#SportStory – Foot / Albi-Marssac : Interview croisée des 2 Co-Présidents.

Lors de l’édition spéciale « Fusion ASPTT FA /Marssac RSRDT » du Le #MagSport by H2G tournée en direct des Établissements Debard Automobiles à Albi, Bernard Espié et François Enguilabert se sont prêtés au jeu des questions croisés. Les deux Co-President d’ Albi Marssac Tarn Foot ASPTT ont répondu à nos question sur trois grandes Thématiques : La genèse d’une fusion , les enjeux et la nouvelle identité du club. Les deux dirigeants du désormais 4 eme plus gros clubs d’occitanie en termes de licenciés, nous éclairent sur cette fusion qui révolutionne le ballon rond Tarnais.

I La genèse d’une fusion :

François Enguilabert et Bernard Espié lors de l’émission « Le #MagSport by H2G » tournée dans les établissements Debard Automobile. / Crédit photo : Le #MagSport – Studios H2G.

Bernard, une page se tourne en rouge et jaune et j’imagine qu’il y a quand même une petite larme au coeur ?

B.Espié : Il est certain que c’est un moment d’émotion pour nous tous, les anciens de l’ASPTT mais c’est comme ça. C’est l’avenir, il faut regarder devant et espérons que tout ira bien.

François, depuis de nombreuses décennies, vous portez le Marssac RSRDT avec, entre autres, les épopées en Coupe de France, qui ont été fondatrices pour ce club. J’imagine que vous espérez que d’aussi belles pages vont s’écrire avec ce futur club qui regroupera les deux entités ?

F.Enguilabert : J’espère ! Jusqu’à maintenant, j’avais réussi à ne pas verser une petite larme, espérons que cela continue. Comme vous l’avez dit, si nous fermons ces pages, c’est pour en écrire d’autres qui seront belles et qui rentreront dans la nouvelle histoire du club.

https://www.debardautomobiles.com

Quand François Enguilabert et Marssac se sont rapprochés de vous pour cette fusion, quel a été le premier sentiment ? Peut-être quelques réticences et quelques craintes au début car c’est quand même un gros projet qui a été lancé ?

 

B.Espié : Il est certain qu’au début, on est un peu dans l’incertitude. On s’est surtout rapproché pour les jeunes et après, finalement, on s’est dit  » pourquoi pas les seniors ? ». Pour nous, par exemple, l’avantage était aussi de rééquilibrer un peu le club car, avec le haut-niveau chez les filles, il y avait un niveau moindre chez les garçons donc, ça permettait d’avoir un niveau national en filles et du haut niveau régional en garçons. Ce n’est pas que nous étions inquiets mais on se disait  » est-ce qu’on y va, est-ce qu’on n’y va pas ? « . Mais naturellement, comme on s’entendait relativement bien avec les dirigeants de Marssac et surtout avec François Enguilabert, on s’est dit  » allons-y « . Au fil de l’eau, on s’aperçoit que l’on construit un projet cohérent qui va permettre d’offrir du haut niveau à la fois chez les garçons et chez les filles mais aussi de continuer à offrir ce que l’on appelle le  » football plaisir  » c’est à dire des jeunes qui jouent au foot avec peut-être un seul entraînement par semaine et qui se font plaisir en compétition le dimanche sans pour autant viser l’excellence.

François honnêtement. Comment Marssac, le petit village d’irréductibles marssacois qui luttaient contre les grandes villes tarnaises, a eu l’idée de se rapprocher du club de la préfecture tarnaise, l’ASPTT du président Espié ?

Lorsqu’à la mi-saison, on s’aperçoit que nous avons perdu quasiment 20% de notre effectif, en passant de 380 à 310 licenciés, on se pose beaucoup de questions, on s’interroge et on se demande comment va se passer l’avenir. Pour être plus concret et plus précis, on s’aperçoit qu’il y a deux ou trois ans, on avait deux équipes de 15 ans, deux équipes de 17, une équipe de 19 ans contre, cette année, deux équipes de 15 ans avec un effectif réduit au minimum tout juste nécessaire pour constituer ces deux équipes et une équipe de 17 ans, de 5, on était passé à 3. Sur le plan qualitatif, il y a 2 ou 3 ans, nous avions deux équipes qui jouaient au niveau régional et là, nous n’en avions plus. L’avenir était vraiment incertain, il y avait bien sûr le virus mais aussi cette absence de proposition à des enfants, des jeunes et des ados du football pour tous et du football de qualité. Donc, nous nous sommes interrogés en Comité Directeur et comme je connaissais bien Bernard, que je rencontrais autour des terrains, nous avons été amenés à discuter et finalement, à se poser les mêmes questions et les mêmes interrogations et à se dire, dans un premier temps  » pourquoi est-ce qu’on ne ferait pas un rapprochement au niveau des jeunes ? « . Après, on s’est aperçu que les questions que l’on se posait et les problèmes qui venaient naturellement trouvaient des solutions et on s’est alors dit  » pourquoi on n’irait pas plus loin ? « . Et tout ce travail nous a amené à l’accomplissement de cette fusion validée par l’Assemblée Générale. Voilà la genèse et le pourquoi du fait que nous soyons allés vers cette fusion et cette entente.

