#Rugby – Nationale / K.Boulogne (Albi) : «Qu’on aille chercher ce qui nous est dû depuis quelques années!»

Pour cette 18e journée de Nationale, et la réception de Cognac-Saint Jean d’Angély, nous sommes allés à la rencontre d’une légende du Sporting Club Albigeois. Il a joué en Top 14, en Pro D2, il a tout connu avec le club, Kevin Boulogne, est un véritable étendard des supporters jaunes et noirs. Focus sur un joueur au talent pur, qui aimerait finir sa carrière en apothéose avec le SCA.

 

 

Tu as fait ta grande rentrée à Dax et on voit que tu as le feu dans les jambes car, dès que tu es rentré, tu as essayé de casser les lignes ? 

 

Je n’étais pas le seul à avoir le feu. Franchement, on a vu ce week-end que c’était toute l’équipe qui a fait un gros match et qui avait envie d’aller chercher cette victoire super importante pour la fin de la saison. Donc, comme tout le monde et à l’image de l’équipe de ce week-end, on avait tous du feu dans les jambes et on aurait pu s’éviter de trembler sur la dernière action. 

 

Comme beaucoup d’anciens joueurs du SCA, tu as ces rêves et ces belles images de la montée en Top 14 et de victoires en play-off de Pro D2. J’imagine que tu aimerais partager les mêmes moments avec cette jeune génération cette année, en fin de saison ? 

 

Bien sûr parce-que ce sont des moments qui sont magiques dans une vie et que l’on ne va pas vivre tout le temps, surtout moi qui, on ne va pas se le cacher, suis vers la fin de ma carrière. Ces moments, j’ai envie de les vivre avec le club, l’équipe, les supporters et c’est quelque chose que l’on attend depuis trois ans. On le sait tous, on a eu un arbitrage compliqué la première année, le Covid pour la seconde et cette année, c’est encore plus dur. Mais on voit cette année qu’on est vraiment soutenu, tant sur qu’en-dehors du terrain, que les gens sont là, que l’on innove dans la manière de faire vivre le match à des supporters qui sont cloués chez eux et qui sont en manque de terrain. Je pense et j’espère que cette année sera la bonne. 

 

Comme on le disait, tu as connu le Top 14 et la Pro D2 et aujourd’hui, à 35 ans, tu découvres une nouvelle division, la Nationale. Qu’en penses-tu après six mois de pratique ? 

 

C’est costaud. Ça évolue chaque année parce-que des joueurs de Top 14 descendent en Pro D2 et des joueurs de Pro D2 descendent en Fédérale et ça relève tous les championnats, même au niveau amateur en-dessous. C’est solide mais, même si ça va nous préparer nous comme d’autres clubs, je pense réellement qu’il y a encore un fossé entre la Pro D2 et cette Nationale. Ça reste un challenge très excitant face à de grosses écuries et, sans faire offense à d’autres clubs, on voit à chaque match qu’il est quand même plus dur de gagner et que les émotions sont toutes autres que de mettre 60 points à une équipe sans saveur particulière. 

 

On va parler un peu de toi. Tu t’es blessé juste après le match aller contre Dax, début Octobre et tu reviens contre Dax début Février. La boucle est bouclée mais entre-temps, il y a eu 5 mois et ça a dû être très, très long pour toi ? 

 

J’ai eu une blessure à la cheville qui m’a éloigné des terrains mais il y a aussi eu deux mois sans match ce qui fait que je n’ai pas raté beaucoup de rencontres et tant mieux. Là, on voit que l’équipe est sur les bons rails, ça gaze et j’essaie d’apporter ma bonne humeur et mon expérience quand les coachs en ont besoin, tout simplement. Je pense qu’il faut se mettre en tête que les saisons sont compliquées et que nous sommes au service du collectif. Bien sûr, certains ont des objectifs personnels d’aller plus loin, de monter et pour leur avenir mais ça passe par un effort collectif de tous, que l’on soit remplaçant, titulaire ou en-dehors du groupe. Ce week-end, on a vu que l’on gagne les matchs tous ensemble donc, il faut que l’on garde cette mentalité, que l’on avance et qu’on aille chercher ce qui nous est dû depuis quelques années. 

 

https://www.aristow.com/fr/

On connaît ton attachement et ton histoire particulière avec le Sporting Club Albigeois, tu as déjà fait remonter le SCA sur une pénalité de la gagne. Faire le bis repetita, ça te trotte dans un coin de la tête ? 

 

Sincèrement, je l’avais la première année lorsque j’ai repris, que nous sommes allés à Rouen et que l’on n’a jamais eu cette pénalité de la gagne. C’est vrai que là, ça me trottait quand j’étais dans l’en-but et je me disais  » si ça se joue à ça, l’histoire pourrait être magnifique  » pour moi mais surtout pour le club et le groupe qui le méritent réellement. Là, franchement, je n’y pense pas parce-que je n’espère pas que ça se jouera sur un jeu au pied. Il faut déjà que l’on se qualifie, qu’on aille en demi-finale et qu’on gagne le match sans avoir à trembler pour pouvoir préparer la future saison et surtout, savourer ce qui nous tend les bras depuis quelques années. 

 

Un petit mot pour les supporters ? 

 

Vous me connaissez depuis longtemps, j’ai vécu beaucoup de moments ici surtout avec vous. Là, ça me fait bizarre de ne pas vous voir en tribune mais en tous cas, je vous remercie vraiment pour votre soutien. Les joueurs le sentent sur le terrain, je vous garantis que c’est important de sentir cet engouement dans la ville, derrière les écrans, de savoir le nombre de connexions. C’est super important pour nous et on espère vous apporter cette montée cette saison et on espère surtout que vous reviendrez au stade avant la fin de la saison pour qu’on puisse le partager ensemble. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

La composition du SC Albi Vs UCS

(Sous réserves de modifications)

https://youtu.be/Kq1JWAt8kAE

Retrouvez le replay de l’émission « Le #MagSport by H2G » du 12 février 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s