#Rugby – Nationale / Albi : Les supporters au four et au moulin pour la 1/2.

Depuis quelques jours, c’est l’effervescence au Stadium Municipal d’Albi où le comité d’animation des bénévoles et des supporters du SCA s’active autour de leur président Reynal Bruned et de leur vice présidente en charge des festivités, Francine Paul. Le Sporting Club Albigeois va jouer en 4 ans sa 3 eme 1/2 finale d’accession en Pro D2 et le peuple jaune et noir, sevré de match depuis octobre 2020, compte bien participer à cette aventure sportive et humaine. Dans la cité épiscopale, malgré la déception de ne pas recevoir ce match couperet au carrefour du destin Albigeois, on rameute le banc et l’arrière banc pour monter en terre bressane soutenir les pitchouns . Tour d’horizon d’une semaine où supporters, bénévoles et club vont tenter de soulever la ferveur endormie depuis les épiques 1/2 face au Rouen Normandie Rugby (mai 2019).

Une partie du peuple jaune et noir lors du match Avenir Valencien Vs SC Albi d’octobre 2018 / Crédit photo: Pierre Bras

À Albi, toutes les initiatives commencent dans la « Cuisine à Reynal », comprenez la cuisine de la bodega des supporters, lieu de festivités juché à l’entrée du stade de la préfecture tarnaise. Dans cet antre de convivialité, d’échanges et parfois d’effervescence, supporters, bénévoles, dirigeants, joueurs ou encore staff se croisent, discutent ou débattent de tout ce qui peut toucher aux jaunes et noirs. Durant les derniers jours, alors que l’inoxydable président des bénévoles du SCA (plus de 15 ans de mandature) commençait avec sa fidèle et dynamique adjointe, Francine Paul, à préparer ce déplacement tant attendu depuis de long mois, toutes ses ouailles, elles, s’écharpaient amicalement sur la destination du Sporting : Bourg ou Nice?

Albi lors du déplacement à Bourg en Bresse en octobre 2020 / Crédit photo Le #MagSport

Certains préférant la destination géographique et touristique de l’une ou de l’autre ville, tandis que d’autres disséquaient les forces en présences sportives du Stade Niçois et de l’USBPA. Ce dimanche, aux alentours de 17h30, la notion aléatoire de ce déplacement s’est évaporée au gré d’une ultime journée de nationale qui a déterminé le dernier carré. Albi devra donc ce déplacer ce dimanche 30 mai au Stade Verchère, véritable bastion du rugby bressan. Au-delà de la redoutable armada d’une équipe de Bourg en Bresse qui évoluait encore en Pro D2 il y a moins de deux ans, les aficionados Tarnais savent qu’un immense défi les attend : rivaliser durant 80 minutes , avec l’un des plus beaux publics de nationale.

Le public de Verchère / Crédit photo USBPA Officiel

Le challenge n’est certes pas aisé, mais les supporters Albigeois devront, eux aussi, faire une belle prestation à l’instar de leurs poulains sur le pré. Car cette demi finale, synonyme de billet d’entrée en Pro D2 a été rêvée, fantasmér voire jouée des milliers de fois dans les têtes, tant l’écueil rouennais, couplé à l’arbitrage controversé de monsieur cardona, a laissé une plaie à vif du côté de la cathédrale d’Albi. Oui, toute la famille jaune et noire aurait rêvé d’une autre saison, tout d’abord en terme de présence au stade, car depuis début octobre, les tribunes du Stadium sonnent désespérément vides. Seule une poignée de bénévoles (testé(e)s chaque semaine) a pu continuer à assurer l’intendance de la vie quotidienne du club, laissant une centaine de forces vives à quai, via le sceau pandémique.

https://www.debardautomobiles.com

En somme, beaucoup de frustrations et de déceptions tant le Stadium Municipal est plus qu’un lieu de joutes sportives, mais bel et bien aussi une terre de lien social et de franches camaraderies pour toute cette joyeuse troupe. Les derniers résultats sportifs n’ont bien entendu pas obligatoirement déchaîné les passions, et font d’Albi un outsider face à des Bressans resplendissant de réussite. Mais l’amour du maillot jaune et noir étant tellement fort, aucun ressentiment n’est venu troubler la détermination des supporters à soutenir jusqu’au dernier souffle, ceux qu’ils appellent affectueusement « leurs petits ».

Le pack albigeois aura fort à faire face à l’USBPA / Crédit photo Pierre Bras

Un coup de téléphone par ci, un rendez vous chez un partenaire par là, Francine Paul (la vice présidente du comité d’animation), s’affaire pour transformer Albi la rouge en véritable cité jaune et noire. Tout au long de cette semaine, cette bénévole aidée par les tauliers de l’Association (Claude Sancerre, Pierre Combes, Michel Zanconato, Alain Murât, Pierre Bras, Jeff Lattes, Yolande Jobic, Bernard Chartrou, Gérard Fredianni, Odette Bonnafous ou encore Jo Clergues) compte bien réveiller l’âme ovale d’une ville qui s’impatiente depuis mai 2017 de retrouver sa chère Pro D2. Toute cette bande dévouée veut pavoiser la ville aux couleurs du club et organiser des parades motorisées de façon à fédérer la cité épiscopale et ce, malgré un contexte sanitaire qui ne permet pas encore les grandes effusions populaires.

