#Rugby – Nationale / Le SCA en mode Touriste.

Suresnes, accueillait pour le compte de 6ème journée de Nationale, le SCA venu dans les Hauts de Seine pour tenter de ramener des points, dans l’optique d’une remontada au classement, le tout à cause d’un calendrier tronqué notamment par deux matches reportés côté Albigeois, et à contrario le plein pour les Suresnois 5/5 avec deux défaites et trois victoires série en cours.

L’affiche était attendue côté Francilien

Comme prévu, les Verts et Noirs après une minute de silence consacrée à Samuel PATY, dominaient territorialement et logiquement. Une première pénalité « tentable » des 50 mètres était manquée, par Vincent Mallet (passé par Albi).

Une minute plus tard, Caminati ajustait la mire pour ouvrir le score, sur la première incursion dans le camp local (13ème 0-3). Alors que l’on pensait que nos jaunes et noirs, après avoir laissé passer l’orage, s’étaient mis sur les bons rails, malgré une nouvelle perte de ballon et une pénalité à 30m, que Vincent Mallet ratait une nouvelle fois (15ème).

Suresnes accentuait sa pression et allait chercher une pénal-touche, les Tarnais volaient le ballon et se dégageaient, à la retombée l’arrière suresnois était plaqué un peu haut par Alfie Mafi, qui payait (Carton jaune) pour une première faute de Vaisinubu quelques minutes avant.

La mêlée albigeoise était chahutée depuis le début de la rencontre et l’arbitre sanctionnait les Albigeois, soupçonnant ces derniers de faire tourner l’édifice (20ème). Enfin à la 27ème, le referee prenait ses responsabilités et envoyait N’Diaye côté Suresnois et Chocou côté Albigeois se reposer 10 minutes.

Deux minutes plus tard et la rentrée de Dimitri Tchapnga, Albi dominait enfin les débats en mêlée fermée et obtenait une pénalité. Caminati trouvait une jolie touche à 5 mètres de la ligne, Arnaud Feltrin choisissait le premier bloc de saut avec Gianni Gaillard, mais Amar Sy (et pas Omar), privait le seconde ligne Albigeois d’une occasion d’essai au prix d’un numéro d’équilibriste.

Comme on sentait les visiteurs enfin dans le match, Simon Parkdhaty nous gratifiait d’une percée de 30m dont il a le secret, malheureusement il perdait une fois de plus le ballon sur en-avant (35ème). Albi concrétisait sa légère embellie des 30m légèrement excentré sur la droite (0-6 37ème).

Sur le renvoi, le ballon était perdu par les Albigeois , Suresnes tentait un petit côté mais sur le ruck , le pilier remplaçant Marius Brenini se blessait gravement au genou. S’ensuivaient de longues minutes de latence, le temps d’évacuer sur civière le brave suresnois. Vincent Mallet ouvrait son compteur(3-6 39ème).

Réponse du berger à la bergère, Albi récupérait le ballon sur le renvoi à la faveur d’un mêlée souveraine (3-9 mi-temps) par la botte de Caminati.

Les Albigeois sur le terrain à la mi-temps Crédit photos Didier Revellat

La seconde mi-temps débutait comme la première, à savoir des locaux ultra motivés, bien décidés à contrer l’ogre Albigeois, l’artilleur suresnois trouvait le centre des poteaux à la 43ème des 22m à gauche (6-9).

Sur une énième faute tarnaise, Jean-Jacques Gymaël quittait ses copains à la 49ème quelques secondes après son entrée en jeu .

54ème minute et premier tournant du match, Suresnes joue une pénal-touche à 5m de la ligne d’Albi, l’alignement visiteur fait le job et contre la munition, las un mauvais rebond (nous confiera plus tard le capitaine Albigeois Gianni Gaillard) permettra à son homologue Amar Sy de récupérer le cuir et d’aplatir en terre promise (11-9 transformation ratée).

64ème, alors que les Tarnais tentaient de revenir dans le camp altoséquanais, une redoublée au « ralenti » de Jeremy Russell était interceptée par le centre Proult, qui passait la surmultipliée, pour résister aux retours de Vaisinubu Doan et Decrop; aplatissait au milieu des perches, Mallet transformait (18-9 65ème).

Une autre action locale était avortée pour une mauvaise passe alors que le troisième essai leur tendait les bras.

Amar Sy le capitaine de Suresnes guidant ses troupes / Crédit photo Ludo Benala / Le #MagSport

Cinq minutes avant le coup de sifflet final, Albi obtenait une pénal-touche, magnifique fond de touche pour Vincent Calas, qui volleyait le ballon pour Louis Decrop finissant le travail. Jéremy Russell transformait et Albi restait en vie 18-16.

Les dernières minutes seront très palpitantes mais les Suresnois contiendront les Albigeois dans leur camp, les obligeant à des relances hasardeuses qui n’aboutiront pas. Seul un en-avant détecté par l’arbitre central, et non par le juge de touche bien mieux placé, aurait pu trouver une issue favorable pour les visiteurs.

Et maintenant ? est-ce que les Albigeois avaient inconsciemment gagné le match avant de le jouer, auquel cas ce serait une faute professionnelle. Simple baisse de régime due aux péripéties du virus? Les gars de la Préfecture n’ont pas joué collectivement comme ils savent le faire (20 premières minutes contre Dax) et c’était une des clés du match.En attendant et comme le soulignait Gianni , il faudra monter autre chose dans l’Aude pour tenir le rang de favori qui a été annoncé en début de saison et qui doit être assumé et démontré sur tous les terrains de France.

En tout cas , ce qui est certain et de l’avis unanime de notre rédaction, les Suresnois ont montré beaucoup plus d’envie et de détermination que leurs hôtes, mettant les ingrédients nécessaires dans un match de Rugby. Une recette simple, tout donner pour ne pas subir jusqu’au bout des crampes, et surtout s’en tenant et respectant leur projet de jeu (dixit leur Capitaine) prôné par leur staff. Ce club encore en Fédérale 2 voici quatre ans, et venant gouter à la Nationale auprès de clubs plus huppés, cultive un esprit « maison » tout en se structurant petit à petit, additionnant les compétences d’Alexandre Compan, Pierre Rabadan et Mathieu Blin. Ce dernier en est la quintessence, en Directeur Général qui n’hésite pas à troquer sa chemise pour donner un coup de main à la buvette, servant à tour de bras le breuvage adoré par les amateurs de troisième mi-temps. L’esprit rugby comme on l’aime.

Didier Revellat

Fiche technique

Évolution du score: 0-3 , 0-6, 3-6 , 3-9 (mi-temps); 6-9, 11-9, 18-9, 18-16.

Pour Suresnes: 2 essais de Amar Sy (54) et Proult (64), 1 transformation (65) et deux pénalités (39 et 43) Vincent Mallet Carton Jaune N’Diaye (27)

Pour Albi: 1 essai Louis Decrop (74), 1 transformation Jéremy Russell (75) et trois pénalités (13, 37 40) Caminati. Cartons Jaunes : Mafi (17) Chocou (27) Jean-Jacques (49)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s