#Rugby – Nationale / A.Compan (Suresnes) : «Une victoire à Narbonne nous mettrait sur une route ensoleillée!»

Le manager du RC Suresnes, Alexandre Compan, nous a fait un débriefing de ce 1er bloc de nationale post re confinement, et s’est bien entendu projeté sur le périlleux déplacement à Narbonne (3eme). Lors de cette 16 eme journée de la division d’accession à la Pro D2, les altosequanais en déplacement en pays audois, vont pouvoir mesurer leur valeur, face à une équipe invaincue en 2021. Une chose est claire, en cas de victoire, Alexandre Compan et ses hommes actuellement 5ème du Championnat, se placeraient irrémédiablement en outsiders aux playoffs. Affaire à suivre ce dimanche dès 15h.

 

 

On t’avait laissé au cœur du reconfinement, où beaucoup de questions se posaient sur la Nationale, à ce moment-là, le RC Suresnes était co-leader. Entre-temps, il y a eu un format adapté pour la Nationale et un redémarrage qui n’était peut-être pas celui que tu attendais pour ton club ? 

 

Ça a été un démarrage un peu compliqué pour nous puisque nous avons connu deux défaites. Comme nous l’avons dit, c’est aussi histoire de remettre la machine en route et de retrouver des automatismes sur le terrain. La défaite à Bourg-en-Bresse paraît somme toute logique car c’est quand même l’un des cadors de la poule, on ne va pas se mentir, qui cherche à accéder à la Pro D2. Et puis, il y a eu cette défaite à la maison contre Cognac qui, aujourd’hui, reste un peu le caillou dans la chaussure puisqu’au vu de la physionomie du match, il y avait la place de pouvoir gagner. Ça reste une défaite qui, en tous cas, laissera un petit goût amer mais on va de l’avant et suite à ces deux défaites, nous avons réussi à glaner une victoire contre Aubenas le week-end dernier, ce qui était plutôt pas mal. 

 

On va revenir sur cette équipe de Cognac qui, on a l’impression, est quand même assez  » poil à gratter  » ? 

 

Cognac est une équipe très difficile à manœuvrer. Pour rappel, nous avons perdu le premier match de la saison chez eux 34 à 31 donc les scores sont sensiblement pareils mais deux fois en notre défaveur. C’est une équipe compliquée à jouer, qui a aussi ses armes et ce ne sont pas du tout des victoires usurpées. Mais en tous cas, sur ces deux physionomies de matchs, on avait la place pour espérer autre chose. 

 

Par contre, face à Aubenas, ça a quasiment été  » la ballade des gens heureux  » pour le RC Suresnes. Pourtant, quelques heures avant le match, nous avions Corentin Daguin et tout le monde, que ce soient les joueurs ou les suiveurs, s’attendaient à une grosse partie de manivelle mais que nenni ? 

 

Ce résultat, et même la physionomie, sont surprenants. Aubenas s’était déplacé la veille avec des intentions, sachant que nous étions sur deux défaites consécutives et je pense qu’ils sont arrivés avec l’intention de gagner chez nous. Ce fut un match un peu bizarre, plutôt maîtrisé de notre part, je ne sais pas si Aubenas était absent des débats ou s’ils sont passés à côté mais en tous cas, nous avions cette forme de sérénité qui fait que oui, le score est un peu lourd pour Aubenas. Au vu du match, cela reflète un match sérieux de notre part. 

 

https://www.chez-pepone.com/?gclid=EAIaIQobChMI0LGY8d-d7gIVjdnVCh2EIw8XEAAYASAAEgKdNvD_BwE

Pour faire un peu d’humour, c’est peut-être l’altitude du Mont Valérien qui les a un peu dérangés ? 

 

Pourtant, il y a un peu d’altitude en Ardèche ? Avec le Col de l’Escrinet, je pense qu’ils doivent être habitués. 

 

Oui, c’était juste un brin d’humour dans cette analyse. On va maintenant aborder le match qui s’annonce dimanche face à Narbonne, une équipe que vous avez battue chez vous à Jean Moulin et qui va vous attendre de pied ferme ? 

