#Rugby – Nationale / A.Conduché (Dijon) : «Nous venons sans complexe!»

Pour cet avant-match entre Albi et Dijon, le 3/4 centre du Stade Dijonnais, Alban Conduché, a bien voulu nous poser les jalons de cette 22eme journée de Nationale en terre tarnaise.

 Retrouvez la rencontre Albi Vs Dijon en direct vidéo sur facebook et you tube #SCA via Le #MagSport et Studios H2G.

 

Pour le Stade Dijonnais, le match d’aujourd’hui est un remake du quart de finale d’il y a deux ans en Jean-Prat, un match qui fleurait bon les play-offs il y a quelques saisons. J’imagine que pour Dijon, cela doit être une grosse source de motivation pour revenir en terre albigeoise ? 

 

Bien sûr. Quand je suis arrivé à Dijon et que l’on m’a un peu raconté le passé du club, on m’a forcément parlé de ce quart de finale. Je pense que les joueurs qui ont participé à ce match ont forcément à cœur de revivre un peu cet instant-là. Ce n’est pas forcément le même enjeu parce-que c’est un match de poule et que nous, nous n’avons plus rien à jouer mais Albi a encore beaucoup de choses à jouer, notamment la montée en Pro D2. Ils ont un très gros match à réaliser alors que nous, nous venons sans complexe en espérant vraiment faire quelque chose là-bas et on s’est préparé pour. 

 

Le fait qu’Albi ait perdu son dernier match face à Blagnac et du coup, ait la pression et un peu la tête à l’envers, est-ce un levier que vous allez utiliser pour les garder un peu dans ce doute ? 

 

On a forcément regardé les résultats, comme toi qui les suis, et tu vois bien que chaque week-end, les matchs ne se ressemblent pas obligatoirement. Je prends un exemple : nous, on se fait battre par Narbonne et le week-end d’après, Albi les reçoit et gagne avec une avance assez large donc, on voit bien que tous les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas. D’un point de vue général, on connaît Albi, on connaît leurs qualités, il y a des joueurs qui sont quand même très physiques au sein de l’effectif donc on s’attend forcément à un très gros match qui va être assez dense au niveau du rythme. 

 

Toi qui as connu le Challenge Européen et qui a même fait un match de Top 14 avec Agen et maintenant que tu as fait une bonne dizaine de matchs en Nationale, comment assimiles-tu ce championnat par rapport à d’autres qui sont bien plus élevés comme le Top 14 ou le Challenge Européen ? 

 

Dans ces championnats-là, ça va forcément beaucoup plus vite, je pense que les joueurs savent exactement ce qu’ils doivent faire. Là, ce n’est pas que ce n’est pas le cas mais ça va moins vite et je pense que l’on n’est pas assez perfectionniste sur les détails et ça se voit sur tous les matchs. Mais il y a quand même des choses qui se ressemblent comme l’intensité que l’on met tous les week-ends dans le combat et l’intensité. Il est sûr que cela va moins vite, les autres championnats sont du Top 14, du Challenge Européen où, au niveau de ce dernier, on voit une autre culture du rugby que ce soit en Ecosse ou en Angleterre. On n’est pas très loin mais il y a quand même encore beaucoup de choses à faire pour en arriver ce niveau-là. 

 

Quand tu étais chez les jeunes à Agen, tu as croisé un certain Jérémy Russel qui est l’ouvreur du Sporting Club Albigeois. Il va y avoir un petit match dans le match ? 

 

Je m’entends super bien avec Jérémy, c’est un super joueur. Je serai très content de l’avoir en face, de le voir et, en effet, ce sera un match dans le match. Je pense qu’on va essayer de se tirer un peu la grappe pendant la rencontre. 

 

On va maintenant revenir sur le dernier match du Stade Dijonnais à Aubenas avec pour résultat un match nul. Que faut-il retirer de positif de ce résultat et qu’il faut réitérer face à Albi ? 

 

Déjà, la finalité est que nous avons ramené des points de l’extérieur, ce qui ne nous était pas arrivé depuis un long moment. Ce qu’il faudra réitérer, ce sera surtout cette envie de jeu offensif, le fait de garder les ballons et de vouloir relancer, ça a porté ses fruits à Aubenas. Il y a des choses qu’il faudra améliorer car on connaît les qualités d’Albi qui est une équipe très en place, très physique donc, je pense qu’il faudra que l’on soit plus précis sur les phases de conquête notamment touches, mêlées et rucks. Et après, continuer à garder cette défense qui nous fait du bien depuis 2 / 3 matchs, garder cette dynamique en défense, espérer quelque chose et y croire tous ensemble. 

 

Le week-end dernier, Blagnac est venu chacailler dans chaque ruck sans compter ses efforts. C’est peut-être une recette que vous allez aussi appliquer du côté de Dijon ? 

 

Honnêtement, pas forcément, ça va plus dépendre du feeling des mecs. Pour nous, ce qui a notamment porté ses fruits contre Blagnac et à Aubenas, c’est justement le fait de ne pas mettre les mains dans ces rucks. Mais on connaît les qualités d’Albi et si on cherche à avoir un rideau très fort, ce n’est pas forcément mettre les mains dans les rucks car ça veut dire qu’ils mettront leur jeu en place et on connaît cette équipe qui travaille avec beaucoup de mecs depuis un certain moment. On verra selon la physionomie du match mais pour l’instant, ce qui nous réussit le plus, c’est de ne pas mettre les mains donc, nous allons rester sur cette dynamique-là. 

 

Quel a été l’état d’esprit insufflé par Benjamin Noirot durant la semaine entre ce beau match nul récupéré en terre ardéchoise et ce déplacement en terre tarnaise ? 

 

C’est surtout d’y aller sans complexe. On connaît Albi, c’est une équipe qui a connu la Pro D2, qui a une ossature de joueurs qui bossent ensemble depuis plus de deux saisons. Donc, on y va sans complexe et surtout pour savoir où nous situer, pour voir aussi où nous en sommes, où sont nos points forts et nos points faibles pour cette saison et continuer à bosser pour les prochains matchs. 

 

Et également pour commencer à préparer la saison d’après car Dijon avait des objectifs d’être dans les six premiers en début de saison. Il y a eu un début de saison assez compliqué mais là, peut-être qu’en allant chercher un résultat à Albi, ça pourrait montrer que vous n’étiez pas si loin en termes d’effectif et qu’il y avait la place de faire beaucoup mieux ? 

 

Bien sûr, c’est maintenant ce que l’on cherche tous les week-ends en allant chercher des résultats. On ne regarde même plus le classement, le but est de prendre du plaisir, de rester dans ce qu’on travaille toute la semaine et si à la fin du match, on peut espérer un résultat, on sera bien sûr super content. On voudrait montrer à tout le monde que nous n’étions pas à notre place, on veut vraiment montrer un autre visage du Stade Dijonnais. 

 

Pour résumer, vous voulez mouiller le maillot et porter haut les couleurs bourguignonnes ? 

 

Exactement, c’est ça. Porter haut les couleurs de Dijon, montrer que nous sommes une belle bande de copains et à la fin, espérer un résultat. 

 

Merci pour ce point d’avant-match, une rencontre qui, comme à chaque fois qu’Albi et Dijon se rencontre, promet d’être explosive

 

En tous cas, c’est tout ce qu’on souhaite pour ce match (rires). 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/Zoj5KNdhLGc

Retrouvez la rencontre Albi Vs Dijon en direct vidéo sur facebook et you tube #SCA via Le #MagSport et Studios H2G.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s