#Rugby – Nationale / T.Dufau (Dijon) : «On ne venait pas à Albi en touristes, ce n’était pas le voyage de fin d’année!»

Retrouvez la réaction de Thibault Dufau suite à la défaite (36-26) du Stade Dijonnais en terre tarnaise, lors de la 22 eme journée de nationale.

Thibault Dufau co capitaine Stade Dijonnais / Crédit photo Le #MagSport / Studios H2G

Les Dijonnais étaient venus pour un défi face à ce que l’on appelle l’un des cadors du championnat de Nationale. Thibault, vous avez quand même bien secoué ces Albigeois et vous les avez fait douter ? 

 

On les a fait douter mais on n’a jamais été en capacité de confirmer le doute qu’on leur mettait. Quand on faisait de bonnes actions ou que l’on marquait des essais, même s’ils sont assez opportunistes, on n’a pas été capable d’enfoncer le clou et on les a laissés espérer. On savait qu’Albi avait fait une contre-performance la semaine dernière à Blagnac et qu’ils avaient à cœur de se racheter au vu des objectifs qu’ils ont pour la fin de saison, nous, nous sommes venus pour voir quel était notre niveau. On avait été capable de performer à domicile et on voulait maintenant voir ce qu’on était capable de produire à l’extérieur. Force est de constater qu’il nous manque encore des points qui sont récurrents, notamment notre inconstance. Nous sommes capables d’avoir des éclairs de génie de temps en temps, de marquer des points à l’extérieur mais on n’est pas constant. On marque un essai et sur une erreur d’inattention, on prend le même sur une passe au pied puis ils vont derrière la ligne suite à deux erreurs de défense. Donner tout, donner 100% de ce qu’on a et se battre comme des diables, c’est bien mais ce n’est pas suffisant, il faut que l’on soit capable d’avoir de la maîtrise sur le match, de sentir quand on doit accélérer et appuyer là où ça fait mal ou au contraire, quand il faut faire le dos rond pour laisser passer l’orage. On apprend, ce n’est pas plus mal. 

 

Il y avait quand même un état d’esprit assez conquérant, on le voit sur cet essai d’Enzo Marzocca qui, avec son coéquipier Hartmann, font la cerise à la défense albigeoise. Vous vous êtes arrachés jusqu’au bout, même quand tout le monde pensait que vous ne reviendriez pas, ce qui est révélateur d’un état d’esprit de battant ? 

 

C’est certain, c’est très bien pour eux et pour le groupe aussi. Après, c’est vraiment le minimum syndical de tout donner et de se battre comme des chiens mais le rugby de haut-niveau, ça n’est pas que ça. Il faut de l’intelligence, il faut être capable de jouer correctement les situations, on sait le faire par moment et les moments où on a du mal à le faire, on encaisse malheureusement des points. Ce sont des choses sur lesquelles on doit continuer à travailler, on va y arriver mais ça passera par des déconvenues comme celle-là. 

 

La belle image de ce match, c’est le dernier essai d’Alexandre Lagarde. Après deux ans de tunnel et d’infirmerie, il retouche un peu au ballon et il marque un essai, ce genre d’image est quand même chouette ? 

 

J’ai eu la chance de jouer avec lui quand nous étions à Perpignan, c’est un bon copain et il mérite parce-que ça n’a vraiment pas été facile pour lui. Je ne souhaite à personne de vivre comme lui deux années blanches, ça a été très difficile. Ça fait deux ans qu’il est à Dijon, on est à la fin de l’année et c’est la première fois qu’il met le maillot sur les épaules donc, je suis très content pour lui. Il va faire beaucoup de bien à l’équipe, c’est super qu’il soit revenu. 

 

Prochain rendez-vous, la réception de Tarbes. On sait que vous voulez vous maintenir sportivement, avec de l’honneur et de l’orgueil donc, ce match va compter double ? 

 

Oui, il va compter double comme celui-là le comptait. On ne venait pas à Albi en touristes, ce n’était pas le voyage de fin d’année, on voulait montrer du caractère et ne rien lâcher. Contre Tarbes à la maison, on n’a pas le droit au faux-pas, on est plutôt sur une bonne dynamique et Bourillot a recommencé à nous sourire un petit peu. Donc, on va cravacher cette semaine pour essayer d’être précis sur les petits détails qui nous manquent, ce qui est le plus difficile, et essayer d’aller chercher la victoire contre Tarbes

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/Zoj5KNdhLGc

Retrouvez le replay du match Albi Vs Dijon #J22 Nationale en cliquant dessus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s