#Foot – Coupe de France / Canet vient à bout de l’OM !

Les hommes de Farid Fouzari ont créé l’exploit ce soir au Stade Gilbert-Brutus. Canet a su déjouer les pronostics et clore ce week-end de Coupe de France de la plus belle des manières en venant à bout de l’Olympique de Marseille lors d’une rencontre bien gérée et remportée 2 buts à 1. On se prend à rêver du côté des Pyrénées-Orientales.

Crédit L’indépendant

C’était un peu l’événement de l’année à quelques kilomètres du chef lieu des Pyrénées-Atlantique (Perpignan), et même sur la pelouse de Perpignan ! Recevoir le grand Olympique de Marseille, pensionnaire de Ligue 1, pour les 16èmes de finales de la Coupe de France, les joueurs de Canet en Roussillon auraient immédiatement signé pour une telle aventure l’été dernier. Cette aventure, ils ont su se la transcender ce soir en venant finalement à bout d’un Olympique de Marseille qui n’a pas su exister bien longtemps face à la rigueur tactique mise en place par Farid Fouzari. Il ne faudra pas attendre longtemps pour voir les premiers doutes sur les visages Marseillais. Même si Canet ne dispose pas d’occasions franches à se mettre sous la dent, ils privent les Phocéens de ballon et le milieu à trois composé de Posteraro, Vercruysse et Lybohy joue crânement sa chance face aux professionnels que sont Gueye, Kamara et Ntcham. C’est finalement à la 21ème minute que les locaux viendront honorer leurs ambitions sur un coup de génie de Posteraro, qui s’offre un superbe cadeau d’anniversaire. Sur un sublime coup-franc, digne de Juninho, le milieu de terrain viendra déloger les toiles d’araignées de la lucarne droite de Yohan Pelé qui ne peut qu’admirer la merveille rentrée dans sa cage. Un genou à terre, les Olympiens vont pourtant sonner petit à petit la révolte et commencer à faire chauffer les cages de Damien Graves. Le portier de Canet devra même s’employer plusieurs fois pour conserver sa cage inviolée. Il craquera finalement sur une action rapidement menée par les attaques Marseillaises. Payet (sa seule belle action du match) décale superbement Germain, lequel lève la tête pour adresser un centre au cordeau pour la recrue hivernale Milik. Le buteur Marseillais profitera de cette offrande pour remettre les compteurs à zéro : 1-1 alors qu’il ne reste que sept minutes avant la mi-temps. Cette égalisation va un peu sonner les locaux qui vont souffrir mais pas plier de nouveau avant le retour aux vestiaires. En revenant sur le pré vert, Canet va une nouvelle fois venir avec le couteau entre les dents. Pour eux le contrat est clair : une victoire ou saison terminée. Les troupes de Fouzari reprennent l’ascendant et vont marcher petit à petit sur un Olympique de Marseille de plus en plus inexistant. C’est comme un seul homme que Canet va aller chercher cette fameuse victoire historique. Alors qu’il ne reste que 19 minutes à jouer, le collectif des locaux fait son effet. On irait presque croire à une passe à dix qui sera finalement conclue par une passe du premier buteur Posteraro qui offre le but de la victoire à son coéquipier Bai. Canet prendra définitivement l’ascendant, manquant de peu le coup de grâce quelques minutes plus tard. Les Marseillais subissent une nouvelle fois leur complexe de supériorité contre un « petit » de N2, et déjouent les nombreux pronostics qui pensaient impossible la victoire de Canet. Rendez-vous au tour suivant pour eux !

N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s