#D2F / Vendenheim-Strasbourg : Le RCSA s’offre le derby

Ce dimanche après-midi, sur leur Waldeck, les Fédinoises ont enchaîné une deuxième défaite de rang (1-2). Après cette nouvelle déconvenue subie dans le cadre de la 2ème journée de D2 Féminine, le FCV va devoir rebondir rapidement. De l’autre côté, le RC Strasbourg lance idéalement sa saison avec cette victoire dans le derby alsacien.

Conditions idéales pour ce derby et devant un Waldeck bien garni par les spectateurs Fédinois et les supporters Strasbourgeois. Opposition de style également entre le 4-4-2 en losange de Nicolas Both (Vendenheim) et le 5-3-2 de Vincent Nogueira (Strasbourg). Dans cette entame de match, Vendenheim prend le dessus sur son adversaire. Maîtrisant le ballon mais sans se créer de réelles occasions, l’activité de Bitterlin dans le coeur du jeu et de Lachaume sur la pointe de l’attaque pose des soucis à l’arrière-garde strasbourgeoises. Logiquement, à la 20ème minute, Venden’ prend l’avantage. Sur un coup franc excentré parfaitement tiré, comme bon nombre des coups de pieds arrêtés fédinois, Bitterlin vient couper la trajectoire au premier poteau d’un coup de tête salvateur et ne laisse aucune chance à Sieber (1-0, 20ème). Poteau rentrant, 1-0. Une situation qui aura pour conséquence de faire enrager le coach Nogueira suite à la passivité de ses joueuses mais le stade Waldeck, est lui, soulagé.

En place tactiquement, les Fédinoises ont la possession du ballon mais butent sur une arrière-garde Maetz-Leuko-Dijon solide. Aspirées, le FCV laisse de l’espace dans son dos et Closset et Schwartz en profitent. A la 29ème minute, idéalement lancée dans la profondeur, Closset ajuste son ancienne partenaire, Hurbain (1-1, 29ème). La fin de ce premier acte sera du même acabit, Vendenheim a le pied sur le ballon, les Lachaume, Kabore et Kuhn tentent de combiner mais rien n’y fait, la vigilance et le placement des expérimentées Leuko et Maetz annihilent toutes leurs tentatives. Strasbourg aurait même pu prendre l’avantage par l’intermédiaire de Closset, encore une fois, partie dans le dos de la défense fédinoise mais Hurbain s’interpose.

Dijon offre le derby à Strasbourg

Nicolas Both, l’entraîneur procède rapidement à ses trois changements puisque Vranic, Tschaenn et Abadou sont entrées avant l’heure de jeu. Des changements qui ne viendront pas perturber la physionomie de la première mi-temps. Encore une fois, c’est sur coups de pieds arrêtés que Vendenheim est le plus dangereux. Sur corner, Sieber se troue sur sa sortie mais aucune fédinoise n’est assez prompt pour redonner l’avantage aux joueuses de la présidente Duringer. La tension monte et les duels sont de plus en plus engagés comme ce duel Freckhaus/Schwartz (54ème) et Roth en profite pour commencer à marquer son adversaire avec sa qualité technique mais aucune situation à se mettre sous la dent jusqu’à la 70ème minute. Excentrée sur le côté gauche, Hannequin, arrivée à l’intersaison de Nancy, se joue de l’arrière garde fédinoise, s’enferme au poteau de corner mais s’en sort avec sa qualité technique et obtient un coup franc excentré sur le côté gauche. Hannequin s’en charge et dépose le ballon sur la tête de sa défenseure, Mathilde Dijon, un coup de tête imparable qu’Hurbain ne peut que dévier dans ses filets (1-2, 72eme). Le Waldeck s’enflamme mais cette fois-ci, ce sont les supporters du RCSA qui jubilent. Dans les instants qui suivent, l’addition aurait pu être plus corsée, Roth déboule plein axe, s’avance devant Hurbain et il faut un retour in-extremis de Huet pour défendre la cage de Vendenheim. Le FCV ne veut pas s’incliner et la réaction vient par l’intermédiaire de Hoeltzel. La milieu de terrain expédie une puissante frappe mais elle s’écrase sur le montant droit d’une Sieber battue (75eme). La réussite a trouvé son camp. Les dernières minutes verront un véritable siège devant la cage de Sieber mais sans réelle occasion si ce n’est ce but logiquement refusé aux Fédinoises pour une position de hors-jeu (86eme).

Mathilde Dijon a délivré ses coéquipières
© Giovani Pablo Photography

Les Strasbourgeoises s’imposent dans ce derby, lancent parfaitement leur saison et renvoient les Fédinoises à leurs études qui enchaînent une seconde défaite d’affilée face à des adversaires à leur portée. Nul doute que la troupe de Nicolas Bach va se remettre rapidement au travail pour ne pas connaître une saison galère alors que les coéquipières de Schwartz entrent de la meilleure des manières dans cette saison 2020-2021.

Coups de coeur

  • La maîtrise tactique des Strasbourgeoises menée par une arrière garde solide
  • La qualité technique du milieu de terrain Fédinois
  • L’ambiance simple et agréable, made in D2F, du Waldeck
  • L’activité de Bitterlin, l’efficacité de Closset, la solidité de Maetz, le leadership de Freckhaus

VENDENHEIM 1 – 2 STRASBOURG
Mi-temps : 1-1
Arbitre : Océane Brossard
300 spectateurs environ
Buts : Bitterlin (19′) pour Vendenheim / Closset (29′) et Dijon (71′) pour Strasbourg
FCV : Hurbain – Huet, Fischer, Freckhaus (C), Barlogis – Hoeltzel, Bitterlin, Lhuillier, Kuhn (Abadou 53′) – Kabore (Tschaenn 62′), Lachaume (Vranic 46′)
Non utilisées : Louet, Da Cunha
RCSA : Sieber – Issenhuth, Maetz, Leuko, Dijon, Dechilly – Duporge, Hannequin, Roth (Rochet 81′) – Closset (Perrotte 73′), Schwartz (C) (Palin 62′)
Non utilisées : Wahl, Nell

Crédit photo : Giovani Pablo Photography
Résumé réalisé par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s