#Foot – R2 / S.Prunier (Grisolles) « un club qui pourrait jouer en R1 dans deux ans »

Profitant de nouvelles installations, Sebastien Prunier et ses troupes se tiennent prêts pour attaquer la nouvelle saison. En pleine transition, Grisolles espère progresser petit à petit dans son championnat de R2 pour pourquoi pas voler vers d’autres sphères la saison prochaine.

On repart sur une nouvelle saison. Quel est votre sentiment au moment d’entamer ce nouveau chapitre après autant d’attentes ?

Déjà, j’espère que l’on pourra enfin reprendre dans des conditions normales. Que ça soit les joueurs ou le staff, on a hâte de repartir sur de la compétition après deux années de foot tronqué. Nous avons hâte de repartir vers une vie normale. De notre côté, nous n’avons jamais coupé et avons au moins fait un entraînement par semaine. Les joueurs répondaient présents parce que ça leur manquait. Nous avons arrêté le 30 juin après quelques matchs amicaux. En plus, nous avons la chance d’avoir un nouveau complexe ce qui motive d’autant plus les joueurs. Aucun n’a lâché, tout le monde était présent.

La prochaine saison augure-t-elle des mouvements de troupes au sein de votre effectif ?

Non, ça a été assez stable. Nous avons juste eu deux joueurs qui ont arrêté : un qui devient entraîneur et l’autre par obligation professionnelle. Nous avons par contre cinq renforts pour la saison prochaine. On reste sur un groupe stable et voulons travailler dans la durée avec ce groupe.

La stabilité peut-elle se conjuguer avec ambitions immédiates ou plutôt avec de la construction petit à petit ?

Pour l’instant, nous voulons stabiliser le club en R2. Avec le nouveau complexe, on se donne de nouvelles ambitions comme les infrastructures suivent derrière. Nous avons déjà deux nouveaux terrains en attendant un terrain synthétique et deux terrains supplémentaires. Ça ressemble plus à un club avec des moyens qui pourrait jouer en R1 dans deux ans.

Donc aucune enflammade, mais ça reste dans un coin de votre tête…

Oui voilà. On ne va pas se mettre de suite la pression en se disant que l’on joue la montée. On préfère repartir avec un groupe jeune. Il a fallu faire des choix par rapport à des anciens qu’il ne fallait pas virer du club mais qui devaient comprendre que la jeunesse arrivait. A nous de ne pas brûler les étapes mais tout d’abord d’être compétitifs.

Après un an et demi de disette, comment allez-vous chercher à abreuver la faim de ballons des joueurs ?

De mon côté, j’ai prévenu les joueurs qu’ils ne devaient pas trop couper pendant leurs 15 jours de repos. Après ils auront un programme individuel à faire pour la reprise du 2 août. Ça sera important si l’on veut éviter les blessures. Nous avons déjà travaillé sur ce point et je pense que nous serons en avance sur certains clubs qui ont coupé. Ils savent très bien que la condition physique sera très importante cette année d’entrée de jeu, d’où une préparation importante. Dès que les matchs amicaux vont arriver, ça va être plus agréable pour eux.

Selon vous la condition physique jouera un rôle plus important cette année par rapport aux précédentes ?

Je pense que oui. Ça va avoir un impact sur la saison. Les clubs qui ont coupés ou les joueurs qui ont arrêtés de pratiquer du sport pourraient entraîner davantage de blessures la saison prochaine. A nous de bien nous préparer pour éviter que cela ne joue trop sur notre saison. J’ai prévu six matchs amicaux dans ma prépa, nous allons jouer pratiquement tous les deux joueurs pour leur permettre de retrouver des automatismes. Ça nous portera peut-être préjudice au début de championnat, mais sur la longueur, nous serons gagnants.

Ne craignez-vous pas si vous débutez mal le championnat et ensuite d’avoir des difficultés pour sortir la tête de l’eau ?

Non, les joueurs n’ont pas lâché. Ils ont perdu du physique mais pas tant que ça. Ils savent comment je travaille en l’ayant vu cette année. Ils s’attendent à une prépa assez costaud. Les joueurs ont été prêts. L’an dernier nous avions fait un bon début de championnat. Cette fois, le début sera peut-être un peu difficile, mais ça ne nous portera pas préjudice sur tout le long de la saison.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s