#Rugby – Nationale / C.Daguin (Suresnes) : «Le confinement a cassé la bonne dynamique!»

Sur les flancs du Mont Valérien au stade Jean Moulin, pour le RC Suresnes et son buteur Corentin Daguin, l’objectif sera simple : décrocher une 1ere victoire en 2021. Après deux défaites face à Bourg et Cognac, les suresnois (6eme) vont tenter de retrouver le fil d’une dynamique automnale vertueuse, fracassée par le second confinement. Autant dire que la réception des ardéchois du RC Aubenas Vals (14 eme) revêt une importance capitale lors de cette 15 eme journée de Nationale. Entre un RCAV qui veut s’extirper de la zone rouge et des altosequanais qui souhaitent recoller au peloton de tête, la bataille risque d’être âpre. Corentin Daguin le demi d’ouverture du RCS, nous donne les clés du match.

 

 

La dernière fois que l’on t’avait eu, c’était la veille du match contre le Sporting Club Albigeois, dernier match avant le reconfinement, où tu étais au repos. il y avait eu une belle victoire suresnoise face à des Albigeois favoris sur le papier et vous aviez inversé l’ordre établi. On t’avait laissé  » en pleine bourre « , vous étiez premiers ex-aequo de Nationale et le RC Suresnes avait tous les vents en poupe ? 

 

C’est vrai que, suite à la victoire contre Albi, nous étions sur une très belle série de 4 succès consécutifs et c’était une période assez propice pour Suresnes avant le reconfinement. 

 

Il y a maintenant ce nouveau départ de la Nationale. On a l’impression que Suresnes a du mal à trouver un second souffle même s’il faut préciser que le menu était assez épais avec, entre autres, Bourg-en-Bresse ? 

 

Je ne pense pas que nous ayons du mal à trouver un second souffle. Après, forcément, deux défaites d’affilée quand tu restes sur une série de 4 victoires consécutives, ça fait toujours un peu tâche mais il y a eu cette période un peu compliquée de reconfinement mais aussi la période des fêtes donc une longue coupure. Et, comme tu le dis, quand tu reprends, tu enchaines direct avec Bourg-en-Bresse qui est un peu le cador de la poule, une grosse équipe très bien organisée et qui, dans le détail, est pour moi l’équipe la plus solide de la poule avec des ambitions affichées. On va dire que ça n’est jamais un cadeau (rires). 

 

Ce dimanche s’annonce un match qui ne sera pas non plus un cadeau. A Suresnes, vous avez un impératif de victoire surtout à domicile pour réenclencher la dynamique positive et en face, il y a une équipe d’Aubenas qui a perdu à Albi pour son match de reprise et qui a été  » punie  » la semaine dernière pour cause de Covid chez leurs adversaires. Aubenas va donc également arriver avec un objectif de victoire pour se remettre dans le bain de ce restart de la Nationale ? 

 

Impératif de victoire, c’est certain mais je ne pense pas que nous ayons une pression supplémentaire par rapport à cela puisque notre projet sera toujours de jouer, de prendre du plaisir et d’afficher ces ambitions de jeu. Bien sûr, on se doit de gagner, qui est plus est à la maison, après le faux-pas de Cognac la semaine dernière donc oui, ce sera un gros match contre une équipe d’Aubenas contre laquelle on doit se racheter par rapport au match aller où nous avions fait un non-match, certainement le match le moins abouti de notre début de saison. Nous avons surtout à cœur de nous racheter du match aller et de faire un gros match face à Aubenas, une équipe que l’on connaît valeureuse et accrocheuse. On sait qu’ils ne lâcheront rien du tout. 

 

Les Ardéchois vont sûrement vous proposer un rugby de combat et de guerriers ce dimanche à Jean Moulin ? 

 

Oui, on s’attend à ça, à un rugby assez direct, assez tranchant, fort sur la conquête, un rugby un peu de devant. Les conditions n’ont pas été simples à Paris cette semaine, le terrain est assez détrempé donc oui, ça va passer par devant et par la conquête mais on se doit de répondre là-dessus et d’être fort dans le détail et dans la rigueur. 

 

Parlons un peu de toi. Comment as-tu géré la coupure et cette mini-trêve en pleine moitié d’hiver avec ce reconfinement ? 