II: Les enjeux d’une fusion

Les 2 Co-Presidents Enguilabert et Espié lors de l’assemblée constitutive d’Albi Marssac Foot Tarn ASPTT / Crédit AMTFA officiel

Bernard avec cette fusion, vous avez en plus réussi à allier le football des villages et le football des villes et ça, c’est quand même quelque chose qui n’est pas neutre ?

 

B.Espié : C’est sûr car nous avons deux populations qui sont complètement différentes et plus on avance, plus on s’en aperçoit. Nous, par exemple, nous avons l’habitude des interactions dans les quartiers tandis qu’à Marssac, il y a vraiment un esprit village qu’il n’y a pas chez nous et qui n’existe pas dans la ville d’Albi, village au sens noble du terme bien entendu.

Ce mariage du foot de village et du foot urbain doit donner un ADN assez fort, voire même cocasse ?

Cocasse oui mais surtout fort car moi, j’ai appris à peut-être fonctionner autrement à l’approche de l’ASPTT et de ce football des villes. C’est une façon de faire que nous ne connaissions certainement pas et effectivement, en prenant les bons côtés des deux, j’espère que l’on va arriver à faire quelque chose de bien.

On va aussi parler des enjeux territoriaux pour ces deux clubs. Quelle est la volonté pour ce nouvel Albi Marssac Tarn Foot au niveau du territoire du Tarn, être la locomotive pour entraîner d’autres clubs qui peuvent être des satellites ? 

 

B.Espié : Pour l’instant, on a assez à travailler à notre union (rires). On verra plus tard pour la suite, on ne ferme bien sûr aucune porte mais je crois que le plus important maintenant est de réussir cette fusion et de vraiment faire voir qu’avec le nombre, on peut apporter à la fois le haut-niveau mais aussi le plaisir.

https://www.debardautomobiles.com

François, concernant les enjeux territoriaux et l’identité territoriale, on sait que l’ancien signe de Marssac est Marssac RSRDT qui regroupe Rivières, Sénouillac et Rives du Tarn. Vous avez un petit mot sur ces villages qui ont toujours accompagné Marssac ?

Au départ, c’était une école de football qui s’appelait Rives du Tarn et on y a associé les villages qui étaient aux alentours. Notre idée à ce jour et notre volonté est de maintenir ce football des villages puisque des 6 aux 13 ans, ils continueront à rester à Marssac. On a un point fort au niveau de l’école de foot et des très jeunes sur Marssac avec tous les villages aux alentours, que ce soit Labastide, Castelnau, Lagrave, Florentin et on ne va pas se  » suicider  » en supprimant ce point. Donc, on veut le maintenir et éventuellement le développer pour rester le club des villages et maintenir cette dynamique que nous avons su susciter, ça, c’est clair.

Bernard, un autre gros enjeu est de fédérer les acteurs économiques. On sait qu’un club partenaires s’est récemment créé à l’ASPTT qui va maintenant muter avec la fusion. Ce point est un très, très gros enjeu ?

 

B.Espié : Oui, c’est très, très important pour nous. On avait débuté la création d’un club partenaires mais malheureusement, avec la pandémie, nous n’avions fait qu’une seule réunion qui avait été un succès et on sentait que ça prenait. L’annonce de la fusion crée un engouement certain et j’espère que tous les partenaires économiques seront à l’image d’Eric Debard qui était déjà là et qui, voyant cette fusion, y rentre encore plus. Je souhaite que tous les acteurs rentrent dans ce club partenaires et viendront nous apporter ce qui nous manque quand même, à savoir un soutien financier car aujourd’hui, on sait bien que sans les finances, la volonté ne suffit pas. Il faut la volonté et les finances derrière.

III Une nouvelle identité :

Le logo officiel d’Albi Marssac Tarn Football ASPTT / Crédit AMTFA Officiel

Comme tu le disais au début, François , c’est un club de village avec une âme de village. Malgré cette fusion, Marssac portera toujours aussi haut les couleurs et la passion du football ?

Les couleurs, oui, car ce sera le jaune pour Albi et un peu de bleu. J’espère que l’on continuera mais, de toute façon, je crois que le nouveau club sera condamné à réussir, ça, c’est clair pour moi. Et pour réussir, il faudra des résultats, et nous sommes tout à fait sur la même longueur d’onde avec Bernard, il faudra que l’on se mette en ordre de bataille pour réussir cette fusion et que l’on aille de l’avant.

Bernard, parlons symbole, graphique et visuel. Pourquoi ce nom d’Albi Marssac Tarn Foot ASPTT ?