 

Je pense que cette victoire contre Narbonne était salvatrice pour nous puisque nous sortions aussi de deux défaites, qui étaient Cognac et Aubenas. C’est en tous cas ce qui nous a permis d’enclencher cette dynamique positive que nous avons eue derrière avec ces 4 victoires. Elle a commencé par Narbonne et du coup oui, j’imagine qu’ils auront à cœur de faire en sorte de laver cette défaite chez nous. C’est vrai que ça fait un peu bizarre de savoir que Suresnes, petit club qui vient de monter en Nationale, est sorti victorieux de ce match-là contre Narbonne que l’on connaît historiquement dans le milieu du rugby. 

 

Par contre, si a contrario Suresnes va faire un coup à Narbonne, vous vous inscririez dans les prétendants aux play-offs ? 

 

Oui, on ne va pas se mentir, c’est vrai qu’une victoire à Narbonne nous mettrait sur une route ensoleillée de ce côté-là. Nous avons effectivement cette vision-là et en tous cas, nous allons tout faire pour. On s’est bien préparé et on espère que ça nous sourira. 

 

On savait cette équipe de Narbonne un peu en difficulté avant le reconfinement. Mais, depuis la reprise de la Nationale, on a l’impression qu’ils marchent sur l’eau voire même qu’ils ont la chance des équipes en dynamique. On l’a vu contre Cognac, deux faits de jeu leur ont permis de rester dans le match et d’aller chercher une victoire qui leur a fait beaucoup de bien. C’est quand même un adversaire qui va être redoutable ce week-end ? 

 

Comme on dit souvent, généralement, quand tout va bien et qu’on met les choses dans l’ordre, la chance nous sourit. C’est ce que l’on pourrait dire pour eux au vu du dernier match et de cette victoire à la dernière minute sur un joueur de Cognac qui pète les plombs. Quand on voit le résultat contre Dax à la maison, ça a de quoi faire peur, je crois qu’ils ont gagné 48 à 10 et ils ont été au-dessus devant, sur la conquête. C’est en tous cas une équipe qui a l’air de trouver son rythme de croisière depuis cette reprise. 

 

Grosso modo, quels vont être les mots d’ordre pour ce match à Narbonne ? 

 

Je pense que ça va tout simplement être répondre à la fougue et à l’envie à mon avis démultipliée des joueurs de Narbonne de remettre la balle au centre puisqu’ayant perdu chez nous, ils auront certainement à cœur de gagner. 

 

Comme d’habitude au #MagSport, il y a la question décalée : à Suresnes, vous avez une spécificité. Tout le monde télévise les matchs mais vous êtes les seuls à avoir un commentateur / consultant de Canal + pour vous faire vivre les matchs ? 

 

C’est vrai (rires). C’est la petite touche de Suresnes aujourd’hui, Mathieu Blin qui est sur tous les fronts et qui le fait incroyablement bien. Je crois qu’il est dans son élément et qu’il rend ce service au club de Suresnes. En tous cas, nous sommes les premiers heureux de le savoir parmi nous, de le voir rendre ce service et aussi de donner un peu de joie aux gens qui suivent les matchs. Il se débrouille bien dans l’exercice. 

 

Et dans la gestion du club, vous faites également un beau duo avec Mathieu. Comme je l’ai dit l’autre jour avec lui, vous êtes un peu Tic et Tac ? 

 

On est arrivé cette année avec nos visions respectives. On se connaissait déjà depuis un petit moment puisque nous étions ensemble à la fac donc, nous nous sommes retrouvés très facilement. Nous avons un fil conducteur, on sait où on veut aller et où emmener les gens. Nous respectons tout le monde dans ce club, on fait en sorte que tout le monde puisse s’imprégner et être intégré du mieux possible sur cette vision que l’on a pour ce club. Donc aujourd’hui, ça se passe plutôt bien. 

 

Suivez en direct la rencontre Albi Vs Bourg en Bresse ce dimanche des 14h45 #J16 #Nationale en cliquant ci dessous

https://youtu.be/TJ5JJ5G6n-k

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s