#Foot – Coupe de France / M.Chouaf (Méridienne d’Olt) « Défensivement, je les trouve un peu fatigués »

Ce samedi, la Méridienne d’Olt s’offre un véritable match de gala contre Albi Marssac TFA à l’occasion du troisième tour de la Coupe de France. Les Aveyronnais du coach Mourad Chouaf partent sur le papier en véritable outsider contre une équipe Tarnaise qui évolue quatre divisions au-dessus. Pourtant, coach Chouaf ne baisse pas les bras. S’il sait que chaque erreur pourra être fatale à son équipe, il a confiance au potentiel de ses jeunes joueurs…

Vous jouez ce soir contre Albi Marssac TFA, c’est un peu un match de gala ce troisième tour de Coupe de France pour vous ?

Oui c’est un match de gala. Comme je dis, si on perd c’est logique, si on gagne on fait un exploit.

Est-ce que vous vous êtes renseignés sur votre adversaire avant la rencontre ou vous restez dans l’inconnu ?

Oui personnellement, on m’a envoyé une copie du premier match qu’ils ont fait contre Auch où ils font 1-1. J’ai vu ce match. En étant honnête, que je les ai vu jouer ou pas, je sais à quoi m’en tenir. C’est une R1 en face je sais que ça va jouer. Que je les vois ou pas, pour moi en R1, en général tu as des gars qui jouent au ballon en face.

Qu’avez-vous mis en place pour être au rendez-vous ce soir ?

Rien du tout. On va jouer normalement. On ne va rien changer du tout. Pour nous c’est surtout un match de gala, on prépare davantage la rencontre de la semaine prochaine. Là, si on gagne, on gagne, si on perd, on perd mais je n’ai pas fait de plan anti-Marssac. On verra bien. Il faut essayer de tenir les 20-25 premières minutes car je pense que c’est là qu’ils vont essayer de faire la différence pour nous assommer. Si on y arrive, on verra bien derrière. Mais je n’ai pas prévu quelque chose car pour moi, il y a quatre divisions d’écart. Je ne dis pas que je pars battu d’avance, loin de là. Mais je n’ai pas fais une tactique spéciale pour eux. Ça permettra à ma jeune équipe de voir le boulot qu’il reste à faire.

Vous dites avoir regardé la rencontre Auch – Albi Marssac pour savoir un peu à quoi vous en tenir. De telles retransmissions sont un vrai plus pour vous.

Oui ça serait malhonnête de ma part de dire que ça n’a pas été un plus. Comme ça, on sait à quoi s’en tenir. Par rapport au match que j’ai vu, défensivement, je les trouve un peu fatigués. Après, en milieu de terrain, ça joue. Je ne dis pas qu’ils ne vont pas nous prendre au sérieux. Mais en général, quatre divisions d’écart, je pense que certains joueurs qui étaient présents la semaine dernière seront dans le groupe mais peut-être pas titulaires.

En l’occurence, Albi-Marssac, c’est une équipe qui excelle en Coupe depuis quelques temps. C’est un peu une mauvaise nouvelle pour vous…

Je m’attends à voir un gros match. Comme j’ai dis, le plus important ça sera le premier quart d’heure ou les 20 premières minutes. Si là, on est encore à 0-0, il y a moyen. Si au bout d’un quart d’heure, il y a déjà 2-0, j’ai bien peur qu’on prenne une valise. C’est à nous de tenir 90 minutes, après sur une séance de penaltys, je ne vous apprends rien, tout est possible. C’est le hasard après. L’avantage c’est qu’on joue chez nous. Ce n’est pas un super terrain, ils n’auront pas l’habitude de ça. Footballistiquement, ils pourront peut-être moins déployer que quand ils jouent à leur niveau. En R1, ce sont des caviars les terrains. Après moi, j’ai des joueurs jeunes et ils sont très motivés.

C’est la possibilité d’un match référence pour eux cette affiche.

Ils pourront montrer qu’ils ont un bon niveau et pour certains voir la marche qu’il leur reste à franchir. En jouant contre des équipes qui sont au-dessus, on ne peut que progresser. Ça va être une bonne expérience je pense et on verra ce soir. Je ne suis pas prétentieux, mais je ne pars pas battu d’avance. J’ai mes 4 ou 10% de chances pour essayer de les embêter. J’espère que mes joueurs en tireront quelque chose. Le niveau au-dessus, ça va plus vite. Quand tu arrives à un tel niveau, quand tu fais des erreurs, ça se paye cash. Tandis que nous en district, des fois il faut trois-quatre occasions pour mettre un but que ça soit d’un côté ou de l’autre. C’est là où je vais essayer de voir avec mes joueurs. Il faudra être pointilleux, et faire le moins d’erreurs car ça risque d’être cash de suite.

Quoi qu’il arrive, cette rencontre vous sera-t-elle utile pour le reste de la saison et notamment en championnat ?

Oui comme j’ai dis nous avons la chance d’avoir passé deux tours, là nous jouons le troisième. D’autres équipes ont été éliminées en Coupe de France et ne joueront pas ce week-end. Nous, nous allons continuer à jouer rester dans le rythme et dans la continuité dans la saison. En ayant fait deux tours de Coupe de France, plus le championnat, on est à trois ou quatre matchs d’affilés. Quand on enchaîne les matchs, on est mieux physiquement derrière.

Vous avez évoqué l’importance de la rencontre de championnat la semaine prochaine. Quels seront vos objectifs en championnat justement ?

En Coupe, c’est sûr qu’on n’ira pas au Stade de France. Après le point positif de ce match, c’est que certains joueurs garderont les pieds sur terre en voyant les niveaux au-dessus. En jouant des niveaux supérieurs, on ne peut que progresser. Les ambitions pour la saison, vu que j’ai repris un groupe nouveau et que je cherche mes joueurs un peu, on peut viser le maintien et on verra à la trêve. J’ai toujours fonctionné comme ça en tant qu’éducateur : on joue match par match, on reste des amateurs, le foot c’est secondaire. Des personnes ne peuvent pas venir car ils travaillent ou ont leur famille. En R1, c’est différent, ce n’est pas professionnel, mais ça s’entraîne plus. A la trêve nous ferons le point mais chez nous, le championnat est un peu faussé car certaines équipes ne méritent pas totalement d’être là.

Comment ça ?

Ils ont supprimé des poules et des équipes sont montées au niveau au-dessus pour compléter les poules. Sur notre District, ils ont arrêté le dernier niveau. Du coup des équipes qui ont terminé troisièmes ou quatrièmes, ils leur ont proposé de monter. Du coup il y a au moins sept ou huit équipes qui sont montées comme ça. Ça risque de fausser un peu ce championnat. Une équipe comme nous qui sommes en D2 depuis l’an dernier, nous avons un peu plus d’expérience qu’une équipe qui a terminé troisième ou quatrième de la poule en dessous. J’ai bien peur que ça soit dur pour eux.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s