#Cyclisme / Championnats de France 2020 : Un titre et des chances à défendre pour les occitans.

Les championnats de France de cyclisme se dérouleront ce week-end au Grandchamps dans le Morbihan.Les occitans, aussi bien chez les amateurs, que chez les professionnels auront toutes leurs chances.

Contre la Montre individuel « Elite » : Benjamin Thomas en favori !

Détenteur du titre 2019 de la spécialité, Benjamin Thomas (Groupama FDJ) dont l’objectif principal était les Jeux Olympiques sur piste avec des chances importantes de briller, remettra son titre en jeu dans la spécialité du contre la montre individuel. La concurrence sera féroce au sein de sa formation, avec un autre occitan motivé. Bruno Armirail déjà vainqueur dans cette discipline en espoir en 2014 (2éme en 2013 et 2éme en catégorie amateur en 2017) voudra prouver qu’il est un des meilleurs spécialistes de la discipline. Mais il y aura fort à faire dans cette épreuve qui mélangera professionnels et amateurs.  Comme toujours on jettera un œil sur le talentueux angoumoisin Yohan Paillot ( Champion d’ Europe du contre la montre espoirs en 2011 et champion de France Espoirs 2013 devant Bruno Armirail). Pierre Latour (champion de France de la discipline en 2017 et 2018) voudra accrocher un nouveau succès sous le maillot AG2R avant de courir sous d’autres cieux. Mais la surprise pourrait venir de la jeune génération avec notamment Romain Bacon et Julian Lino tous les deux sociétaires du CC Nogent sur Oise), Clément Davy ( Groupama -FDJ) et  les surdoués Hugo Page(Groupama FDJ) et Hugo Toumire ( Chambéry Cyclisme Formation).

Les occitans seront représentés par l’homme en forme du moment, Clément Jolibert (GSC Blagnac), Arthur Troy pour l’OCF, Romain Campistrous (AVC Aix en Provence).

Route Amateurs : les occitans peuvent-ils créer la surprise ?

Cyclisme / Grand Prix Christian Fenioux : Kévin Besson et l ...

Kévin Besson u Tour des Landes 2019 (crédit photo Sudgirondecyclisme)

190 coureurs amateurs prendront le départ de l’épreuve route amateurs samedi 22 aout. L’ancien blagnacais, Maxime Uruty aujourd’hui porteur du maillot Team Pro Immo Nicolas Rouxprendra le départ avec le gout de la revanche en bouche. Assurément le plus fort l’an passé, sur le circuit de La Haie la Fouassière, il cherchera à revêtir le maillot tricolore. Son leader Clément Carizey dominateur du Challenge BBB-Direct Vélo sera l’homme a battre au sein de la formation auvergnate. La formation des Cotes d’Armor Cyclisme – Marie Morin avec Victor Guernalec voudra conserver la tunique tricolore même si Alexis Renard tenant du titre a franchit le Rubicon chez Israêl Strat-Up Nation.

Les écuries du  SCO Dijon Team matériel.comavec Matthieu Rigollot, l’AVC Aix en Provence avec l’ex-pro Jimmy Raibaud, ex championd e France 2012, le VS Villefranche en Beaujolais avec Thomas Joly et Nicolas Prodhomme, l’ Amicale Cycliste Bisontine avec le pistard Morgan Kneisky, le Dunkerque Littoral Cyclisme et un Kévin Le Cunff surement revanchard de ne pas avoir été conservé chez les pros, le Guidon Chalettois de Yannick Martinez en grande forme en ce moment, sans oublier les sélections régionales de  Nouvelle Aquitaine avec Julien Buisson, de Bretagne avec Théo Tardivel voudront conquérir le titre.

https://images.larepubliquedespyrenees.fr/2020/08/16/5f3957a4a43f5ef636218ce4/golden/1200x750/clement-jolibert-15.jpg

Clément Jolibert rêve d’imiter Flavien Maurelet. (crédit photo La République des Pyrénées).

Coté occitans, les GSC Blagnac avec Clément Jolibert  qui après avoir tenté sa chance lors du CLM la veille, voudra sur la forme du moment ramener le titre dans la banlieue toulousaine 3 ans après le succès de Flavien Maurelet. Il sera aidé dans cette conquête par une équipe dévouée et très solide avec Maxime Agut, Axel Bouchet, Titouan Huige, Elliot Philippon. 

L’Occitane Cyclisme Formation aura aussi de légitimes prétentions. Kevin Besson à l’image de Maxime Uruty se souviendra, que l’an passé sa 10 ème place annonçait une fin de saison tonitruante. Arthur Troy en forme ascendante, Baptiste Lavigne, Nathan Vandepitte qui revient de blessure aideront utilement le champion d’Occitanie.

