#SportStory – Cyclisme/ Le tragique destin de Jean Rey et Jacques Moujica.

Le 14 novembre est une date tristement célèbre pour le cyclisme occitan. En effet, les deux représentants du cyclisme régional trouvent la mort dans un accident de la route dans la nuit du 13 au 14 novembre 1950.Jean Rey et Jacques « Jésus » Moujica étaient les deux plus beaux fleurons du cyclisme régional et peut être hexagonal .Notre rédaction fait le choix de revenir sur deux carrières exceptionnelles, malheureusement trop courtes.

Un accident mortel.


Il est environ 0h15 lorsque la voiture conduite par Mr Gallet, agent de coureur, et en particulier de Jean Rey, percute l’arrière d’un camion sur la RN7, deux kilomètres au sud de Montélimar.dans la Drôme. Le conducteur est sain et sauf.
Jean Rey 25 ans décède sur le coup, Jacques Moujica 24 ans décédera peu après lors de son transport vers l’Hôpital de Montélimar.

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Les deux champions cyclistes étaient partis de Saint-Etienne en direction de Cavaillon pour assister à une manifestation sportive.
Le cyclisme occitan, mais surtout le cyclisme hexagonal perd deux immenses champions.


Jean Rey : le toulousain.

Jean Rey naquit le 29 mai 1925 à Toulouse. Sa carrière cycliste débute à Avignon, Très rapidement, il enchaîne les succès dans les catégories jeunes et chez les amateurs.
En 1948, il remporte les Trophées Peugeot.
Repéré par le Bayonnais Roger Lapébie, vainqueur du Tour de France 1937, Jean Rey est engagé en 1949 dans l’équipe Mercier-R.Lapébie. aux côtés de Guy Lapébie qui venait de terminer 3ème du Tour de France et dans laquelle un certain Hugo Koblet avait fait ses classes..

https://www.eurinvest.fr/wave-park

Pour sa première année professionnelle, Jean Rey remporte deux succès d’envergure.La classique Paris-Vimoutiers, qui deviendra Paris-Camembert. C’est une classique française extrêmement prisée. Plus de 200 km de course avec un final très exigeant. Ce jour-là, il devance Jean-Baptiste Delile et René Lauk.

Mais c’est sur le circuit de Montlhéry, théâtre habituel du championnat de France, que Jean Rey inscrit son plus beau succès de sa courte carrière.Ce jour-là, il devance Camille Danguillaume, qui décèdera lui aussi en 1950 sur ce même circuit lors d’un accrochage avec deux motos, après avoir remporté Liège-Bastogne- Liège. Le troisième est Attilio Redolfi, qui venait d’être naturalisé français quelques jours avant.La presse ne fut pas tendre avec Jean Rey qualifiant sa victoire de succès d’un jour.

https://www.debardautomobiles.com

Elle sous-entendait que cette victoire marquait un jour de gloire qui ne verrait pas de lendemain.Jean Rey était né la même année que Louison Bobet, qui devint champion de France l’année suivante et en 1951 toujours sur ce même circuit.


Pour la petite histoire, le dernier championnat de France qui a été couru à Montlhéry a eu lieu en 1997… Et le vainqueur fut le haut-garonnais d’Aussonne, Stéphane Barthe.
En bon toulousain, Jean Rey avait une passion immodérée pour l’aviation, il possédait son brevet de pilote.

Jacques « Jésus » Moujica : L’ ibérique.

Jacques « Jésus » Moujica était natif de Vilaréal d’Urretxu en Espagne, non loin de Bilbao. Naturalisé français en 1948, sa famille avait migré à Boulogne sur Gesse commune de la Haute Garonne à la limite des Hautes-Pyrénées et du Gers.Il est prénommé Jacques par son curé. Dès 1945, à tout juste 19 ans il est indépendant, et devient aspirant professionnel dans l’équipe belge ERKA. En 1947, il remporte la Ronde des Champions. En 1948, encore aspirant, il enchaîne 12 succès dont le Grand Prix de la Tomate à Marmande, dont il est le premier vainqueur.En 1949, Il est professionnel dans l’équipe Mercier-Erka -Antonin Magne, en compagnie de Robert Chapatte.Il remporte la Challenge Yellow qui consacre le coureur le plus régulier de la saison, une,sorte de championnat de France aux points.

https://www.debardautomobiles.com

Il venait de remporter Bordeaux-Paris devant Emile Masson Junior et Eloi Tassin.Il avait terminé 3ème Paris-Bruxelles devancé par son coéquipier Maurice Diot dit « Le Teigneux » et le belge Emmanuel Thoma. Il termine 3ème du Grand Prix de Cannes derrière Antonin Canavèse et Edouard Fachleitner.Mais c’est dans le Paris-Roubaix de cette même année, que Jacques Moujica restera comme le grand perdant ou le vainqueur moral selon les observateurs. A 26 km de l’arrivée il s’échappe rejoint par les belges Frans Leenen et Florent Mathieu puis c’est André Mahé qui revient sur les fuyards. Dans le secteur de Hem, Mathieu chute puis quelques hectomètres plus loin c’est Moujica qui tombe cassant une pédale.Mahé et Leenen sont mal aiguillés et entrent dans le vélodrome par la porte réservée au service de presse et font 200 mètres de plus que prévu.

Mahé l’emporte quelques mètres derrière Moujica. Puis le peloton arrive, et c’est c’est Serse Coppi qui remporte le sprint après avoir respecté le tracé.. Après l’arrivée, c’est un imbroglio digne d’un conflit diplomatique, qui durera plusieurs mois.Serse Coppi demande à être déclaré vainqueur,au motif qu’il est le premier à avoir respecté le circuit dans son intégralité. Il a les appuis de son frère Fausto, star mondiale du cyclisme des années 50, et de la puissante marque de cycles Bianchi.La fédération française ne cède pas à la pression , mais les italiens saisissent les instances internationales. Finalement il y aura deux vainqueurs ex-aequo André Mahé et Serse Coppi… Jacques Moujica est placé à la 5ème place.

https://www.debardautomobiles.com

En 1950, sa saison est un peu plus terne, mais il remporte la classique Avignon-Cavaillon -Avignon et la 5ème étape du Tour de l’Ouest. L’année 1951 devait donner un nouvel élan à sa carrière, il venait de s’associer avec Guy Lapébie pour disputer la saison hivernale des 6 jours.

Le nom de Jacques « Jésus » Moujica (ou Mujica) restera à la postérité. Dans son village d’accueil de Boulogne sur Gesse, le traditionnel Grand Prix porte son nom, grâce au concours de l’ancien coureur Jean-Jacques Ajas et de la famille du défunt.

Le Borgne.

Article en partenariat avec :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s