#SportStory – Rugby / L.Cadalen (SJAO XV) : «Il va être compliqué de remobiliser les joueurs!»

Pour compléter notre grand angle sur le Saint-Juéry Arthès Olympique, nous allons nous concentrer sur le côté sportif même si, pour l’instant, ils sont un peu en disette et dans les starting-blocks, en attendant une reprise des compétitions la saison prochaine. Pour évoquer cet aspect sportif, nous sommes avec une légende du rugby tarnais : Laurent Cadalen, ancien capitaine du Sporting Club Albigeois et actuel entraîneur du SJAO XV. Entretien avec un coach qui tire la sonnette d’alarme sur la capacité du monde amateur à se remobiliser, après quasiment 18 mois sans discontinuer d’interruption des compétitions.

Laurent Cadalen coach SJAO XV / Crédit photo : Le #MagSport / Studios H2G

Laurent J’imagine que c’est un crève-cœur d’être pour l’instant sur le bas côté sportif ?

C’est bien évidemment un crève-cœur mais le plus important est de régler ce problème de pandémie qu’il y a aujourd’hui. Mais le lien qui nous lie tous ici, bénévoles, joueurs, éducateurs, président est aujourd’hui un petit peu cassé donc, c’est un petit peu compliqué. On essaie de maintenir cela par des entraînements le dimanche matin mais avec le respect des mesures sanitaires. Ce sont des groupes de 10, séparés, avec des joueurs qui ne se croisent pas donc oui, il est un peu difficile de parler de rugby.

 

Et le rugby, que ce soit en amateur ou en professionnel, c’est un sport de compétition, on aime avoir des perspectives pour maintenir les joueurs sous cocotte et concernés. Ça doit être très compliqué ? 

 

Bien sûr, de plus, chacun a ses obligations. On essaie de les maintenir par ce côté entraînements, par des groupes Facebook où il y a des échanges importants entre les joueurs pour justement ne pas casser ce lien et ce liant qui nous permet de pouvoir lutter ensemble le dimanche. 

Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup de perspectives sur les possibilités de pré-reprises estivales en attendant la vrai rentrée automnale . Mais vous, en tant qu’éducateur et passionné de rugby, vous devez avoir des idées. Qu’est-ce qui vous plairait pour reprendre un brin de compétition ou faire de petits challenges cet été si les conditions sanitaires le permettent ?

 

J’espère que les conditions sanitaires vont le permettre ! Avoir de petits challenges même au niveau tarnais, cela donnerait au moins la possibilité de se retrouver avec les clubs voisins comme Montredon-Labessonnié, L’Isle-sur-Tarn, Carmaux, Alban pourquoi pas, même s’ils sont en Fédérale 3, un niveau au-dessus de nous. Ça permettrait au moins de faire une petite compétition, de pouvoir un peu réunir tout le monde et de rejouer au rugby ensemble, de se faire plaisir.

https://maisonpeinture.fr

La crainte d’une saison quasi blanche était la pire des choses ? Quels constats en tirez vous ?

Oui car il va être compliqué de remobiliser les joueurs pour les préparer à une saison future.

 

Malgré cela, j’imagine que les joueurs gardent quand même l’affection des supporters et le côté identité de club. On est dans le rugby de clocher et de village et on aime porter haut ses couleurs ? 

 

Bien sûr. D’eux-mêmes, les joueurs sont déjà fortement liés entre eux et au club donc, ils suivent ça avec importance mais ce n’est quand même pas facile pour eux. Ce sont des joueurs jeunes qui auraient besoin de se retrouver dans l’enceinte du club, dans ce nouvel outil que nous ont donné la mairie et le club qu’est le club-house. Aujourd’hui, on ne peut pas en profiter donc oui, c’est un petit peu compliqué. 

 

On va plus s’adresser à l’ancien capitaine du SCA qu’à l’entraîneur de Saint-Juéry. Les Nord-Tarnais ont la chance de pouvoir suivre à la télévision les aventures du SCA, est-ce que vous avez un petit regard sur la saison des jaune et noir ?

 

De la bienveillance. Je souhaite bien évidemment que le SCA remonte en Pro D2, c’est sa place. Mais aujourd’hui, il souffre comme tout le monde du contexte qui n’est pas facile. Ils ont passé des années difficiles où, à mon sens, ils méritaient de monter et malheureusement, on leur a refusé pour diverses raisons. Mais j’espère bien que, dès l’année prochaine, le Sporting Club Albigeois sera en Pro D2. 

 

https://www.debardautomobiles.com

Et puis, on peut imaginer qu’ici, à Saint-Juéry, vous êtes peut-être en train de former les futurs joueurs du SCA comme ça a été le cas avec Clément Meynadier ? 

 

Ça serait très bien. Nous gardons une passerelle, nous avons beaucoup d’échanges avec le côté espoirs du SCA. Donc, si nous avons la chance d’avoir des joueurs intéressés par le SCA et vice-versa, bien évidemment que la passerelle se fera avec grand plaisir. 

 

https://www.debardautomobiles.com

On a donné rendez-vous à votre président et à Mr le Maire en Juin, pour l’inauguration du club-house. Pour boucler la boucle, il faudrait un beau match de gala sur ce terrain. Ce serait le top pour que tout reparte et que la vie reprenne son cours ? 

 

Ce serait vraiment le top ! Une belle fête du rugby tarnais où tous nos clubs voisins seraient invités, ça serait vraiment le top. 

 

On va terminer sur ces belles paroles pleines d’optimisme

Il en faut, il faut le garder.

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/YykukaIi0OU

Retrouvez le replay du « MagSport by H2G » #EP2 Mars 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s