Corentin Navarro complètera la formation occitane, lequel retrouvera  son frère Gauthier,  qui défendra quand à lui,   les couleurs du SCO Dijon.

Les occitans ont toutes leurs chances dans cette épreuve qui se courra au cœur de la Bretagne. La Bretagne terre de cyclisme, est souvent hospitalière pour les coureurs occitans. Et Il arrive que l’histoire se répète. Il y a 35 ans dans le département des Cotes d’Armor, Daniel Amardeilh mettait à la raison, les bretons sur leurs terres et dominait l’auvergnat  Yves Bonamour et l’orléanais Félix Urbain.

https://le-mag-sport.com/2020/04/02/cyclisme-sportstory-legendaire-daniel-amardeilh/

Route professionnelle : Lilian Calmejane diminué, Alexis Geniez en embuscade, Anthony Pérez en outsider !


A la lecture du profil de ce championnat de France 2020,   l’albigeois Lilian Calmejane devait surement nourrir des ambitions légitimes. Auteur d’une excellente rentrée à la Route d’Occitanie, avec deux échappées fleuves, il remporte le classement final du meilleur grimpeur de l’épreuve chère à Pierre Caubin. Malheureusement, le dernier jour, il est victime d’un chute spectaculaire occasionnant  de nombreuses contusions. Le cuir rappé, il a fait une nouvelle apparition sur le Tour du Limousin cette semaine, épreuve dont il remporta une étape en 2019 et qu’il termina au 2 ème rang du classement final.

A nouveau victime d’un chute lors de la première étape, cette chute a pour conséquence de mettre un coup au moral du champion tarnais mais surtout de raviver les douleurs et ouvrir les plaies en cours de cicatrisations.

Autant dire que Lilian Calmejane (Total Direct Energie) se présentera au départ du championnat de France, diminué. 

Alexandre Geniez (AG2R – La Mondiale) sera quant à lui, en pleine possession de ses moyens. A 32 ans,  le ruthénois a la « caisse » pour ce genre de circuit pour lequel il faudra produire  des efforts répétitifs et usants pour les organismes.

Il sera un homme a surveiller… même si dans  sa formation, Romain Bardet, Pierre Latour, Tony Gallopin et Benoit Cosnefroy seront les leaders naturels.

Autre coureur qui devrait tirer son épingle du jeu sur ce parcours accidenté le grimpeur le toulousain Anthony Pérez (Cofidis) . Auteur d’un excellent début de saison 2020 (vainqueur de la première étape du Tour des Alpes Maritime et du Haut-Var, il pourrait très bien se retrouver aux avants postes et jouer un podium. Il y a fort a parier que son équipe lui laissera carte libre pour mener à bien sa course, son intelligence, son sens du placement et son expérience aideront grandement le toulousain dans son entreprise.

Flavien Maurelet rejoint notre équipe pro en 2018 | St Michel ...

Flavien Maurelet champion de France amateur en 2017 qui cherchera un nouveau titre en 2020 chez les professionnels. (crédit photo Auber93);

Les occitans d’adoption et anciens coureurs du GSC Blagnac, Romain Sicard (Total direct Energie) et Flavien Maurelet ( St Michel-Auber) se mettront surement en évidence. Le premier dans un rôle d’équipier, voire d’un atout de dernière minute en fonction des circonstances de course.   Le second avec le gout de revenir sur un podium national, lui qui fût champion de France amateur, il y a 3 ans …. devant Bruno Armirail. Le bigourdan, ancien de l’OCF, à l’image du tarnais Benjamin Thomas doublera le CLM et la Route pour le compte de la Groupama FDJ, qui semble sur le papier être l’équipe favorite, et qui sait gagner les « France ». Elle compte 10 victoires à son palmarès depuis sa création en 1997.

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/5e3e33efd286c22e7d447305/hd/image.jpg?v=1

Samy Aurignac sous le maillot de l’équipe cambodgienne. (crédit photo Midi Libre)

Mais coté occitan, l’attraction de ce championnat de France professionnel, sera la présence de l’équipe Cambodia Cycling Academy. Cette équipe montée de toute pièce par le gardois Samy Aurignac a pour particularité de courir sous pavillon cambodgien. Les services courses et administratifs de cette écurie atypique sont basés dans la Ville d’Alès. La cité gardoise est elle même partenaire de l’équipe. Les chances de conquérir le titre national seront extrêmement réduites… mais l’essentiel n’est-il pas de participer ?

Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s