#Rugby – Covid19 / La Nationale et la Fed1 vont elles continuer ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron, va annoncer des mesures de durcissement des restrictions dues au contexte sanitaire lié à la Covid19. Le rugby français hexagonal et amateur va durement être impacté, car selon nos sources auprès de la Fédération Française de Rugby, d’ores et déjà , les divisions fédérales 2 et 3 verront les championnats suspendus, jusqu’à début janvier et les playoffs rabotés voire totalement supprimés. Mais les débats et les arbitrages concernant la fédérale 1 et la nouvelle division nationale ne sont pas encore définitivement actés, même si de fortes tendances se dessinent. Éclairage sur ce nouveau tournant sanitaire et organisationnel du Rugby français .

Crédit photo Anaïs RMR

La Nationale sauvée du confinement ?

Concernant le championnat d’élite du rugby fédéral, la Nationale, une tendance très forte se dégage, voire même une volonté intangible, se ressent de la part des instances : faire perdurer la compétition tant que la possibilité subsistera. L’éventualité d’étendre le championnat jusqu’à juillet, est même envisagée, tant la FFR souhaite pouvoir présenter des accédants crédibles à la Pro D2, et envoyer un message fort : la Nationale est une réussite et il n’y aura pas de seconde rupture entre le rugby made in LNR et le rugby fédéral.

Crédit photo Pierre Bras

Une volonté fédérale.

Selon nos sources, à l’issue du Bureau Fédéral extraordinaire de ce mardi, la tendance, en attendant l’aiguillage des annonces du Président de la République, serait de faire continuer le championnat malgré le re confinement. Mais de nombreuses précisions sont attendues, comme par exemple l’encadrement sanitaire nécessaire autour des rencontres, ou encore les procédures dérogatoires pour que les joueurs et les Staffs puissent venir s’entraîner.

Tests obligatoires, allongement du calendrier ?

Il est fort probable aussi que ce championnat Pro-Semi Pro ne dépendant pas de la LNR, mais considéré comme sport de haut niveau, soit assujetti aux mêmes protocoles sanitaires que les clubs de Pro D2 et Top 14. Dans ce cas, le ou les clubs qui font du « testing ciblé » ou du « no testing » , vont vite devoir se mettre au diapason. Concernant les problématiques calendaires, la possibilité d’étendre les compétitions jusqu’à mi/fin juillet étant bien plus aisée pour la FFR, que la modification du format de la compétition (assujettie à un vote des clubs ) , la première hypothèse tient grandement la corde en l’état des choses.

Suppression de la finale de Nationale ?

Bien entendu, les matchs se dérouleraient à huis clos pendant les 4 semaines de re-confinement, et les accrédités seraient obligés de suivre un protocole sanitaire strict. Un seul cas soucie la Fédération, Bourgoin qui, avec 4 matchs reportés en 7 journées, truste la 1ere place de la catégorie, dont le cas pourrait amener à l’application d’une péréquation sur une partie de ses matchs en retards. Une seule variable d’ajustement est envisagée actuellement du côté de Marcoussis, la suppression de la finale de Nationale, qui ne détermine que le champion et non les accédants au Pro D2, qui eux décrochent leurs billets en 1/2 finale.

Fédérale 1, des présidents résignés !

Concernant la fédérale 1, la volonté des instances est la même : tenter de l’amener jusqu’au bout. Mais la sociologie de cette division brassant semi-Pro et semi amateur , amène les dirigeants de ce rugby des provinces de France , à se questionner. Selon les derniers échos entendus dans le microcosme fédéral, les hauts dirigeants sonderaient de façon informelle les présidents de Fed1, et les retours seraient plutôt enclins à demander une suspension temporaire du championnat, car beaucoup de présidents (si le droit leur en était donné) n’imaginent pas jouer avec des protocoles sanitaires très stricts et sans spectateur. Car à l’image du président de Pamiers, Jean Philippe Sannac, beaucoup de clubs de fédérale 1, sans recette, ne pourront aller au delà du début de l’hiver à la rigueur du printemps prochain . Là aussi l’allongement du calendrier jusqu’à des périodes estivales sera une absolue pour pouvoir finir la saison.

Un bureau federal d’urgence ce soir !

En clair, pour résumer, la fédérale 1 penche pour une suspension temporaire jusqu’à janvier, la fédérale 2 et 3 aussi, tout en voyant leurs playoffs très sûrement supprimés pour ces 2 dernières, mais les montées et descentes maintenues. Tandis que la Nationale s’accroche à son « statut » ambiguë de championnat pro n’étant pas sous l’égide de la LNR, qui ne tient qu’à un fil, celui de l’interprétation des pouvoirs publics. Tout cela reste suspendu bien entendu, aux déclarations d’Emmanuel Macron à 20h, ainsi qu’aux directives du Ministère des Sports qui en suivront. Une chose est sûre: Bernard Laporte et son équipe ont prévu un Bureau Fédéral Extraordinaire, ce jeudi matin, juste après l’allocution du Chef de l’État , et le président de France Rugby devrait lui aussi, décliner dans les heures qui suivent la nouvelle feuille de route du rugby fédéral.

Article rédigé par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-27-ocotbre-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 27 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s