#Football – D2F / Schepers (RC Lens) : « L’objectif ? Un maintien rapide puis finir le plus haut possible »

Le #MagSport est allé à la rencontre de l’une des joueuses les plus expérimentées de la D2 Féminine : Marie Schepers. Cette Nordiste pur jus, passée par Hénin-Beaumont, Arras et maintenant à Lens compte plus de 150 matchs au niveau national, des sélections en Equipe de France B. Pièce maîtresse de l’entrejeu lensois, elle apporte toute son envie et son expérience à cette équipe pleine d’ambition. Retour avec elle sur son parcours, son quotidien, le début de saison du RCL et la préparation du match face à Vendenheim. Rencontre.

Marie, revenons sur ton parcours. Native de Lille, tu as évolué très longtemps sous les couleurs d’Hénin-Beaumont puis tu t’es engagée avec Arras et aujourd’hui le RC Lens. Est-ce que tu as hésité à l’intersaison à poursuivre l’aventure sous les couleurs lensoises ?
Non je n’ai pas hésité une seconde à poursuivre l’aventure, bien au contraire, pouvoir porter le maillot du Racing est une fierté et une formidable opportunité, pouvoir évoluer dans de meilleures conditions dans une structure professionnelle comme celle-ci est une chance pour nous toutes.

Est-ce que tu peux nous ton ressenti en tant que joueuse, comment as-tu vécu cette période de transition et finalement le transfert définitif des droits sportifs d’Arras à Lens ? Comment vous avez été accompagné par les dirigeants ? Ça devait un moment particulier pour vous…
Je l’ai surtout vécu avec beaucoup d’impatience car le projet était en discussion depuis longtemps, il a souvent été reporté, ensuite il y a eu le confinement qui a retardé le transfert donc c’est vrai que la période d’attente a été longue avec toujours une petite crainte que ça ne se fasse pas mais une fois que le transfert ait été acté ça a été un soulagement, et j’avais hâte de voir le projet prendre forme et de commencer cette nouvelle aventure.

Aujourd’hui, quelles sont les principales différences, au quotidien entre cette saison sous les couleurs lensoises et l’an passé avec Arras ? On sait que le budget a été doublé par rapport à l’an passé. Comment ça se ressent au quotidien ?
Les principales différences sont tout d’abord dans la structure dans laquelle on s’entraine, on dispose des installations de la gaillette c’est vraiment un luxe pour nous de pouvoir y être, surtout après avoir connu des conditions d’entrainements difficiles ces dernières années. Ensuite le rythme des entrainements a augmenté, on s’entraine 4 à 6 fois par semaine contre 2 ou 3 les années précédentes, on a un suivi médical plus abouti avec un médecin, un kiné mais aussi une psychologue, on est aussi mieux équipées. Le maximum est fait pour que l’on se sente bien. L’augmentation du budget a également permis de recruter et donc d’améliorer la qualité de l’effectif.

« Ce rythme de vie ne laisse juste pas de temps pour la vie personnelle »

Parle-nous de ton rôle au sein du RC Lens car tu n’es pas qu’une joueuse importante du XI de Sarah M’Barek, tu es également une pièce maitresse au sein de l’équipe administrative du club. Est-ce que tu peux nous parler de tes missions et surtout comment tu procèdes pour trouver ton équilibre entre ces deux rôles importants ?
Mes missions sont assez larges donc les journées sont très variées. Je m’occupe de toutes les missions administratives de la section féminine, de la coordination entre la section et les différents services du Racing (sponsoring, intendance, comptabilité, communication, ressources humaines…). Cela passe aussi par l’organisation des déplacements (hôtels, transports, restauration), des matchs à domicile (billetterie, buvette, collation), le secrétariat général (formation éducateur, planning terrain, feuille de match, licences) puis la liaison avec les clubs adverses, les arbitres, délégué de terrain.
L’équilibre a été un peu difficile à trouver au début car il y avait énormément de travail avec le transfert des droits, avec Sarah il a fallu tout mettre en place et ceci le plus rapidement possible. Accumulé à la préparation de début de saison qui est toujours l’une des périodes les plus intenses, c’était assez difficile physiquement et psychologiquement d’allier les deux. Mais désormais les choses sont en place, la balance s’équilibre, ce qui me permet d’avoir un rythme plus confortable. Mais à l’image des autres joueuses qui travaillent, je travaille toute la journée et je m’entraine le soir, le fait d’être sur place du matin au soir me permet d’accumuler un peu moins de fatigue dans les transports. Ce rythme de vie ne laisse juste pas de temps pour la vie personnelle.

