#Rugby – Nationale / D.Bolgashvili (Nice) : «Jouer à Tarbes, ça n’est jamais facile.»

David Bolgashvili, l’entraîneur du Stade Niçois est revenu au micro de notre consultant Didier Revellat, sur ce Nice – Albi qui a vu son équipe à deux doigts de faire chuter le 1er national de la saison passée. Mais pour « Bolga » il était déjà temps de se projeter vers une autre écurie occitane, les bigourdans du Stado Tarbes Pyrénées qu’ils affronteront ce samedi à 18h30. En clair, les azuréens vogueront vers cette seconde journée de nationale, avec humilité face à ce bastion du rugby hexagonal, mais avec un appétit certain.

David, du haut des tribunes, on vous a un peu entendu crier en première mi-temps, surtout pour les choix touches / mêlées ? 

 

Oui, parce-que je pense que stratégiquement, au début du match, on a un peu déjoué. On a fait des mauvais choix, enfin, ça s’est avéré mauvais à la fin (rires). C’est ce que je craignais mais on a eu des temps forts pendant le match qu’on n’a pas pu concrétiser aussi bien en première mi-temps qu’en seconde, quand on rate 4 pénaltouches. On a quand même réussi à retourner un peu la situation mais malheureusement à la fin, encore à cause de ces petites fautes et maladresses, on a eu une pénalité contre nous avec une pénaltouche et un essai. C’est beaucoup, beaucoup de frustration quand même par rapport au fait qu’à la 82e minute, on était gagnants, contre Albi, je pense que ce n’était pas mal. Maintenant, c’est comme ça, on va se remettre un peu plus au boulot avec un peu plus de conscience sur le fait qu’on ne peut pas gagner des matches contre des équipes de ce niveau en tombant 10 ballons et en perdant 5 touches. 

 

En fait, vous étiez  » si près si loin  » de cette victoire. Malgré cela, vous avez dominé territorialement, vous avez joué à 5m par trois fois en première mi-temps. Pas assez de réalisme ni de pragmatisme, ça aussi, ça a manqué aujourd’hui mais vous allez régler la mire ? 

 

Je l’espère beaucoup ! Il va aussi y avoir des joueurs qui vont rentrer parce qu’aujourd’hui, nous avions deux 2es lignes absents, un 3e ligne aérien aussi. Petit à petit, quand ils vont rentrer, ça va nous faciliter un peu la tâche et, globalement, avec du travail, je pense que nous serons un peu meilleurs et ça sera positif. 

 

Toutes ces recrues au début du match, est-ce que ce n’était pas un pari ? C’était voulu ou peut-être dû aux absences dont vous venez de parler ? Mais sept recrues titulaires sur 15 en début de match, 11 sur 23 sur la feuille, ça fait peut-être un peu beaucoup pour l’amalgame ? 

 

C’est beaucoup mais, à un moment donné, si on a recruté ces joueurs-là, il faut qu’ils jouent et qu’ils se la fassent. Si on commence à les faire jouer en milieu de saison, ils ne seront pas prêts et on va dire qu’on va retarder notre progression. Nous sommes une équipe encore jeune, en formation comme le club, nous préparons les grandes échéances, je ne dirai pas lesquelles aujourd’hui parce qu’il faut être un peu humble. Je pense qu’aujourd’hui, il y a des équipes un peu plus fortes que nous dans la poule mais, nous allons titiller tout le monde. 

 

Pacôme Goujon disait  » la saison va se jouer à l’extérieur. Quelles vont être vos ambitions pour votre déplacement à Tarbes ? 

 

A Tarbes, nous allons essayer de faire au mieux. On ne connait pas donc, je ne peux pas vous dire aujourd’hui ce que ça va donner. 

 

Ils sont comme vous, ils ont fait un gros turn-over au niveau du recrutement

 

Voilà et je pense que jouer à Tarbes, ça n’est jamais facile. Depuis que je connais le rugby en France, j’entends que ce n’est jamais facile. On y a joué il y a deux ans et c’était très difficile, ils ont une très belle équipe donc, on s’attend encore à un gros match de rugby là-bas. Mais, si on met cet engagement avec moins de fautes stratégiques et techniques, je pense qu’on pourra prétendre à quelque chose. 

 

Tout le staff albigeois et la trentaine de supporters s’accordent à dire que ce sont deux points de pris pour le Sporting Club Albigeois. Il n’y en a pas beaucoup qui vont venir prendre des points ici, vous voulez en faire une place forte ? 

 

J’espère et je suis d’accord avec tous les supporters albigeois (rires). Il faut que l’on se batte pour cela, maintenant, le championnat est long mais on ne laissera personne se faire un chemin facilement aux Arboras. 

Propos recueillis par Didier Revellat

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-15-sept-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw d’Alain Piguet lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges » du 15 septembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s