#Football – D2F / Strasbourg tient tête au favori Nantais

Pour le compte de la 2ème journée de D2 Féminine, les Strasbourgeoises accueillaient les Nantaises à Geispolsheim. Les joueuses de Vincent Nogueira obtiennent un point important face à l’un des favoris à la montée (1-1)

Le contexte

Deuxième journée et déjà une belle affiche pour les Alsaciennes qui recevaient les joueuses de Mathieu Ricou. Des Nantaises, co-leader de la D2 avant après la première journée et une victoire sans appel, 3-0, face à Lens. Du côté Strasbourgeois, la saison était également lancée de la meilleure des manières avec une victoire, 2-1 à Saint-Malo.

Le XI Strasbourgeois

01 – WAHL Manon
18 – CHANNEY Amanda
05 – MAETZ Méline
25 – ROCHET Chloé
22 – MAGNIN-FEYSOT Laura
08 – EVRARD Manon
20 – HOELTZEL Mégane
03 – DUPORGE Morgane
23 – DECHILLY Pauline (c)
10 – ROTH Madeline
27 – HANNEQUIN Laurine

Le XI Nantais

01 – SZEMIK Kinga
22 – DINGLOR Elodie
27 – DHAEYER Pauline
29 – LORGERÉ Charlotte (c)
02 – GAGNET Aurélie
11 – ELOISSIANT Elodie
18 – PERVIER-ARRAGON Marine
19 – LELARGE Claire
07 – KHOURY Pilar
17 – PIAN Julie
14 – RIBEYRA Anaïs

Le résumé

Deux schémas tactiques s’opposaient dès les premières minutes de cette rencontre. Le traditionnel 4-4-2 pour les Nantaises avec Pian et Ribeyra devant et la paire Khoury-Eloissaint sur les côtés. Pour le RCSA, le 3-5-2 avec la triplette Chaney-Maetz-Rochet derrière et les jeunes Roth et Hannequin devant.

Dans cette rencontre ouverte avec des équipes joueuses, c’est le FC Nantes qui maîtrise le ballon et porte le danger dès les premiers instants de la rencontre. A deux reprises dans les cinq premières minutes, les ailières nantaises font la différence et Ribeyra se retrouve dans la surface de réparation mais elle manque de réalisme. Après un départ tambour battant, il faudra attendre la 27ème minute pour voir Ribeyra se présentait face à la portière strasbourgeois, Manon Wahl. En angle fermée, la buveuse nantaise butte sur la gardienne. Peu d’occasions dans ce premier acte où la maîtrise technique nantaise ne met pas en danger un bloc strasbourgeois très bien préparé comme en témoigne les coulissements parfaits des latérales Dechilly et Magnin-Feysot et des milieux de terrains Evrard-Hoeltzel-Duporge. Du côté strasbourgeois, Hannequin et Roth tentent de prendre à défaut la défense nantaise mais la paire Lorgeré-Dhaeyer est très solide, sans compter la parfaite gestion de la profondeur de la gardienne Szemik.

Au retour des vestiaires, la virevoltante Eloissaint s’échappe sur le côté droit pour le FC Nantes mais sa frappe vient s’échouer sur le montant strasbourgeois. A force de tergiverser les Nantaises sont punies. D’abord avertie suite à une belle situation de Roth, bien sauvée par la gardienne nantaise, Strasbourg qui le score à la 57′ grâce à un magnifique coup de tête au premier poteau de la défenseure centrale Amanda Chaney, arrivée à l’intersaison du DFCO. Nantes réagit rapidement et la pression se fait de plus en plus forte sur le but strasbourgeois. A la 64′ minute, c’est Anaïs Ribeyra, meilleure buteuse de D2, qui égalise pour le FC Nantes. Après un énième centre arrivé du côté droit, l’arrière garde strasbourgeoise se gêne et le cuir arrive dans les pieds de l’attaquante nantaise qui décroise sa frappe et, avec l’aide du poteau gauche, remet les deux équipes à égalité. Une égalisation et puis c’est tout … Impuissante, l’équipe nantaise continue de butter sur le bloc strasbourgeois et l’entrée de Le Moguedec n’y changera rien. Pour les Strasbourgeoises, les entrées en jeu de Perrotte, Leuko et Munier viennent apporter de l’énergie au RCSA qui obtient un très bon point dans la course au maintien. Cependant, vu la cohérence affichée par cette jeune équipe alsacienne, l’ambition devrait être de mise pour la suite de la saison.

Les TOPS

La maitrise technique Nantaise.
Dans une D2 qui continue de progresser saison après saison, la qualité du jeu nantais est de plus en plus à souligner. Bien menée par la qualité technique de leur milieu de terrain et la qualité de relance de leurs défenseures centrales, le FC Nantes fait preuve d’une grande habileté. Ne manque plus que le réalisme pour que les Canaries fasse office de favori à la montée.

La finesse tactique Strasbourgeoise.
Pour contrer une équipe aussi bien préparée que le FC Nantes, il fallait une structure défensive irréprochable. C’est justement ce qu’a mis en place le coach strasbourgeois, Vincent Nogueira. Stabilisée par une charnière centrale solide et hargneuse, les latérales alsaciennes ont parfaitement coulissé pendant les 90 minutes pour contrer le quatuor offensif nantais. Additionné à un milieu de terrain travailleur et faisant preuve d’une grande débauche d’énergie, peu d’équipes arriveront à mettre en péril cette équipe.

Et maintenant ?

Suite à cette rencontre, Strasbourg monte à la 4ème place du classement alors que les Nantaises voient Brest et Le Havre prendre deux points d’avance. Rien d’inéluctable après seulement deux journées. Lors de la 3ème journée, le week-end du 25 et 26 Septembre, Strasbourg se rendra à Lille qui vient de s’incliner face au Havre et aura à coeur de se relancer alors que les Nantaises accueilleront le leader surprise Brestois.

Crédit photo : RCSA
Article rédigé par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s