#Rugby – Nationale / SC Albi : Une infirmerie pleine et un joker médical en perspective.

Le Sporting Club Albigeois a repris le championnat de Nationale en ce début d’année 2021 sur les chapeaux de roues, avec 3 victoires et une défaite . Mais les rencontres face au RC Aubenas, au Stade Niçois, à Bourgoin ou encore l’USBPA ont laissé des traces physiques. Faisons donc l’état des lieux de l’infirmerie albigeoise et des perspectives qui peuvent s’en dégager.

Crédit photo Pierre Bras

Bourgoin a laissé des traces .

A ce petit jeu, le déplacement en Berjallie (J15) arrive largement en tête avec 2 joueurs out pour des périodes de longues durées (Toevalu et Veyrac absents 3/4 mois pour des blessures à l’épaule.). Tout cela s’ajoutant aux blessures musculaires de Tchapnga et Vaccaro (Aubenas / J13) ou de Boundjema (Nice / J14) qui reprendront durant le prochain bloc. Quant à Benoit Sicard, il s’est bien vu repasser sur le billard, dimanche dernier contre Bourg en Bresse (Victoire 17-16), en voyant son genou refaire des siennes. Tout compte fait, après examen, l’ailier Albigeois ne s’est pas refait une rupture des ligaments croisés, mais « seulement « , une lésion sur un ligament interne. Cette blessure le laissera absent des terrains au moins 6 semaines. On ne reverra donc le virevoltant 3/4 albigeois, qu’aux beaux jours du printemps . Seule lueur de soleil dans cette hécatombe de blessures, Arthur Castant. Le jeune talon du Sporting club Albigeois , opéré des ligaments croisés cet été, est en phase de reprise et devrait pouvoir refouler les pelouses d’ici un mois (contre Suresnes) . Tandis que Kevin Boulogne, « le dernier des mohicans de l’épopée Top14 », reprendra dès le déplacement à Dax.

La perspective d’un joker médical

Mais le SCA se retrouve dans l’obligation d’envisager un joker médical tant les blessures longues durées de Thomas Toevalu et de l’enfant du pays, Simon Veyrac sont un véritable handicap aux ambitions tarnaises (actuellement 4eme ex æquo de Nationale). Essid et Guillaume étant souvent appelés à dépanner un étage au dessus (aux côtés de Matthieu André ou de Gianni Gaillard), l’apparente profondeur du banc jaune et noire en 3eme ligne , s’est effondrée comme un château de cartes avec ses deux blessures ramenées d’Isère (défaites 16-13 a. Bourgoin).

Des dirigeants ouvert à l’idée .

Arnaud Méla et son staff ont donc ciblé un profil de 3eme ligne centre polyvalent, ayant évolué ou évoluant en Pro D2. En clair l’ex briviste ne souhaite pas un joueur d’appoint temporaire , mais bel et bien une véritable recrue qui sera être un apport qualitatif sur la durée. Le prisme de la Pro D2 et l’indéfectible ambition de monter, dictent invariablement chaque décision du club Albigeois. Les dirigeants de la cité épiscopale, après avoir eu confirmation des instances fédérales, que dorénavant, la nationale disposaient de l’option « Joker Médical » : ont directement étudié la faisabilité du dossier. Après avoir analysé leur capacité financière à absorber une élévation de la masse salariale, dans ce contexte tendu pour l’économie du sport, l’état major jaune et noir s’est dit ouvert a écouter toutes propositions raisonnables et raisonnées.

Cliquez ici pour commander

Un marché ouvert dans un contexte économique tendu.

Selon nos sources, depuis 48h, l’ancien seconde ligne international s’activerait pour sonder un marché des transferts très ouvert et où les opportunités sont légions. Entre les clubs des échelons au dessus qui dégraissent et ceux de fédérale 1 qui sont à l’arrêt prolongé, le panel de joueurs pouvant être disponibles est des plus conséquents. Une prospection qui aurait amené Arnaud Méla à sélectionner quelques profils dont celui de deux joueurs jouant en Pro D2 et de deux autres y jouant encore récemment. Un renfort hivernal qui devra être frais et dispo dès la reprise du second bloc 2021, le 13 février à Dax.

Alain Roumegoux et le Sporting Club Albigeois sont ouverts à l’opportunité d’un joker médical / Crédit photo Le #MagSport – Studio H2G.

La gestion des ressources physique, juge de paix de la nationale ?

Pour preuve du faible contingent actuel en 3eme ligne et du besoin de recrutement du SCA, Lucas Guillaume, le capitaine de l’équipe d’Espagne n’a pas été libéré par le club, pour participer au Tournoi des 6 nations B, à l’inverse du pilier carmausin Bastien Dedieu, qui lui, honorera sa 1ere sélection. La gestion des ressources physiques et humaines, ainsi qu’un certain facteur chance médical, seront-t-ils les véritables juges de paix de cette Nationale qui tente de naviguer au grès d’une pandémie ? Qui sait ? Mais une chose est sure, le Sporting Club Albigeois ne pourra pas sortir indemne sportivement d’une nouvelle hécatombe de blessés lors du prochain bloc. Le groupe étoffé albigeois permet au trio Méla/Wanin/Lalliard de voir venir, mais bien entendu, dans une certaine mesure. Dans le Tarn, comme dans toutes les autres écuries de la « Quasi Pro D3 » , ce bloc du re-start a livré un enseignement factuel : cette division en termes d’intensité et du nombres de collisions, s’approche de plus en plus des canons de la Pro D2. La première saison de ce marathon à l’accession, en outre entrecoupée de breaks sanitaires, pourrait ne pas obligatoirement consacrer au bout du bout, les 2 équipes les plus qualitatives. Mais bel et bien les plus endurantes et/ou pragmatiques. En clair, un championnat qui réserve encore sont lot de rebondissements et de péripéties.

https://esalbi.com

Article rédigé par Loïc Colombié

https://youtu.be/TJ5JJ5G6n-k

Le replay du match Albi Vs Bourg #J16 #Nationale en cliquant ci dessus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s