#Football – D2F / Storti (ASSE) : « Focalisées sur cette nouvelle saison »

La saison de D2 Féminine est enfin lancée. Après une première sortie réussie, nous sommes allés à la rencontre de Lalia Storti, milieu de terrain de l’AS Saint-Etienne. Elle est revenue sur la saison dernière, la phase de préparation et le début de cette saison 2020-2021. Rencontre.

Lalia, racontes nous cette phase de préparation, comment le groupe s’est adapté à votre situation singulière ?
La phase de préparation s’est très bien déroulée, nous avons repris avec une semaine d’avance pour palier a cette situation exceptionnelle. Nous avons fait face à une situation encore inconnue, nous avons dû tous nous adapter et dans l’ensemble, tout s’est très bien déroulé.

Est-ce que tu sens un esprit de revanche par rapport au scénario de la saison dernière ? Est-ce que vous allez avoir ce supplément d’âme qui pourrait vous permettre d’atteindre cet objectif de D1 ? 
Revanchardes ? Nous le sommes toujours lorsque nous arrivons pas à atteindre nos objectifs mais le club a fait tout se qu’il pouvait, tout ce qui était en son pouvoir mais rien n’a abouti. Maintenant, on doit se servir de la saison dernière pour ne plus reproduire certaines erreurs qui ont pu nous coûter la montée. Désormais, nous sommes focalisées sur cette nouvelle saison, l’autre est derrière nous.

Il y a eu quelques ajustements cet été avec les arrivées de Bornes, Viollaz ou Caputo. Sur le plan sportif, est-ce que tu peux nous récapituler la prépa, les différents résultats et ton ressenti sur le contenu des matchs et des séances ?
Nous avons fait une préparation progressive, avec le confinement il a fallu réhabituer le corps a l’effort. Nous sommes ensuite parties en stage, un stage de cohésion mais aussi d’efforts. Suite à ça, nous avons commencé les matchs de preparations, on a commencé par Rodez où nous avons gagné 3-0 ensuite Albi ou nous avons gagné 9-0. A la suite de ces deux matchs, on a rencontré Nantes où nous nous sommes inclinées 2-0 puis nous avons fini la préparation par un match amical contre Issy ou nous l’avons emporté 6-3. Nos matchs de préparation ce sont, pour la plupart, bien passés, maintenant il faut tenir compte de chacun et se mettre à 100% dans la compétition car une grosse saison nous attend.

« Ensemble nous irons loin »

Vous avez démarré avec une victoire à l’arrachée face à Grenoble. Pour toi, après ce match de reprise, quels vont être les forces des Stéphanoises cette saison ? 
Nous sommes tombés sur une belle équipe de Grenoble qui a su nous mettre en difficultés, nous avons su faire preuve de patience et lorsqu’on a pu, nous avons marqué. On gagne, c’est le principal. Je garde nos forces pour nous mais nous sommes un groupe uni et ensemble nous irons loin.

Lalia Storti, d’attaque pour cette saison 2020-2021
© Fred LG Photo

L’ASSE est dans le groupe le moins relevé, vous avez évité Lille, Nantes, Orléans. Pour toi, quels vont être les principaux rivaux dans la course à la montée ? 
Je ne dirai pas que nous sommes dans le groupe le moins relevé. Aujourd’hui, je pense que beaucoup de clubs ont les capacités pour jouer la montée. Je préfère me concentrer sur nos résultats, notre équipe et le reste se fera naturellement au fur et à mesure de la saison.

L’ASSE va être attendu chaque week-end et fait office de grand favori pour la montée. Ce week-end, vous recevez Nimes, un promu en D2. Vous allez sûrement faire face à de nombreux bloc bas qui vont vous attendre pour mieux vous contrer. C’est des scénarios de matchs qui vous conviennent ? 
Beaucoup d’équipes nous attendent en bloc bas. Aujourd’hui, nous avons les capacités techniques et tactiques pour contrer ses blocs. Je préfère lorsqu’on tombe sur un adversaire qui ouvre le jeu, bien sûr car c’est pour moi, c’est ça le football. Maintenant, chacun joue son jeu comme il le veut…

« Nous ne laissons rien passer, pas la moindre erreur »

Pour ta part, tu fais parti des cadres de l’équipe, tu as connu l’OM, Guingamp, Dijon, Montpellier. Tu as évolué dans des clubs qui jouaient régulièrement le maintien, aujourd’hui, l’objectif est une montée. Est-ce que tu peux nous parler de ses deux situations complètement différentes et les conséquences qu’elles ont sur le groupe et sur toi ? 
C’est un groupe avec beaucoup de caractères et lorsqu’on joue une montée, il en faut. Nous sommes toutes, une à une, de vraies compétitrices et nous ne laissons rien passer, pas la moindre erreur. La moindre faute technique nous énerve et c’est sur ces détails, parfois, qu’une montée peut se gagner. Pour ma part, j’ai souhaité jouer une montée plutôt qu’un maintien car je m’y retrouve plus, je suis une joueuse qui aime le ballon, ce contact avec. Ici, à Saint-Etienne, c’est ce que j’ai trouvé et j’en suis heureuse.

Aujourd’hui, tu as 27 ans. Comment tu vois la suite de ta carrière, quels sont tes objectifs, tes envies ? 
Le temps passe vite… Pour l’instant, je prends année après année, mes objectifs sportifs sont bien évidemment de retrouver la D1 mais également de préparer ma reconversion. Je souhaite me former pour être dans la préparation mentale et pouvoir ensuite intégrer un staff technique. Ainsi je pourrai lier mon expérience avec la préparation mentale.

© Fred LG Photo
Propos recueillis par Romain Brunot 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s