#BreakingNews – Nationale / Bourgoin : JH.Tubert et A.Moolman limogés.

Le CSBJ Rugby, vient via un communiqué officiel en date du 6 avril 2021, annoncer la fin de mission du Manager Jean Henry Tubert et de son entraîneur des 3/4 Anton Moolman. Le duo d’entraîneur Berjalliens paye indéniablement la série de 6 défaites consécutives dans le championnat de Nationale, dont 3 dans l’antre de Pierre Rajon.

Dans un communiqué officiel à retrouver sur le site du club, le président de la SASP, Henry Guillaume Gueydan, a justifié son choix de la façon suivante:

« On observe un dysfonctionnement de l’équipe première sur ces derniers mois. Nous avons convoqué les joueurs en début de semaine pour prendre la température au sein de l’équipe et avoir un retour de ces derniers sur le plan sportif et managérial. Cet échange aura contribué à notre prise de décision. »

Jean Henry Tubert va donc cesser sa collaboration avec l’équipe fanion du CSBJ, tandis que son adjoint Sud Africain, Anton Moolman, conservera ses prérogatives au centre de formation, mais n’interviendra plus sur le jeu des 3/4 de la première. Le capitaine de Bourgoin Bogdan Leonte et son coéquipier Nicolas Matthieu (deux cadres du vestiaire) conduiront les entraînements d’un groupe en auto-gestion jusqu’à la fin de la saison.

L’arrivée de Grégoire Pintiaux (Nevers) au poste d’entraîneur des avants, étant déjà programmé depuis quelques semaines, les dirigeants Isèrois vont donc s’atteler à trouver un coach des 3/4 pour la saison prochaine. Concernant le poste de manager, pour le moment rien n’est établi. Interviewer en fin de semaine dernière dans nos colonnes, Jean Henry Tubert n’avait aucunement laissé transparaître un quelconque départ. Par contre, selon nos sources, l’état major ciel et grenat aurait sondé informellement il y a deux ou trois mois , l’actuel manager de l’Union Cognac Saint Jean d’Angely, sans que nous connaissions la position de ce dernier, très attaché à sa Charente natale et que sera sûrement enclin d’aller au bout de son engagement avec l’UCS.

En tout état de cause, la succession du duo Tubert/Moolman est ouverte et pourrait entraîner un jeu de chaises musicales dans le microcosme de la naissante nationale.

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s