#Rugby – Nationale / J.Wanin (Albi) : «Partager l’émotion positive qu’a procuré cette victoire!»

Les abeilles jaunes et noires ont fait chuter le stade niçois (21-19), la seule équipe encore invaincue jusqu’à ce dimanche, dans cette division Nationale . Pour Jeremy Wanin, cette victoire arrachée avec force d’abnégation et bravoure pourrait devenir le ciment des prochains défis albigeois. Le coach des lignes arrières qui voit son équipe remonter à la 4eme place ex æquo, peut d’ores et déjà se projeter vers le déplacement à Bourgoin ce week-end. Après cette seconde victoire d’affilée où les albigeois ont fait preuve d’organisation et de maturité dans la gestion de leur match, les hommes du trio Méla/Wanin/Lalliard, seront samedi à 18h30, dans la mythique antre de Rajon, en quête d’un premier succès à l’extérieur.

Jérémy Wanin cette victoire du Sporting Club Albigeois 21 à 19 face au Stade Niçois, qui fait un bien immense au SCA. C’est un grand message qui a été envoyé à l’ensemble de la Nationale en faisant chuter le leader qui était jusque-là invaincu ? 

 

L’affiche était belle et attrayante puisque c’était le premier invaincu qui se déplaçait à Albi, Albi qui était une équipe qui avait quand même affiché ses ambitions de monter en Pro D2. Le choc a tenu ses promesses avec un match très serré malgré les conditions climatiques, il fallait s’adapter au vent. Il y a eu un score serré à la mi-temps et un score serré à la fin du match, c’est bien d’avoir basculé du bon côté en fin de match pour remporter cette victoire face à une grosse équipe de Nice qui avait fait le déplacement avec de grosses intentions. 

 

Tu parles des intentions de Nice et on l’a vu dès l’entrée de jeu. Ils viennent dans votre camp à la 1ère minute, ils essaient de mettre beaucoup d’intensité et de venir mettre un peu un coup de massue sur le Sporting Club Albigeois ? 

 

Il y a quand même eu des collisions qui ont été très relevées, à haut niveau d’intensité. On pouvait le voir du bord de la touche mais les joueurs l’ont senti sur le terrain. On était sur un match à très haute intensité, proche peut-être des matchs de professionnels en Pro D2. Il me semble que nous avons eu beaucoup de fébrilité en début de match, sûrement due à la pression que Nice a mis sur nous et d’entrée, on s’est fait acculer dans notre camp et Nice a même pris des pénaltouches pour nous garder vraiment sous pression et on a eu du mal à rentrer dans ce match. On a donné beaucoup de munitions à Nice qui s’en est très bien nourri puisqu’ils ont réussi à être collés au score à la mi-temps et heureusement, grâce à un essai, on a réussi à être devant à la mi-temps de deux petits points. 

 

Comme la semaine dernière, on a vu que la profondeur de banc et le money-time vous ont permis d’arriver à prendre l’ascendant entre la 50e et la 60e. Cela fait deux fois, c’est une marque de fabrique du Sporting ? 

 

Je ne sais pas. Ce qui est clair, c’est qu’il va falloir que l’on travaille nos débuts de match et nos entames de match pour avoir beaucoup plus de confiance et sortir du camp beaucoup plus proprement. Entre la 50e et la 60e, l’ampleur du groupe commence à être prise, nous commencions, nous, maintenant, à mettre Nice sous pression, à jouer dans leur camp, à marquer un essai et à prendre l’avantage au score. Et, sur une contre-attaque de Nice alors que nous avions le ballon, ils ont réussi à traverser le terrain avec des joueurs de qualité comme ils peuvent en avoir et à marquer un essai transformé par Matty James qui les fait revenir et même passer devant à ce moment-là. Cette petite erreur-là, alors que nous étions en train de mettre la main sur le match, nous fait craquer à ce moment-là pour se remettre sous pression. Heureusement, on pourra souligner la force de caractère de l’équipe pour revenir dans le camp adverse et décrocher une pénalité sur un ballon porté, la convertir et surtout, sur les quatre dernières minutes, avoir une discipline que je pense infaillible pour garder ce score. Je veux féliciter les joueurs pour le caractère qu’ils ont eu, ça n’a pas été parfait cet après-midi mais par contre, il y a eu du caractère. Les joueurs se sont créés ensemble des émotions positives, ont pu partager ça à la fin du match et peut-être le faire partager par l’intermédiaire de la diffusion du match aux supporters albigeois. C’est de bon augure pour la suite de l’aventure. 