 

Ce n’est jamais facile de couper même si ça n’a pas vraiment été notre cas puisque nous nous sommes entraînés sur Novembre et sur la première partie de Décembre. Il y a ensuite eu ces 10 / 12 jours de coupure pour les fêtes et effectivement, c’est dur de ne pas être tenté par le foie gras, les fruits de mer et le saumon (rires). En plus de cela, j’ai fêté mes 30 ans le 22 Décembre donc, j’ai eu quelques jours où je suis resté à table. Mais de toute façon, on se devait de vite rebondir avec ce premier match à Bourg et ce premier bloc de 6 matchs qui va s’enchaîner. 

 

Je parlais plutôt de coupure de compétition parce-que, certes, les entraînements, c’est bien mais ça n’est que l’apéritif ? 

 

La coupure de compétition n’a vraiment pas été évidente surtout que, comme tu l’as dit, on sortait de 4 victoires consécutives avant l’annonce du confinement. On allait recevoir Tarbes et, potentiellement, pouvoir être sur une bonne dynamique. Et là, on stoppe tout avec une reprise à l’extérieur à Bourg, à huis-clos et même si à Suresnes, ça n’est pas le stade le plus comble, ça nous fait aussi bizarre de ne pas jouer devant nos supporters, nos familles et tous ceux qui sont derrière le club. Là-dessus, c’est vrai que c’est particulier et, personnellement, je trouve ça assez compliqué. 

 

Cliquez ici pour commander

Lorsque nous, les suiveurs, parlons d’un coup d’arrêt psychologique pour Suresnes suite au reconfinement, ce n’est pas en faire trop ? 

 

Je ne pense pas que ce soit un coup d’arrêt psychologique parce-que tous les clubs sont dans le même cas et nous ne sommes bien sûr pas les seuls. Il faut juste se dire qu’on doit s’y remettre très sérieusement, faire preuve de plus de rigueur et de détails parce-que la poule de Nationale est très, très homogène et que c’est là-dessus que ça va se jouer. Chaque match peut se jouer sur les erreurs de l’adversaire ou sur des détails et du coup, je crois vraiment qu’il faut se remettre dedans mais non, on ne peut pas parler d’un coup d’arrêt psychologique. On va plutôt dire que le confinement a cassé la bonne dynamique mais on ne va pas se chercher des excuses avec un confinement qui est valable pour tous. 

 

Cependant, tu en conviendras avec moi, le niveau s’est encore resserré. Des équipes qui avaient un peu loupé leur départ, comme Narbonne, sont revenues dans le jeu et ça donne encore plus d’adversité. Ce championnat va être encore plus haletant ? 

 

Par contre, je pense que le confinement a permis à certaines équipes comme Narbonne, Albi, peut-être Bourgoin, Cognac, des équipes qui avaient des coupures avec le Covid ce qui ne permettait jamais de trouver une bonne dynamique dans un groupe ou dans l’enchaînement des matchs, de bien retravailler et de se retrouver. Là, l’enchaînement des matchs peut vraiment leur être favorable donc c’est vrai que pour ces équipes-là, il y a peut-être eu un effet un peu plus positif. Nous étions une des seules équipes à ne pas avoir eu de match annulé pour Covid et ça s’est senti dans la bonne dynamique. A la fin, nous avions joué nos 6 matchs et enchaîné 4 victoires consécutives et ça s’est ressenti donc, peut-être que pour certaines équipes, le confinement a été un peu plus bénéfique pour casser des mauvaises spirales. 

 

 

Quel est l’objectif comptable pour la fin de ce bloc ? Où voulez-vous en être la semaine prochaine ? 

 

On va prendre les matchs un par un, on a vraiment le regard fixé sur Aubenas dans un premier temps. La semaine d’après sera à Narbonne et ce sera une autre paire de manches donc là, c’est focus sur Aubenas avant de se tourner sur Narbonne. Il y aura ensuite un week-end off puis réception de Blagnac et déplacement à Dijon pour la fin du bloc, qui seront deux matchs très importants pour voir comment on pourra se regarder sur la fin de saison. Mais, en attendant, vraiment, focus sur Aubenas. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s