#Foot – R1 / J.Rouge (Revel) « Jouer la première partie du tableau »

C’est avec la motivation au beau fixe que l’on se tient prêt à reprendre du côté de Revel. Exit les frustrations des deux dernières saisons, Jérôme Rouge et ses troupes espèrent se fixer durablement en Régional 1, et rapidement acquérir le maintien voir une place un peu supérieure…

Le foot reprend peu à peu ses droits, comment est-ce que ça s’engage du côté de Revel cette reprise ?

Sur le mois de juin, ça me tenait à cœur déjà de pouvoir faire des matchs amicaux. C’est ce que nous avons fait pour essayer de gagner du temps pour le début de la prochaine saison. Nous avons fait trois matchs amicaux avant de couper le 3 juillet. Nous reprenons le 21 juillet avec je l’espère beaucoup d’envie. J’espère que nous ne serons pas coupés comme les deux précédentes saisons. En tout cas nous aurons l’envie de bien faire. On sait que la saison sera compliquée : nous sommes 14 dans la poule avec beaucoup plus de descentes que prévu. On conserve l’effectif avec peu de départs et des joueurs qui nous rejoignent. On espère faire mieux que les saisons précédentes et jouer dans la première partie du tableau. Peut-être pas les premiers rôles, mais la première partie du tableau.

Objectif donc vite s’éloigner de la zone de relégation…

Oui vite s’en éloigner ça c’est clair pour après essayer de passer un cran. Nous avons un effectif qui nous permettra d’être plus solides que les années précédentes. On aimerait basculer dans la première partie du tableau. Après on ne sait pas trop ce qui se passe dans les autres clubs. Mais on va se préparer comme il se doit. Je pense qu’il y a beaucoup d’envie de la part des joueurs pour essayer de faire la meilleure chose possible.

Vous évoquez donc un effectif stable. Mais a-t-il fallu remotiver les joueurs après cette période de disette ?

Dans l’ensemble, ils ont adhéré. Nous avons essayé de continuer à nous voir au moins une fois par semaine lorsqu’on le pouvait, mise à part lors des confinements. Ensuite, nous avons maintenu un entraînement tous les samedis matins. Tout le monde ne pouvait pas forcément être présent. Mais ça a permis à une grosse majorité du groupe de répondre présent. Quand on a repris au mois de juin avec le contact, on s’est aperçu que les joueurs ont répondu présent. C’était important, ça montre qu’ils ont envie. Malgré la situation, il nous semble que nous sommes repartis sur le bon pied en juin et j’espère que ça sera la même chose pour fin juillet début août. En terme de joueurs, nous avons trois départs pour cinq arrivées.

De quoi renforcer un peu l’effectif …

Oui. On s’est aperçu l’année dernière que l’on était énormément touchés par la covid. Entre les cas contacts etc, il nous manquait trois-quatre joueurs. On voyait qu’on avait un effectif trop réduit pour pouvoir rivaliser. Déjà fin octobre, on commençait à bricoler pour avoir quelque chose, preuve que l’effectif n’était pas assez large. On voulait s’étoffer. Il y aura également des jeunes qui vont intégrer le groupe. Nous aurons un groupe de 22 joueurs pour être compétitifs sur une saison qui s’annonce difficile. Nous aurons 26 matchs à jouer avec quasiment deux années sans rien faire donc un risque accru de blessures. Il va nous falloir être costauds, on le sait.

Ces mois d’arrêts vous ont-ils permis de réfléchir pour gommer d’autres défauts en plus de la profondeur de banc ?

Maintenant, ça fait deux ans que l’on est remontés. On sait à quoi s’attendre. On part avec plus d’expérience accumulée que les années précédentes. On sait où on doit aller pour se défendre et espérer jouer la première partie du tableau. Nous allons devoir être prêts physiquement. Nous reprendrons beaucoup plus tôt que les années précédentes fin juillet plutôt que début août et essayer d’être rapidement compétitifs. Nous aurons de nombreux matchs amicaux pour retrouver le rythme. Mon seul soucis, c’est la progressivité qu’il va falloir mettre en place au niveau des entraînements pour éviter d’avoir trop de blessures. La deuxième chose et ça, c’est une nouveauté, les joueurs devront accepter la concurrence. Ça fera partit des choses qui nous permettront d’être compétitifs ou pas aussi. Si nous voulons être performants sur toute une saison, il fallait étoffer le groupe. Aux joueurs d’accepter cette concurrence pour être compétitifs sur toute le long de la saison.

Et démarrer la préparation plus tôt, est-ce que ça ne vous fait pas craindre une saison d’autant plus longue si elle va à son terme ?

Ça sera progressif. Durant les deux premières semaines, il n’y a que deux séances pour reprendre le contact et nous allons vraiment repartir au mois d’août avec cinq-six matchs amicaux à faire. Je pense qu’il y a de l’envie. Même certains joueurs auraient aimer ne pas couper. Mais il le faut. Nous n’avons coupé qu’une quinzaine de jours finalement. Nous allons essayer d’être progressifs pour éviter d’avoir une charge de travail trop importante au mois d’août. En espérant avoir la bonne méthode.

Propos recueillis par N.Portillo

Départs

Steven Lepage (Labastide d’Anjou)

François Perez (St Estève)

Arrivées

Jonathan Bechard (Sorrèze)

Thomas Loze (Castanet)

Florian Serres (St Alban)

Thomas Bleneau (Castres)

Yanis Sekak (Castres)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s