 

Chez Pepone Albi Pizza

Pendant le match, on est allé prendre une réaction de David Bolgashvili. En début de seconde mi-temps, il m’a dit  » ce match se gagnera à la solidarité, d’un côté ou de l’autre « . Ça va dans ton sens, ton équipe a fait preuve d’une grande solidarité surtout dans les 5 dernières minutes où ils ont mis les barbelés ? 

 

 Franchement, je reparle du caractère mais c’est ce que ça a été. On a été discipliné, Nice est allé chercher cette pénalité pour repasser devant. On avait vraiment une très belle équipe de Nice en face, je tiens à le souligner, très costaud, très organisée. Tout n’a pas été parfait, on a beaucoup de choses à rectifier notamment sur ce début de match où on a le vent et que l’on a été un point en difficulté. Mais on fera le point très rapidement pour améliorer nos points faibles stratégiquement, techniquement, ces petits en-avants, ces petites pénalités. Ce qui était important dimanche soir, c’était de partager l’émotion positive qu’a procuré cette victoire face au leader de la poule qui était invaincu jusqu’à présent. 

 

Le prochain match est face à Bourgoin, en déplacement. Pour l’instant, le Sporting se déplace bien mais n’a pas encore réussi à accrocher une victoire. Ça va être un objectif pour marquer un peu les esprits en disant  » le Sporting est capable d’aller gagner à l’extérieur « . D’ailleurs, en cas de victoire en déplacement, le SCA passerait devant au classement britannique ? 

 

C’est vraiment quelque chose d’attrayant dans cette Nationale, tu fais un gros match le dimanche puis tu te déplaces à Bourgoin, encore chez un gros avec des conditions météo qui vont, à priori, être compliquées. C’est une équipe qui vient d’aller mettre un score assez flatteur à l’extérieur en prenant un bonus offensif donc, ils vont nous attendre de pied ferme. Et derrière, la semaine d’après, tu reçois Bourg-en-Bresse, actuellement leader de la poule. Donc, c’est le côté attrayant de la poule, il va falloir préparer de la meilleure des manières ce match à Bourgoin, on ne doit pas se relâcher sur ce championnat marathon. 

 

Beaucoup de souffrance et de labeur pendant 80 minutes et au bout, un grand bonheur partagé par le Sporting Club Albigeois ? 

 

Ça fait du bien. Franchement, on se paye un peu du travail que l’on fait toute la semaine, du travail que l’on a fait pendant la trêve Covid et je dirai même de celui que l’on fait depuis plusieurs saisons avec ce groupe de joueurs. C’est pour se procurer des émotions comme cela que l’on travaille la semaine et qu’on prend plaisir à faire ça ensemble. Donc, il faut être capable de partager, ne pas s’emballer parce-que, je le répète, tout n’était pas parfait. Du côté de Nice, ils ont aussi leur buteur qui ne convertit pas quelques pénalités qui auraient pu faire basculer le match dans l’autre sens. C’était un match serré, les garçons ont su aller se le chercher et c’est là le principal parce-que ce n’était pas le tournant de la saison mais c’était un match très important dans le bloc avant ce déplacement à Bourgoin. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/rxI5CutLQjE

Le replay de SCA Vs Nice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s