Groussard, .Roger Hassenforder, Marcel Queheille, Michel Vermeulin. Et au passage il empoche 5000 francs, clouant le bec au speaker !
Le magsports présente ses condoléances à sa famille.


Le Borgne.

Article en partenariat avec :

https://debardautomobiles.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s