#Rugby – Nationale / M.André (Albi) : «On a l’impression d’être le Père Noël!»

Le capitaine du Sporting Club Albigeois, Matthieu André, a laissé s’exprimer sa frustration malgré la victoire 36-26 des siens face à Dijon. Lors de cette 22 eme journée de Nationale, les albigeois qui occupe la 3eme place du classement, ont oublié en chemin un bonus offensif, faute d’attention tout au long du match. Face à des bourguignons qui ont envoyé du jeu et se sont battus d’arrache pieds durant 80 minutes, le seconde ligne du SCA aurait aimé voir son équipe ne pas faire autant de cadeaux aux pensionnaires de Bourillot. Pour l’ex dacquois une chose est sure, et il l’a martelé au micro du #MagSport /Studios H2G, il ne faudrait pas avoir des gros regrets une fois les phases régulières closes. Entretien avec un capitaine à l’analyse sévère mais au regard juste.

Crédit photo Pierre Bras

J’imagine que c’est un sentiment timoré entre le fait de s’être un peu remis la tête à l’endroit, d’avoir pu produire du jeu, d’avoir eu une belle adversité de Dijon mais par contre, ces scories seront rédhibitoires en phases finales ? 

 

Ce n’est pas mitigé, c’est de la frustration totale. On a l’impression d’être le Père Noël, on donne tout, ils marquent des essais trop facilement. Nous, il faut qu’on se les pèle et on travaille dur pour être récompensé et on a l’impression de leur offrir sur un plateau. A partir du moment où ils marquent deux essais en première mi-temps, il faut après en marquer un paquet pour d’abord essayer de gagner le match et ensuite d’aller chercher le point de bonus. On se rend la tâche très, très compliquée. 

 

https://www.aristow.com/fr/

Dijon est 13e mais c’est un faux 13e, ils méritent d’être bien au-dessus de leur place actuelle ? 

 

On le savait très bien. Avec l’équipe qu’ils ont, le jeu qu’ils produisent, c’est une équipe qui n’est pas à sa place. C’était un match piège parfait parce-que, si on regardait le classement et qu’on s’y fiait, on allait se faire tromper cet après-midi. D’ailleurs, on l’a vu avec le jeu qu’ils ont proposé mais on l’avait bien étudié, on savait exactement que ça allait être difficile. Mais, encore une fois, on se rend la tâche trop compliquée. 

 

Les jeux de Dijon et de Blagnac sont différents mais ces équipes qui viennent vous chacailler et vous poussent dans vos retranchements sont quand même une bonne préparation pour les play-offs et pour vous faire monter en puissance ?

 

Bien sûr, c’est très bien mais à condition de gagner les matchs et de prendre un maximum de points. Je pense que le schéma est toujours le même, ils essaient de nous ralentir les rucks le plus possible pour ralentir notre jeu et nous défendre correctement. Aujourd’hui, on a retrouvé quelques sensations mais nous sommes encore très frustrés et des erreurs que nous avons faites et du point de bonus qu’on aurait aimé récupérer. 

 

On t’a vu pendant l’entraînement et pendant le match prendre de plus en plus la parole et secouer les gars. Est-ce parce-ce que tu sens qu’il y a besoin d’activer ce levier et de secouer tout le monde ? 

 

C’est à l’instinct. Quand on ne sent pas les mecs ou pas impliqués ou qu’il y a quelque chose, on se doit de rectifier le tir, d’abord de les alerter et ensuite, de faire ce que l’on peut pour les remettre dans la concentration. 

 

 

La question de Jean-Christophe Bacca : est-ce que tu vas toujours être aussi sévère avec ton équipe malgré un match qui est quand même correct face à une équipe qui a fait du beau jeu ? 

 

Je ne sais pas si je suis sévère mais je ne regarde pas les équipes adverses, je nous regarde nous. Je sais que les échéances arrivent à grand pas, les matchs comptent double et il faut que l’on soit à notre maximum. Ce que je ne veux pas, c’est qu’on se retrouve à la fin et qu’on se dise  » putain, il nous manque un point  » ou  » si on avait gagné à Blagnac « , des choses comme ça. Je ne veux qu’on ait de regret et pour ne pas en avoir, il faut être intransigeant avec nous-mêmes et avec le collectif pour être sûr de ne laisser aucun point en route. Les matchs sont de plus en plus importants, plus on va s’approcher de la fin, plus ça va être important donc, c’est maintenant et il ne faut pas avoir de regret. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/Zoj5KNdhLGc

Retrouvez le replay du match Albi Vs Dijon du 3 avril 2021 (J22 – Nationale) .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s