 

B.Espié : D’abord, nous étions tous les deux d’accord avec François pour se dire qu’on n’allait pas chercher des noms compliqués : on est Albi, on est Marssac donc, il y a forcément  » Albi Marssac « . Donc, c’est parti comme ça et derrière, nous avons associé le département du Tarn puisqu’en ce qui concerne les filles, le Département est aussi derrière nous. Pour le football, c’est parce qu’on joue au foot (rires) et l’ASPTT, car on reste historiquement attaché à la Fédération des ASPTT et qu’on continue. Voilà en gros le pourquoi du Albi Marssac Tarn Football ASPTT.

Francois, on va te parler des couleurs jaune et bleu foncé, pourquoi avoir fait ce choix ?

Tout simplement parce-que ça va rappeler nos couleurs. Le jaune était quand même la couleur de l’ASPTT et le bleu était au début un bleu roy qui ne nous convenait pas spécialement et nous avons mis un bleu foncé qui a un peu plus de tenue et de qualité. Voilà pourquoi il y a ces deux couleurs.

Il y a également un nouveau logo et on sait que dans un logo, il y a toujours de la symbolique. Tu peux nous la décrypter Bernard ?

 

B.Espié : Dans le rond central, on retrouve certes le ballon de foot mais aussi la cathédrale d’Albi de façon stylisée. Elle représente un peu un A et les deux ailes latérales forment le M de Marssac donc, on retrouve le A et le M d’Albi / Marssac et la cathédrale si chère à notre cité.

 

Une cathédrale véritable marqueur identitaire et territorial. Il y en a deux autres avec la croix occitane mais aussi le département du Tarn qui est dessiné avec son symbolisme et son nez si particulier et puis, un ballon de foot ? 

 

B.Espié : Tout à fait. Nous sommes très attachés à notre département qui fait partie de l’Occitanie, voilà pourquoi la croix occitane. On a les deux communes, le département et la région symbolisés dans ce logo, nos 4 partenaires institutionnels qui nous aident beaucoup et qui continuent à nous soutenir.

https://www.debardautomobiles.com

Deux couleurs, deux clubs en un donc une nouvelle devise  » Plus fort ensemble « . C’est court et concis, ça va direct à l’essentiel et on comprend de suite qu’il s’agit d’une fusion ?

Notre slogan au départ était  » on est plus fort ensemble « . Donc, on se retrouve dans ce nouveau slogan, cette nouvelle devise et pour nous, c’est une bonne chose.

Bernard, ces nouvelles couleurs, cette nouvelle devise, ce nouvel acronyme, ce nouveau club, il va maintenant falloir leur donner du corpus. Ce dernier n’arrivera qu’avec des résultats sportifs, des épopées et des aventures humaines ?

 

B.Espié : Absolument. On est en train de faire la partie administrative et ça va être à nos coachs, nos joueurs et nos joueuses d’écrire la page et bien sûr, ça va forcément passer par des résultats, si possible dès le début, de façon à pouvoir faire vibrer les tribunes de Rigaud et faire revenir du monde sur le stade d’Albi.

François, au niveau des stades, Rigaud sera le stade référent de ce nouveau club mais Désiré Gach restera quand même pour les ambiances enfiévrées ? On se souvient de ce petit Furiani qu’est Désiré Gach où, en Coupe de France, certains claquaient des genoux rien qu’à arriver dans ce stade.

On ne va pas le laisser complètement, j’espère qu’on y fera quelques matchs, peut-être de Coupe de France pour les premiers tours, on verra.

De manière à faire des guet-apens et des traquenards ?

Oui car c’est vrai que les visiteurs arrivent rarement à gagner chez nous mais le 7e, le 8e ou le 9e tour, on le fera à Rigaud (rires).

Bernard l’époque de la monarchie, il se disait souvent  » le roi est mort, vive le roi « . On peut dire maintenant  » l’ASPTT est morte, Marssac est mort, vive AMFTA, vive Albi Marssac Football Tarn ASPTT  » ?

 

B.Espié : Oui, tout à fait, il n’y a rien à rajouter de plus. Espérons que nous allons écrire une belle page du foot dans l’Albigeois pour englober tout le monde et que ça permettra peut-être à d’autres d’avoir vocation pour nous rejoindre.

François, on va espérer que ce nouveau club soit comme il l’est actuellement, la locomotive du foot tarnais et qui sait, un jour, du foot occitan ?

J’espère mais surtout, je crois que le passé, c’est le passé. Il faut l’oublier, il faut oublier l’ASPTT et Marssac RSRDT, on se projette maintenant dans ce nouveau club, on va tout faire pour réussir et en espérant qu’il y ait de bonnes fées qui se penchent sur notre berceau et nous permettent d’aller très loin.

 

Propos recueillis par Loïc Colombié

 

https://fb.watch/v/am5A1BFQ3/

 

https://fb.watch/v/am5A1BFQ3/

 

Retrouvez le replay de l’émission spéciale fusion ASPTT / Marssac en cliquant ci dessus .

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s