#Rugby – Nationale / A.Méla (Albi) : «Des matchs comme ça nous préparent aux phases finales!»

Arnaud Méla après la victoire 30 à 34 à Saint Jean D’Angely, nous a débriefé à chaud ce nouveau pas des jaunes et noirs vers les playoffs d’accession en Pro D2. Albi a pris sa revanche face à un UCS qui était venu gagner en terre albigeoise au cœur de l’hiver et le manager se satisfaisait d’avoir rééquilibré les choses, dans un match joué sous les premiers rayons de soleil estival. Même si la copie n’était pas encore parfaite, Arnaud Mela savourait cette victoire, dans une rencontre où le volume de jeu et les collisions proposées par les adversaires étaient digne de phases finales .

Arnaud mela manager SC Albi / Crédit photo : Le #MagSport / Studios H2G.

Tu es un coach satisfait , les gars ont fait le job ?

 

Oui, je suis bien sûr content. Je savais que ça allait être très dur car ils avaient gagné chez nous et souvent, quand tu as gagné à l’extérieur, tu veux finaliser le travail chez toi. C’est une équipe qui restait sur deux matchs moyens, ils avaient fait un gros match contre Bourgoin puis ils étaient passés deux fois un peu à travers. Je me doutais bien qu’aujourd’hui, ils seraient présents et ils l’ont été (rires). C’est un match un peu particulier car, à la mi-temps, je leur ai dit  » si on continue à être propre et qu’on arrive à s’ouvrir, on va peut-être pouvoir aller chercher un bonus  » mais après, on a fait des séquences un peu longues, on a quand même créé du désordre en face mais on n’a pas su conserver le ballon. On a rendu des ballons et en face, ils ont des joueurs qui excellent, des îliens qui sont capables de jouer et qui adorent le désordre, ça devient un peu du rugby à 7. Donc, ils nous ont beaucoup joué après contact, debout, ils ont la faculté de ne pas faire de ruck et de passer sur un jeu dynamique. Ils ont marqué 2 / 3 fois, ils auraient pu aller chercher la gagne à la fin donc, je suis satisfait de ce qu’on fait les joueurs, ils n’ont pas lâché non plus car Cognac y a cru après. Je suis très satisfait de la victoire mais on a quand même laissé des plumes, il y a de la casse, on a pété Mohsen (Essid) qui est notre soldat titulaire depuis 3 ans, on verra bien mais je pense qu’il a fini la saison. On n’a rien sans rien mais là, on y a laissé un morceau.

 

Pour parler des collisions, on s’est quand même rapproché de ce qui peut se faire en play-off de Nationale car devant, c’est une équipe où il y a de gros calibres ? 

 

Au niveau de l’intensité, il est sûr qu’on n’aura pas mieux sur les phases finales, on n’aura pas plus dur. Ils ont 8 joueurs à plus de 110 kgs, qui vont très vite et qui sont costauds mais des matchs comme ça nous préparent aux phases finales et on pourra travailler et rectifier les erreurs parce qu’on a encore un peu de temps derrière.

https://www.debardautomobiles.com

De Janvier à Mars, le créneau 40e / 60e était l’un des temps forts du Sporting Club Albigeois où vous arriviez à faire basculer les matchs. Dans cette rencontre, on a eu l’impression que c’était plutôt un temps faible, comment est-ce que tu l’expliques ?

 

La blessure de « Mohs » (Essid) en 1ère mi-temps nous fait coacher Simon. J’aime bien apporter un petit coup de fraîcheur avec mes remplaçants et là, je n’ai fait rentrer que ma 1ère ligne car j’ai été obligé d’enlever Gianni pour faire rentrer mes 3/4 car ça tirait un peu la patte derrière. Donc, je n’ai pas pu faire un coaching comme eux ont fait, ils ont d’ailleurs amené du sang frais avec des joueurs puissants. Il y avait aussi une belle équipe de Cognac qui a su marquer les occasions qu’ils ont eues quand ils sont venus chez nous, ils nous ont mis sous pression au score. Et puis, c’est toujours pareil, quand tu commences à y croire en te disant que si tu en marques 7, ça te sert à passer devant et bien, ils y ont cru. Il faut continuer à bosser et surtout bosser en équipe.

 

Un autre cap de passer, c’est celui du climat, on sait que les matchs lors des premières chaleurs sont toujours compliqués à appréhender. Il faisait chaud aujourd’hui, les joueurs ont un peu souffert mais c’est de bon augure pour les play-offs, de se roder à ce genre de conditions climatiques?

 

Moi, du bord, ça allait mais apparemment, il a fait très chaud et c’est vrai que c’était la première. Les joueurs ont souffert, c’est bien que ça se soit passé aujourd’hui et qu’on ait gagné. Mais il est sûr que les premières chaleurs ont souvent un effet coup de foudre, on ne s’y attendait pas et c’est vrai qu’il n’y avait pas d’air. Maintenant, c’est fait, il faut justement que l’on continue à bosser avec la chaleur, on en aura aussi à l’entraînement et pour les phases finales, ça sera des choses réglées. 

https://www.debardautomobiles.com

Albi a toujours cette seconde place en ligne de mire avec Nice et Bourg-en-Bresse dans le viseur ? 

Tant qu’on gagne, il y a de l’espoir. Après, il faudra sûrement aussi un faux-pas de leur part mais on ne sait jamais, ça peut arriver. On le voit, tu peux perdre quelque part tous les week-ends donc, il faut continuer à avancer. Il faut qu’on fasse une bonne récup parce qu’on y a laissé des plumes et préparer le match de Chambéry et après, on ira à Tarbes. Continuer à avancer.

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/x3xGKGhwtYw
https://youtu.be/x3xGKGhwtYw

Retrouvez le replay de l’émission web tv «Le #MagSport by H2G » du 23 avril 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s