Crédit photo SCA officiel

Mais le grand défi du timonier des supporters, lui même ancien pilier de devoir sous les couleurs jaunes et noires au cœur des années 70 et 80, est d’amener un maximum de supporters à Verchère. Dès le coup de sifflet final hier, il fallait voir les téléphones de Reynald Bruned et de ses camarades venu(e)s suivre dans la fameuse cuisine l’ultime rencontre du SCA, crépiter et chauffer, pour comprendre qu’une course contre la montre était lancée. Car bien que le club de l’Ain reçoive cette demi-finale, véritable sésame pour la Pro D2 et la manne financière qui en découle (environ 2 millions d’euros), le peuple jaune et noir disposera de 250 places sur les 1000 autorisées pour cette rencontre. Les Albigeois savent ardemment qu’ils n’auront sûrement pas autant de caisse de résonance que les 650 Bressans qui retrouveront leur stade fétiche après cette longue parenthèse, mais les supporters comptent bien apporter un supplément d’âme aux gladiateurs d’Arnaud Méla. En clair, à l’image de Liverpool au foot, les Albigeois ne marcheront pas seuls vers leur destinée.

https://www.debardautomobiles.com

La tâche n’est pas simple pour le comité d’animation des bénévoles, et se déroule en trois étapes : organiser, fédérer, motiver. Tout d’abord organiser ce déplacement aux confins de la vallée du Rhône en bus et trouver hébergements, hospitalités et intendances. Mais pour ce club de supporters, qui en a vu d’autres (épopée en Top 14, descente en Pro D2 puis en fédérale 1) cette première étape est devenue quasiment un jeu d’enfant. La seconde et la troisième sont elles plus ardues tant l’année et demi de pandémie a brisé les us et coutumes des supporters et freiné les ardeurs de certains habitués des déplacements, proposant un véritable challenge à ces bénévoles dont les veines sont gorgées de sang jaune et noir.

Jo et Yolande deux ferventes bénévoles du SC Albi / Crédit photo : Le #MagSport – Studios H2G.

Malgré cela, la science de l’organisation de cette association charnière du club, fait une nouvelle fois ses preuves et les 7 heures de route avant d’apercevoir l’Ain , n’ont pas refroidi toutes les passions, loin de là. Hier soir, un premier bus commençait à voir sa jauge se remplir. Un premier pas, mais Arnaud Méla et ses joueurs espéraient voir ce frémissement faire des petits, tant lui et ses gars auront besoin de toutes les force sportives et extra sportives pour décrocher cet objectif Pro D2, devenu quasiment séculaire en terre albigeoise .

https://www.aristow.com/fr/

L’ex seconde ligne international, qui veut insuffler un esprit « opération commando » pour ce match (qui pourrait devenir les premières ligne d’un nouveau chapitre), se met à rêver d’un élan jaune et noir. Une première pierre d’un édifice qui se devra d’être solide comme un roc et aux fondations bien ancrées, face à des violets de l’USBPA qui voient déjà la Pro D2 leur faire des clins d’œil. En résumé, la faveur des pronostiqueurs n’est pas sur les jaunes et noirs, mais tout le monde espère que l’histoire de ce club qui s’est souvent transcendé dans l’adversité, ne bégayera pas une fois de plus. 4 ans de vie commune de ce groupe se détermineront sur 80 minutes ou plus, mais une chose est sûre: cela ne se fera pas sans l’apport de toute la famille du SCA au sens large. Association, SASP, Comité d’animation, font route ensemble pour générer un contexte propice à un exploit. Mais deux algorithmes restent aléatoires : le scénario de cette 1/2 finale historique et l’engouement qu’elle engendrera.

Les supporters du SCA lors du déplacement à Oloron en Septembre 2019 / Crédit photo : Pierre Bras

En clair, aficionados du Sporting Club Albigeois, la patrie jaune et noire a besoin de votre soutien dans ce ruck géant pour la ProD2. Les supporters et le club vous attendent nombreux et nombreuses pour pousser derrière cette équipe qui court depuis 4 ans après une Remontada dans l’antichambre du Top 14.

Crédit photo Comité Animation bénévoles et Supporters SCA

Contacts et informations

Réservation : 06 21 65 68 29 ou 06 80 23 95 61 ou 07 85 75 75 49

Déplacement, repas, Herbergement, ticket de match et convivialité compris dans le tarif unique proposé par le comité d’animation des bénévoles et des supporters . Plus d’informations via le lien suivant : http://sporting.club.albi.free.fr/flash/index.html

Article rédigé par Loïc Colombié

2 commentaires sur “#Rugby – Nationale / Albi : Les supporters au four et au moulin pour la 1/2.

Répondre à lemagsport81 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s