Marie SCHEPERS, l’expérimentée milieu de terrain lensoise face au FC Nantes
© Jean-Luc MARTINET

Revenons au terrain, le choix a été de ne pas modifier totalement l’effectif d’Arras mais des ajustements ont été réalisé avec les arrivées notamment de Traoré et Gavory. Quels ont été les objectifs fixés pour cette saison ?
Les objectifs fixés sont déjà un maintien rapide puis de finir le plus haut possible avec idéalement un podium en fin de saison.

Sur le plan comptable, vous avez engrangé 2 points en 3 matchs. Toi qui est une joueuse expérimentée, qu’est-ce qui vous manque actuellement pour empocher cette première victoire ?
Je dirai qu’actuellement il nous manque un peu d’efficacité offensive, on se crée pas mal de situations mais on manque d’efficacité dans le dernier geste, on est pas encore assez tueur mais ça va venir et quand la machine sera en route je suis persuadée qu’on fera de très belles choses.

« On a une grosse marge de progression »

Si on revient sur le dernier match, face à Saint-Maur, vous avez su prendre le score avant de voir la VGA égaliser. Vous avez surtout manqué de réalisme et ce point avait un goût de défaite. Là où on peut voir beaucoup de frustrations, on peut également trouver des motifs de satisfaction avec une équipe lensoise dominatrice et qui a montré qu’elle avait largement les capacités de rivaliser dans cette D2. Comment tu l’analyses ?
Je l’analyse de la même manière que vous, le point positif c’est justement que l’on se crée ces occasions, que l’on a été plutôt intéressante dans le jeu, dans l’animation défensive et offensive que ce soit contre Nantes, Metz ou Saint Maur il y a chaque fois des choses positives à ressortir. Maintenant contre Saint Maur, le fait de ne pas réussir à marquer nous empêche de concrétiser notre domination, et de nous mettre à l’abri ce qui nous expose aussi défensivement. On avait quand même fini par marquer mais malheureusement on n’a pas su garder le score, c’est que l’on a encore du travail. Je sais que l’on a aussi une grosse marge de progression, qu’on a un groupe de qualité, je suis donc persuadée que nos efforts vont finir par payer.

En revanche Dimanche, vous vous déplacez à Vendenheim, une équipe qui va lutter pour garder sa place en D2 à l’issue de cet exercice 2020-2021, à quel type de rencontre tu t’attends et surtout, à ton sens, quelles vont être les clés du match ?
Je m’attends à une rencontre rugueuse, pleine d’engagement comme c’est souvent le cas à Vendenheim. Les clés du match vont être de continuer à faire ce qu’on fait depuis le début de saison, d’être solide défensivement, organisé avec de la réussite offensive en plus. De continuer à croire en nous, et de s’appuyer sur ce que l’on fait bien pour provoquer cette réussite qui nous a un peu échappé sur les premières rencontres.

Pour terminer, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour cette saison, sur le plan personnel, collectif, professionnel et sportif ?
Cette saison individuellement c’est de faire une saison pleine sans blessure et d’être la plus performante possible, collectivement c’est de faire de bons résultats, de finir le plus haut possible au classement tout en ayant une bonne vie de groupe. Professionnellement c’est de continuer à m’épanouir dans ce que je fais. Sur le plan personnel, c’est que tous ces éléments soient réunis et que ma famille et mes proches se portent bien.

Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s